www.faune-rhone.org
 Visiteur Anonyme  [J'aimerais participer]
VisionatureVisionature
Accueil
 
Les partenaires
 
La faune de Rhône-Alpes
Consulter les données
  Les observations
    - 
Les 2 derniers jours
    - 
Les 5 derniers jours
    - 
Les 15 derniers jours
     Données et analyses
       - 
Milan noir 2017
       - 
Mésange boréale 15-17
       - 
Hérisson d'Europe 2017
       - 
Effraie des clochers 15-17
       - 
Moineau friquet 14-17
       - 
Oedicnème criard 2017
       - 
Grive mauvis 16-17
       - 
Tarin des aulnes 16-17
       - 
Hirondelle rustique 2017
       - 
Pic mar 11-17
       - 
Grimpereau des bois 13-17
       - 
Grive litorne 16-17
       - 
Cincle plongeur 16-17
       - 
Grand Corbeau 14-17
       - 
Pinson du Nord 16-17
       - 
Mante religieuse 15-17
 - 
Les galeries
Aide, infos et stats
 - 
Toutes les nouvelles
 - 
Sur votre agenda
  Aide
    - 
Droits d'accès
    - 
Espèces à publication limitée
    - 
Explication des symboles
    - 
Questions fréquentes
  Statistiques d'utilisation
Cartes et listes d'espèces
 - 
Atlas des oiseaux nicheurs
 - 
Biodiversité des communes
 - 
Cartes de présence
Guides d'utilisation
Enquêtes et priorités
  Inventaires participatifs Yzeron Aval
  Mortalité (routes, lignes électriques)
    - 
Mortalité sous ligne électrique
    - 
Points noirs collisions routières
 - 
Biodiversité forestière
  Enquêtes et suivis Oiseaux
    - 
Moineau friquet Rhône et Grand Lyon
    - 
Moineau domestique Lyon Métropole
    - 
Nicheurs rares et mal connus
    - 
Protocole EPOC
    - 
Plan Effraie Rhône
    - 
Le STOC-EPS
    - 
"Zones blanches" à prospecter
    - 
Suivi hivernal SHOC
    - 
Milan royal
    - 
Enquête Tarier des prés nicheur
Oiseaux
Amphibiens
Reptiles
 - 
"Zones blanches" à prospecter
Mammifères
Odonates
Orthoptères
Hyménoptères
Publications
  L'Effraie revue
    - 
L'Effraie: derniers numéros
    - 
L'Effraie: archives
    - 
Index des n°14 à 42
 - 
Articles et synthèses
 - 
Nouveau: Synthèses communales de biodiversité
Les liens

Toutes les nouvelles
page :
 
 
1
2
3
4
5
6
7
8
9
>
>|
Nbre/page :
nbre : 180
 
lundi 20 mars 2017
Appel à prospections: île de la Table ronde (Solaize)

Les îles et les lônes du Rhône en aval de Lyon ont fait l’objet d’un programme de réhabilitation débuté dans les années 1990 qui a permis de redonner une nouvelle jeunesse aux bras morts du fleuve qui accueillent aujourd’hui une richesse et une diversité biologique biodiversité (ZNIEFF, APPB,…)

L’Ile de la Table-Ronde est la plus grande des îles du Rhône aval et fait aujourd’hui l’objet d’une gestion par le Syndicat Mixte du Rhône des Iles et des Lônes (SMIRIL) dont la mission est non seulement de gérer et protéger le site, sa faune et sa flore, mais aussi d’assurer l’accueil et la sensibilisation du public.

Néanmoins, les pressions politiques et l’implantation possible d’activités économiques sur ce biotope sont loin d’être nulles, et les risques d’atteinte aux espèces protégées comme aux espèces remarquables sont présents. Par conséquent, la LPO recherche des bénévoles pour nous aider à dresser un bilan, sur le secteur identifié ci-contre, des enjeux :

- avifaunistiques (présence du Milan noir, du Martin pêcheur, de la Chouette hulotte, du Pic noir,…)

- batrachologiques (habitats favorables aux Triton palmé, Triton alpestre, Crapaud calamite,…)

Une fois votre prospection terminée, pensez à saisir vos données sur le site d’inventaire participatif Faune-Rhône.

Merci à tous !

posté par Cyrille Frey
 
vendredi 17 mars 2017
Visionature: 50 millions de données !

Depuis lundi, le réseau Visionature - constitué par l'ensemble des bases Biolovision déployées sur le territoire français - a franchi le cap des 50 millions de données.

VisioNature est devenu le plus important programme de science participative national.

