www.faune-rhone.org
 Visiteur Anonyme  [J'aimerais participer]
VisionatureVisionature
Accueil
 
Les partenaires
 
La faune de Rhône-Alpes
Consulter
  Les observations
    - 
Les 2 derniers jours
    - 
Les 5 derniers jours
    - 
Les 15 derniers jours
     Données et analyses
       - 
Effraie des clochers 17-18
       - 
Hibou moyen-duc 2018
       - 
Grand Corbeau 17-19
       - 
Mésange boréale 15-18
       - 
Pic mar 15-18
       - 
Grosbec casse-noyaux 2018
       - 
Bergeronnette printanière 2018
       - 
Cisticole des joncs 2018
       - 
Hirondelle de fenêtre 2018
       - 
Hirondelle rustique 2018
       - 
Martinet à ventre blanc 2018
       - 
Martinet noir 2018
       - 
Moineau friquet 17-18
       - 
Oedicnème criard 2018
       - 
Pie-grièche écorcheur 2018
       - 
Pouillot de Bonelli 2018
       - 
Fauvette grisette 2018
       - 
Tourterelle des bois 2018
       - 
Cigogne blanche 2018
       - 
Cincle plongeur 16-18
       - 
Hérisson d'Europe 17-18
       - 
Lérot 2018
       - 
Osmia (Osmia) cornuta 2018
 - 
Les galeries
Aide, infos et stats
 - 
Toutes les nouvelles
 - 
Sur votre agenda
  Aide
    - 
Droits d'accès
    - 
Espèces à publication limitée
    - 
Explication des symboles
    - 
Questions fréquentes
  Statistiques d'utilisation
Cartes et listes d'espèces
 - 
Atlas des oiseaux nicheurs
 - 
Biodiversité des communes
 - 
Cartes de présence
Guides d'utilisation
 - 
Manuels d'utilisation
 - 
Saisie mobile avec NaturaList
 - 
Code de déontologie
 - 
Règles concernant la publication de photos
 - 
Nous contacter
Oiseaux des jardins
 - 
L'observatoire Oiseaux des jardins
 - 
Mode d'emploi et tutoriel
 - 
Aides à l'identification
 - 
FAQ Oiseaux des jardins
 - 
Résultats des comptages
Enquêtes et priorités
  Mortalité (routes, lignes électriques)
    - 
Mortalité sous ligne électrique
    - 
Points noirs collisions routières
 - 
Biodiversité forestière
  Enquêtes et suivis Oiseaux
    - 
Moineau domestique Lyon Métropole
    - 
Milan royal
    - 
Nicheurs rares et mal connus
    - 
Protocole EPOC
    - 
Le STOC-EPS
    - 
Suivi hivernal SHOC
    - 
Zones blanches à prospecter
    - 
Corbeau freux nicheur Lyon Métropole
Oiseaux
Mammifères
 - 
Atlas et portail régional
 - 
Clés de détermination
 - 
Loutre d'Europe
Reptiles
 - 
Enquête participative Orvet fragile
 - 
"Zones blanches" à prospecter
Amphibiens
Odonates
Orthoptères
Hyménoptères
Publications
  L'Effraie revue
    - 
L'Effraie: derniers numéros
    - 
L'Effraie: archives
    - 
Index des n°14 à 42
 - 
Articles et synthèses
 - 
L'espèce du mois
 - 
Synthèses communales de biodiversité
Les liens

Toutes les nouvelles
page :
 
 
1
2
3
4
5
6
7
8
9
>
>|
Nbre/page :
nbre : 253
 
jeudi 14 juin 2018
Reptiles
Enquête participative Orvet fragile

En France, on n'a pas d'or noir, mais on a l'orvet !

Enfin, on l'a, on l'a, c'est vite dit... On le cherche ! Autrefois, il était commun dans tous les jardins... Temps révolus ! Alors, le Groupe Herpéthologique Rhône-Alpes, la LPO et la Métropole de Lyon vous proposent de partir à la recherche du "serpent de verre". Vous trouverez ici, et dans la rubrique Reptiles de Faune-Rhône, une plaquette de présentation de cette belle espèce. 

Des sorties vous seront bientôt proposées. Il ne s'agit plus de se contenter d'opiner du bonnet d'un air pénétré - "ah, oui, le serpent qui est en fait un lézard sans pattes c'est ça ?" Oui c'est bien ça, mais il faut le retrouver maintenant. Sa situation est grave et même probablement critique !

