www.faune-rhone.org
 Visiteur Anonyme  [J'aimerais participer]
VisionatureVisionature
Accueil
 
Les partenaires
 
La faune de Rhône-Alpes
Consulter
  Les observations
    - 
Les 2 derniers jours
    - 
Les 5 derniers jours
    - 
Les 15 derniers jours
     Données et analyses
       - 
Effraie des clochers 18-19
       - 
Anthophora (Anthophora) plumipes 16-18
       - 
Pic mar 15-19
       - 
Bouvreuil pivoine 18-19
       - 
Grive litorne 18-19
       - 
Grive mauvis 18-19
       - 
Grosbec casse-noyaux 18-19
       - 
Milan royal 2019
       - 
Pinson du Nord 18-19
       - 
Tarin des aulnes 18-19
       - 
Bruant des roseaux 18-19
       - 
Cisticole des joncs 18-19
       - 
Hirondelle rustique 2019
       - 
Milan noir 2019
       - 
Moineau friquet 17-19
       - 
Oedicnème criard 2019
       - 
Cigogne blanche 2019
       - 
Grue cendrée 18-19
       - 
Hérisson d'Europe 18-19
       - 
Lérot 18-19
 - 
Les galeries
Aide, infos et stats
 - 
Toutes les nouvelles
 - 
Sur votre agenda
  Aide
    - 
Droits d'accès
    - 
Espèces à publication limitée
    - 
Explication des symboles
    - 
Questions fréquentes
  Statistiques d'utilisation
Cartes et listes d'espèces
 - 
Atlas des oiseaux nicheurs
 - 
Biodiversité des communes
 - 
Cartes de présence
Guides d'utilisation
 - 
Manuels d'utilisation
 - 
Saisie mobile avec NaturaList
 - 
Saisie par listes complètes
 - 
Code de déontologie
 - 
Règles concernant la publication de photos
 - 
Nous contacter
Oiseaux des jardins
 - 
L'observatoire Oiseaux des jardins
 - 
Mode d'emploi et tutoriel
 - 
Aides à l'identification
 - 
FAQ Oiseaux des jardins
 - 
Résultats des comptages
Enquêtes et priorités
  Mortalité (routes, lignes électriques)
    - 
Points noirs collisions routières
    - 
Mortalité sous ligne électrique
 - 
Appels à prospection groupe Alerte
 - 
Biodiversité forestière
  Enquêtes et suivis Oiseaux
    - 
EPOC et listes complètes
    - 
Le STOC-EPS
    - 
Faucon crécerelle nicheur à Lyon
    - 
Moineau domestique Lyon Métropole
    - 
Milan royal
    - 
Nicheurs rares et mal connus
    - 
Suivi hivernal SHOC
    - 
Zones blanches à prospecter
Oiseaux
Mammifères
 - 
Atlas et portail régional
 - 
Clés de détermination
 - 
Loutre d'Europe
Reptiles
 - 
Enquête participative Orvet fragile
 - 
Zones blanches et mal connues
Amphibiens
Odonates
Orthoptères
Hyménoptères
Publications
  L'Effraie revue
    - 
L'Effraie: derniers numéros
    - 
L'Effraie: archives
    - 
Index des n°14 à 42
 - 
Articles et synthèses
 - 
L'espèce du mois
 - 
Synthèses communales de biodiversité
Les liens

Toutes les nouvelles
page :
 
 
1
2
3
4
5
6
7
8
9
>
>|
Nbre/page :
nbre : 289
 
jeudi 21 mars 2019
Oiseaux
L'espèce du mois de mars: la Bergeronnette des ruisseaux

Pit-pit ou tsouip-tsouip ? Du jaune ou du gris ? C’est en ces termes que se pose la problématique bergeronnettes dès lors que l’on se trouve à moins de cent mètres de l’eau courante. Honnêtement, pour le cri, ce n’est pas simple. Dans le doute, il vaut mieux tendre l’oreille jusqu’à pouvoir ouvrir l’œil et repérer le petit machin qui va et vient sur la berge, décrit des huit au-dessus de l’eau en ayant l’air de traîner une trop longue et lourde queue, avant de se poser en la hochant avec vigueur... 

Découvrez vite la suite !

Document à télécharger :  BergeRuisseauxMars19-8372.pdf
posté par Cyrille Frey
 
lundi 18 mars 2019
Appel ou rappel à prospections pour le Groupe Alerte et veille

Le Groupe Alerte et veille de la LPO Rhône est chargé d'une des plus importantes missions de la LPO: s'informer des projets d'aménagement susceptibles d'avoir un impact fort sur la biodiversité et alerter les services de l'Etat en soulignant les enjeux sur les sites en question. Cela nécessite évidemment d'avoir des données pour se mobiliser à bon escient.

Actuellement le Groupe Alerte a identifié trois principaux secteurs concernés par des projets et où les données sont peu nombreuses: il s'agit du bocage entre les Olmes et Sarcey, près de l'A89; du secteur du Mondon, à Montagny; et du ravin de la Maison Rouge sur la commune de Tupin-et-Semons, dans les pentes du Pilat rhodanien.

Sur tous ces secteurs des espèces à fort enjeu sont probablement présentes (données historiques ou proches) et il est nécessaire de les rechercher.

Vous retrouverez les cartes des trois secteurs concernés dans la rubrique Appels à prospections groupe Alerte du menu Enquêtes et priorités.

N'hésitez pas à faire un tour sur cette page... et sur ces sites !