Cette remarquable base de données est utilisée chaque jour par les associations de protection de la nature pour promouvoir la préservation de la biodiversité aux plans local, national et international (prise en compte des espèces protégées ou menacées dans les projets d’aménagements, évaluation du statut français de conservation des espèces, nouvel Atlas européen des oiseaux nicheurs…).

Le réseau VisioNature couvre actuellement près de 80% des départements de France métropolitaine et d'outre-mer grâce à ses 32 bases locales.

Ajoutons que des bases Biolovision (uniquement oiseaux, toutefois), sont également déployées dans divers pays et régions d'Europe, du Pays Basque à la Pologne en passant, naturellement, par la Suisse.

posté par Cyrille Frey
 
mercredi 15 mars 2017
Oiseaux
EPOC : cinq minutes chrono pour les oiseaux communs

Encore une enquête ? Oui, mais celle-ci est nationale, et vous ne trouverez pas plus simple. Le but: connaître la taille des populations d'oiseaux communs. La méthode: des points de 5 minutes. Où vous voulez. Quand vous voulez (mais quand même surtout au printemps et le matin). Autant que vous voulez. Seule consigne: utiliser la saisie en mode Formulaire journalier (depuis le site) et - à privilégier - en mode Liste sur l'application mobile, c'est-à-dire compter et saisir toutes les espèces. Vraiment toutes.

L'explication: si le STOC-EPS permet d'évaluer des tendances fiables pour l'évolution de la plupart des espèces, les connaissances sur les tailles absolues de populations des oiseaux les plus communs demeurent approximatives. Or l'état de conservation de ces espèces se détériore: vous avez pu voir le Verdier, le Serin cini et le Chardonneret se retrouver classés Vulnérables dans la dernière mouture de la Liste rouge nationale. Or grâce au réseau Visionature, vous produisez maintenant des millions de données qui fournissent une information d'une précision jamais vue.

Pour aller encore plus loin, la LPO, en collaboration avec le Muséum national d’Histoire naturelle, a développé le protocole EPOC (Estimation des Populations d’Oiseaux Communs) qui s’appuie sur le réseau VisioNature et la saisie par formulaire.


Le protocole EPOC se résume en 4 modalités :
- Point d’écoute fixe de 5 minutes
- Point d’écoute placé selon l’observateur
- Comptage exhaustif de tous les individus de toutes les espèces détectées
- Différenciation individu local/individu en transit

Aucun réplicat n’est demandé et l’observateur peut réaliser le nombre de points qu’il souhaite.

Malgré leur ressemblance, le protocole EPOC ne vise en aucun cas de remplacer le STOC EPS. Les deux dispositifs sont complémentaires et permettront une couverture renforcée du territoire.

Dans le document ci-joint, en plus du contexte de l’enquête et du protocole EPOC, vous trouverez un tutoriel de saisie permettant de saisir facilement vos points d’écoute sur les bases VisioNature.

Vous avez compris ?... Une halte pendant la randonnée: 5 minutes, un point EPOC. A l'arrêt de bus: un point EPOC. Une halte au milieu du parc... Une pause à mi-chemin du boulot... Un point EPOC ! Sans modération.

D'avance merci pour nos oiseaux communs !
 

posté par Cyrille Frey
 
lundi 13 mars 2017
Oiseaux
L'oiseau du mois bonus en supplément gratuit: le Pic épeichette !

Encore un oiseau du mois ? Encore un Pic ?

Ben oui. D’abord, parce que je vous en devais un depuis novembre (il n’y en a eu que 11 en 2016) et parce que mars, c’est vraiment le mois des pics (toi là-bas qui viens de demander en ninja quand est le mois des colégrams, je te vois).

Nous allons donc passer du lion au moucheron, du Pic noir au Pic épeichette.

Bonne lecture... et bonnes recherches !

Document à télécharger :  Pic_epeichette_mars17-4310.pdf
posté par Cyrille Frey
 
mercredi 8 mars 2017
Oiseaux
L'oiseau du mois: le Pic noir

Mars est le meilleur mois pour rechercher les Pics. Et comme il n'y a pas que le rarissime Pic mar dans la vie, intéressons-nous un peu à une espèce plutôt facile à voir, mais toujours spectaculaire: le Pic noir.

Un épisode à télécharger en PDF ci-dessous.

Document à télécharger :  Pic_noir_mars_17-7856.pdf
posté par Cyrille Frey
 
mardi 7 mars 2017
Oiseaux
Enquête Moineau... Domestique ! (MàJ 7 mars)

Après le Friquet, le Domestique ! C'est l'année du moineau à la LPO.

Pourquoi lui ? Parce que même si sa situation n'est pas encore aussi grave que celle du Friquet, le Moineau domestique dégringole dans toute l'Europe. Depuis le premier cri d'alarme en Écosse (1998) - Edimbourg accusant une perte de plus de 80% de ses moineaux en peu d’années -  les observateurs ont retrouvé le même constat sur tout le continent. La France, un temps, avait résisté.