Document à télécharger :  Plaquette Orvet
posté par Cyrille Frey
 
lundi 11 juin 2018
A propos des couches cartographiques

Vous avez sans doute remarqué que depuis quelques jours, les couches cartographiques Google Satellite et Google Maps n'étaient plus présentes sur Faune-Rhône, ni sur les autres bases Visionature, ni sur l'application NaturaList.

Cette situation est due à un changement de la politique tarifaire de Google. À ce jour, il n'est plus possible de mettre à votre disposition ces couches cartographiques. Vous pouvez désormais vous appuyer sur OpenStreetMap ainsi que sur une orthophoto d'une précision de 5 mètres, globalement suffisante pour l'usage normal de nos bases.

Le réseau Visionature étudie des possibilités de mettre de nouveau à disposition des couches cartographiques plus fines.

Nous vous remercions de votre compréhension et vous tiendrons bien sûr au courant des évolutions ultérieures.

L'équipe Faune-Rhône

posté par Cyrille Frey
 
lundi 4 juin 2018
Reptiles
L'espèce du mois: la Tarente de Maurétanie

Qu’est-ce que la Tarente de Maurétanie ? La quoi de quoi ?

Commençons par le commencement. Il y a des notes et des notules, des ventres et des ventricules, des opus et des opuscules, mais par chance, s’il y a des tarentes et des tarentules, la tarente n’est absolument pas une grosse araignée. Veuillez donc descendre de ce tabouret et lâcher ce balai, s’il vous plaît, il n’y a rien à craindre.

Document à télécharger :  TarenteJuin18-3559.pdf
posté par Cyrille Frey
 
lundi 4 juin 2018
Papillons de jour
Enquête nationale sur les observateurs de papillons

Un doctorant du Muséum national d'Histoire naturelle s'intéresse actuellement à un taxon bien précis et assez peu commun: l'observateur de papillons !

Oui, c'est bien une enquête sur les naturalistes observateurs de papillons et non sur les insectes eux-mêmes.

L'objectif de ce questionnaire est d'avoir une meilleure idée de la diversité des profils et des pratiques d'observation parmi les naturalistes qui s'intéressent aux papillons.

Si tel est votre cas, n'hésitez pas à participer en cliquant sur le lien ci-dessous:

https://apps.mnhn.fr/enquetes/index.php/988185?lang=fr

Pour tout renseignement contactez exclusivement emmanuel.charonnet[@]mnhn.fr

posté par Cyrille Frey
 
jeudi 31 mai 2018
Oiseaux
Comptage oiseaux des jardins de mai: record battu!

Bravo ! Bravissimo, et toute cette sorte de chose.

Avec 48 jardins comptés les 26 et 27 mai, la participation au comptage printanier des oiseaux des jardins a plus que doublé, malgré le mauvais temps, les menaces sur l'approvisionnement en rosé et la concurrence de la Fête de la nature.

Bien sûr, c'est encore un peu petit pour faire de l'observatoire "ODJ" un outil de suivi des oiseaux nicheurs communs à lui seul, mais le Muséum ne s'est pas fait en un jour, les petits ruisseaux de mésanges font les grandes rivières de nature ordinaire et toute cette sorte de chose.

Quarante-huit jardins ont participé à l'opération. Les communes de Dommartin, Francheville, Sainte-Foy, Lyon et Villeurbanne sont les seules où plus d'un jardin a été compté. Le nombre d'espèces varie de deux à plus de vingt avec une moyenne s'établissant aux alentours de 8 espèces.

http://files.biolovision.net/www.faune-rhone.org/userfiles/OiseauxDesJardins/BilanODJMai2018.jpg

Côté espèces, le Merle noir (présent dans plus de 80% des jardins), la Mésange charbonnière, le Pigeon ramier, la Tourterelle turque et le Moineau domestique (plus de 60%), la Pie et la Mésange bleue (plus de 40%) sont les plus couramment notées. Viennent ensuite le Rougequeue noir, la Fauvette à tête noire, le Rougegorge, mais nous sommes déjà là sous les 30%. La seule véritable petite surprise provient du Geai qui avec 11 jardins parvient à damer le pion aux granivores du bâti (Verdier et Chardonneret 10, Serin cini 7). Ce n'est pas une très bonne nouvelle pour ces derniers, non plus que la place calamiteuse du Rougequeue à front blanc, noté une seule fois !

Bien sûr, ce sondage est excessivement partiel et bien insuffisant pour conclure. Selon le célèbre proverbe mésangéen, on comptera les fientes après la saison des nids. D'ici là, ne relâchez pas l'effort et la surveillance de vos voisins à plumes, particulièrement les espèces migratrices transsahariennes que les trains d'averses successifs n'ont pas épargné et n'épargnent toujours pas. Rendez-vous à la fin de l'été pour un regard plus assuré sur cette saison de reproduction 2018...