Et puis, des déclins ont commencé à apparaître çà et là – non sans logique : on ne voyait pas pourquoi la France serait restée exempte d’un phénomène paneuropéen de ce genre. 

Voilà pourquoi la LPO a demandé le soutien de la Métropole pour une grande enquête Moineau domestique. Le protocole est excessivement simple: sur des points tirés au sort, comptez tous les moineaux visibles pendant 10 minutes, une fois fin mars, une fois fin septembre.

Cliquez ici pour en savoir plus sur l'enquête ou ici pour contacter le coordinateur et participer !

Mise à jour: voici les points déjà attribués au 7 mars

Si vous avez reçu des points et qu'ils n'y figurent pas, c'est que vous n'avez pas confirmé au coordinateur votre participation... Faites-le vite !

posté par Cyrille Frey
 
lundi 6 mars 2017
Oiseaux
Enquête Moineau friquet : choisissez vos mailles (MàJ 7 mars)

Cette année, la LPO traque le Moineau friquet !

La Métropole et le Département soutiennent une enquête visant à mettre à jour l'état des connaissances sur cette espèce en voie de disparition. Pour participer à l'enquête, rendez-vous sur cette page et choisissez une ou plusieurs mailles à inventorier dans les zones prioritaires, puis contactez le coordinateur.

Ces secteurs sont le plateau de Chamousset, le Val de Saône, le centre du département autour de la Turdine, le Beaujolais "des crus", l'Est lyonnais et le plateau d'Irigny, Vourles, Charly.

Vous trouverez en lien les mailles au format KML (Google Earth).

Ci-dessous, en vert, les mailles déjà attribuées. Vous voyez qu'il reste encore l'embarras du choix !

Merci à tous.

Document à télécharger :  MaillageEnqueteFriquet-1930.kml
posté par Cyrille Frey
 
mardi 14 février 2017
Oiseaux
L'oiseau du mois: l'Épervier d'Europe

Pour une fois, nous allons parler d’une espèce qui se porte bien. De l’Épervier d’Europe, Buffon disait : « Il reste toute l’année dans notre pays ; l’espèce en est assez nombreuse… il faut il faut [qu’elle] soit encore plus nombreuse qu’elle ne le paroît, car indépendamment de ceux qui restent toute l’année dans notre climat, il paroît que dans certaines saisons, il en passe en grande quantité dans d’autres pays, et qu’en général l’espèce se trouve répandue dans l’ancien continent, depuis la Suède jusqu’au cap de Bonne-espérance. »

... Découvrez la suite ici !

posté par Cyrille Frey
 
jeudi 2 février 2017
Oiseaux
Enquêtez avec la LPO : le Moineau friquet a disparu !

Il était encore banal au tournant du siècle.

Il a disparu de nos villes et de presque tous nos bourgs, villages et hameaux...

La LPO enquête : aidez-nous à retrouver les Moineaux friquets !

La LPO mène l'enquête: recherche prioritaire dans les secteurs du Val de Saône, du Beaujolais viticole, de la vallée de la Turdine, du plateau de Chamousset nord, d'Irigny et de l'Est lyonnais.

Engagez-vous ! Demandez dès à présent vos mailles (2,5x2,5 km) à la LPO. Retrouvez tous les détails de l'enquête ici !

Document à télécharger :  Protocole_Moineau_friquet_2017-6742.pdf
posté par Cyrille Frey
 
mardi 31 janvier 2017
Où sont les zones blanches à prospecter en 2017 ?

En début d’année dernière, nous avions attiré votre attention sur les « zones blanches » de Faune-Rhône, à partir d’un quadrillage de notre département avec une maille d’un kilomètre de côté.

Une magnifique carte pleine de couleurs vous indiquait en quelles eaux troubles nageaient ces grands blancs : souvent les zones périphériques, mais aussi de manière plus inattendue au cœur de zones très prospectées, parfois dans l’urbain dense et moderne il est vrai, mais aussi à Vourles ou Courzieu !

L’appel a été entendu puisque soixante mailles sans données ont reçu la visite, au total, de quarante et un d’entre vous ! Les arbres des forêts en ont dansé de joie, d’autant que le butin n’est pas mince : 645 données, 97 espèces, dont le Grand-duc d’Europe (2 mailles), l’Oedicnème (6), le Moineau friquet, l’Effraie, la Chevêche et même la Chouette de Tengmalm !

Voici, figurant ci-dessous en bleu foncé par-dessus le figuré de nombre de données, les mailles qui ont ainsi été « défrichées » en 2016.