Photo des mésanges bleues: Hélène Bador

posté par Cyrille Frey
 
lundi 28 mai 2018
Oiseaux
L'étourneau qui voit la vie en rose: afflux d'Étourneaux roselins en France

Si la pénurie de rosé menace (paraît-il) nos barbecues estivaux, il n'en est pas de même chez les étourneaux !

Le réseau Faune-France et les ornithologues européens annoncent un afflux très inhabituel d'Étourneaux roselins. Ce bel oiseau est impossible à confondre: il est à notre étourneau ce que la Corneille mantelée est à la noire, mais avec un maillot rose et non gris. C'est un migrateur occasionnel, même pas noté une fois par an, et soumis à homologation nationale. Il nous vient en effet du sud-est de la Méditerranée et d'Asie centrale.

Vous pouvez suivre sur cette carte les données recueillies cette année sur le réseau Faune-France. Le Rhône commence à être sérieusement encadré. L'Étourneau roselin se mêle habituellement aux groupes et dortoirs de sansonnets: cherchez l'aiguille rose dans la botte de foin !

http://files.biolovision.net/www.faune-rhone.org/userfiles/UtilisationSite/Illustrations/PastorroseusbyKoshyKoshy.jpg

Étourneau roselin - photo Koshy Koshy Wikipédia

posté par Cyrille Frey
 
mercredi 23 mai 2018
Oiseaux
Rappel: samedi 26 et dimanche 27 mai, comptage Oiseaux des jardins

Comme tous les ans, pour le dernier week-end de mai, la LPO et le Muséum national d'Histoire naturelle vous appelle à consacrer une heure (une heure seulement ! une heure une heure, quelquefois...) à compter les oiseaux au jardin plutôt que sur quelque riche gravière ou lointaine forêt.

C'est là, l'air de rien, renouer avec une longue tradition. En effet :

Prendre soin de la biodiversité de son jardin fait partie des plus anciennes tâches de l’homme, si l’on en croit ce vénérable rouleau qui dit (à peu près) :

L'Eternel Dieu prit l'homme, et le plaça dans le jardin d'Eden pour le cultiver et pour le garder. L'Eternel Dieu donna cet ordre à l'homme : Tu pourras regarder tous les oiseaux du jardin, mais une fois l’hiver et une fois le printemps, tu n’oublieras pas de les compter et de transmettre le résultat de ton comptage à la LPO.

Et plus loin : « il mit à l'orient du jardin les chérubins qui agitent une épée flamboyante, pour empêcher les ornithos d’aller se bambaner à Miribel-Jonage ou Arnas tant qu’ils n’avaient pas compté les oiseaux de leur jardin ».

« Tout cela est bien dit, mais il faut compter les oiseaux de notre jardin », redit encore Candide quelques millénaires plus tard (enfin je crois).

En somme,

http://files.biolovision.net/www.faune-rhone.org/userfiles/OiseauxDesJardins/keepcalmODJ.jpg

Pour toutes modalités pratiques, c’est ici !

posté par Cyrille Frey
 
mercredi 16 mai 2018
Reptiles
L'espèce du mois de mai: la Vipère aspic

La vipère. Sauf peut-être le loup, et encore, il n’y a pas une bête en France métropolitaine qui traîne sur son dos plus de préjugés, de terreurs, et, il faut bien le dire, d’ignorance. Que voulez-vous : c’est notre animal dangereux à nous, le seul qui fasse courir sur l’échine un vague frisson d’angoisse, le seul qu’on redoute vraiment lorsqu’on met un pied devant l’autre à la campagne...

Document à télécharger :  AspicMai2018-5475.pdf
posté par Cyrille Frey
 
lundi 14 mai 2018
Oiseaux
26-27 mai: comptage de printemps des oiseaux des jardins

Il faut nommer les choses. Il faut être clair: le comptage Oiseaux des jardins de mai, jusque-là, n'a pas déchaîné les foules. Il est... disons... cinq à six fois moins suivi que son homologue d'hiver. Et nous comptons sur vous pour tout changer.

C'est vrai, quoi ! On finirait par croire qu'il n'y a d'oiseaux dans vos jardins qu'en hiver et qu'ensuite ils décarrent tous pour les accores subarctiques. Ce n'est pas très sérieux, tout ça. Vous avez posé des nichoirs ! Vous avez planté de fort jolis arbustes, laissé pousser l'herbe... Donc, il y a forcément des oiseaux, et donc des oiseaux à compter.

Prenez exemple sur nos voisins britanniques. Vous connaissez tous cette scène célèbre dans l'histoire de la protection de la nature:

http://files.biolovision.net/www.faune-rhone.org/userfiles/UtilisationSite/Illustrations/jardinbreton1.jpg http://files.biolovision.net/www.faune-rhone.org/userfiles/UtilisationSite/Illustrations/jardinbreton2.jpg

Donc, le 26-27, mobilisation générale. Bien sûr, c'est une saison où l'on préfère explorer la verdure du pays de Chamousset, d'Amplepuis ou de Saint-Christophe à la recherche de busards ou de milans inconnus ! Mais vous trouverez forcément une heure à consacrer à vos propres locataires n'est-ce pas ?

Rappelons donc le principe:

Vous créez votre jardin, s'il ne l'est pas déjà, à l'aide du module qui se trouve ici.

Il ne vous reste plus qu'à:

  • Choisir un jour de comptage, soit le samedi 26, soit le dimanche 27.
  • Observer et noter durant 1h tous les oiseaux qui visitent votre jardin. Le créneau horaire d'observation est libre, à vous de le choisir en privilégiant la matinée, moment où les oiseaux sont  le plus actifs en cette période. Pour chaque espèce, ne dénombrez que l'effectif maximum d’oiseaux observé simultanément.
  • Saisir vos observations à l'aide du menu "Transmettre les informations de mon jardin".

Dans le menu Oiseaux des jardins de Faune-Rhône (en-dessous de la rubrique Guides d'utilisation), vous trouverez des tutoriels, des aides à l'identification et bien d'autres ressources encore.

Et si le Rhône passait la barre des 100 jardins pour le comptage de printemps cette année ? Dites ?

posté par Cyrille Frey
 
vendredi 4 mai 2018
Oiseaux
Des gouttes pour les busards avec le moteur Lilo !

C'est un petit geste, mais il est accessible à tous: en changeant de moteur de recherche, vous pouvez apporter votre aide aux busards du Rhône.

Parmi les moteurs de recherche "alternatifs", Lilo.org se distingue, selon les spécialistes du sujet, pour sa transparence et son efficacité. En d'autres termes, c'est l'un des rares à pouvoir se targuer d'être vraiment éthique. Ce moteur offre à l'internaute la possibilité de soutenir un ou plusieurs projets, écologiques ou humanitaires, validés par Lilo. Par exemple le programme de protection des busards de la LPO Rhône.

Comment ça marche ?

Lorsque vous décidez d'ajouter le module de Lilo.org à votre navigateur, le moteur de recherche Lilo s'active. À chaque fois que vous effectuerez une recherche, vous collecterez des "gouttes" que vous pourrez ensuite verser à l'un des projets, écologiques, humanitaires... soutenus par Lilo. Vous pouvez choisir manuellement un projet auquel affecter votre dernier lot de gouttes, ou bien cocher une case pour que toute votre collecte soit automatiquement reversée à un seul et même projet. Grâce aux liens sponsorisés, qui sont plutôt discrets et sans gêne pour la navigation, Lilo convertit ces gouttes en argent frais, à la rose en or et de bon aloi, qui sont reversés au porteur du projet.

Que faut-il faire ?

Rendez-vous sur la page lilo.org et cliquez sur le bouton "Utiliser le moteur de recherche Lilo". Suivez les instructions: Lilo installera deux extensions sur votre navigateur. Ensuite, soit vous cliquez ici pour accéder à la page Lilo des busards du Rhône soit vous cliquez sur le pictogramme de goutte en haut à droite, cherchez "busard" dans le champ de recherche et accéder ainsi à cette même page. 

Resterez-vous insensible aux attentes de cet implorant petit busard ?

http://files.biolovision.net/www.faune-rhone.org/userfiles/UtilisationSite/Illustrations/busardpott.jpg

posté par Cyrille Frey
page :
 
 
1
2
3
4
5
6
7
8
9
>
>|
Nbre/page :
nbre : 253

Ligue pour la Protection des Oiseaux délégation Rhône
Visionature
VisioNature est un outil développé avec la collaboration du réseau LPO. Grâce aux technologies Internet, débutants, amateurs et professionnels naturalistes, peuvent partager en temps réel leur découverte et ainsi améliorer la connaissance et la protection de la faune
Biolovision Sàrl (Switzerland), 2003-2018