Le Groupe Alerte et veille vous remercie d'avance !

posté par Cyrille Frey
 
lundi 11 mars 2019
Oiseaux
Printemps, la belle EPOC

Les oiseaux communs disparaissent. Nous ne pouvons plus échapper au constat: nos prés, nos champs, nos jardins, nos villages, nos villes se vident de nos plus vieux amis à plumes. En France, notre méthode actuelle de saisie des données naturalistes nous permet de bien appréhender les variations de répartition des espèces mais pas d’estimer leurs populations ou d’évaluer finement leurs tendances. Pourtant, nous avons besoin de ces informations pour alerter la société et mener des actions de conservation efficaces.

Le programme EPOC (Estimation des Populations d’Oiseaux Communs), qui vient en complément du célèbre programme STOC, vise à répondre à cette lacune.

Si vous savez identifier les oiseaux les plus communs en visuel et à l’oreille, vous pouvez y contribuer activement. Pour savoir comment procéder, il vous suffit de visionner cette courte vidéo :

Pour en savoir plus, vous pouvez aussi consulter la page EPOC de Faune-France : https://www.faune-france.org/index.php?m_id=20023

En vous remerciant pour votre implication, nous vous souhaitons de belles observations.

posté par Cyrille Frey
 
lundi 4 mars 2019
Oiseaux
Oiseaux des jardins: le résultat du comptage de janvier !

Les voici sous forme d'une fringante infographie ! Bravo à tous les participants et surtout un immense merci de la part des intéressés:

http://files.biolovision.net/www.faune-rhone.org/userfiles/OiseauxDesJardins/ODJRhneJan2019.jpg

les oiseaux des jardins, qui n'en finissent pas de décliner...

Bien sûr, nous aurons une pointe de regret devant une esquisse d'érosion de la mobilisation... Quelques communes de moins... Quelques jardins de moins... Vous ne pouvez pas nous, enfin, surtout, vous ne pouvez pas leur faire ça !

Vous êtes nombreux à poursuivre les transmissions d'observations depuis le comptage: hardi, tenez bon ! Sans données, il n'y a pas d'efficace protection.

Le printemps s'annonce et avec lui, les chants, bientôt les premières nichées, et dans moins de trois mois le comptage de mai. D'ici là, on ne lâche rien pour les oiseaux des jardins !

posté par Cyrille Frey
 
lundi 4 mars 2019
LE MILLION LE MILLION LE MILLION

Contributrices, contributeurs !

Un jour historique se lève pour Faune-Rhône. D'ici dix jours, et même moins si vous le voulez, nous aurons franchi le million de données !

Naturalistes, la nature est fière de vous ! Mais elle le sera encore plus si vous faites encore mentir les statistiques et atteignez ce cap d'ici une semaine ! Un million de données au compteur le 11 mars: tel est notre objectif.

À toutes fins utiles nous rappelons néanmoins que le premier pris à tricher en saisissant à tour de bras les pigeons bisets domestiques sera, à son choix, remis entre les mains de la Sainte Inquisition ou du NKVD.

ENSEMBLE VERS LE MILLION !

(ci-dessous: document iconographique attestant de l'historicité des grands défis naturalistes)

posté par Cyrille Frey
 
lundi 25 février 2019
Oiseaux
Appel à bénévoles: recherche du Faucon crécerelle nicheur urbain

Le Faucon crécerelle niche à Lyon, c'est sûr. Il est même d'observation relativement courante. En revanche, nous ne connaissons pas l'effectif réel et encore moins l'ensemble des bâtiments sur lesquels il se reproduit.

Or, "le Crécerelle se casse la gueule". Méchamment. Il est classé Quasi-menacé (NT) sur la liste rouge des oiseaux de France, ce à quoi nous ne pensions pas assister, en tout cas pas si vite. Il est donc urgent d'en prendre soin, et pour cela, de connaître les cavités qu'il arrive encore à se dégoter dans l'urbain dense, car il est hors de doute qu'elles disparaissent vite.

Voilà pourquoi la LPO a demandé le soutien de la Métropole pour un état des lieux des Crécerelles nicheurs sur les communes de Lyon et de Villeurbanne. Nous aurons besoin de vous pour trois types de prospection:

- "vérifier" et suivre, en cas d'occupation, les sites connus avec précision pour avoir abrité au moins une fois une nidification;

- rechercher le site précis, dans le cas d'un secteur où les données indiquent la nidification d'un couple mais où la cavité n'est pas connue;

- prospecter les quartiers où il n'existe pas de données de nicheurs probables et certains qui permettraient de "resserrer le cercle". Il existe en effet des données de Faucon crécerelle en saison de nidification absolument partout sur Lyon et Villeurbanne, et si l'on imagine que notre bonne ville accueille la même densité que Paris, nous devrions avoir un couple tous les 2 km², ce qui veut dire une bonne dizaine de couples encore à découvrir.

Dans la liste qui suit, vous trouverez les secteurs déjà connus. En gras, les sites pour lesquels le bâtiment fréquenté est connu (ce qui ne veut pas dire qu'il n'ait pas pu changer). Si votre quartier ne figure pas dans le tableau, il fait partie des territoires à explorer. Vous souhaitez prendre en main un site, secteur ou quartier ? Contactez cyrille.frey[@]lpo.fr !

Visitez cette page pour en savoir plus sur cette enquête

Merci à tous !

(photo: B. Frachet)

 

Commune Intitulé
Lyon Cité internationale
Lyon Pont Winston Churchill
Lyon Les Halles
Lyon Angle Félix Faure Lacassagne
Lyon Ancienne caserne Parc Blandan
Lyon Manufacture des Tabacs
Lyon Gerland nord
Lyon Gerland centre - Girondins
Lyon Eglise Sainte-Blandine
Lyon Rue des Remparts d'Ainay
Lyon Guillotière
Lyon Carmel de Fourvière
Lyon Gare Saint-Paul
Lyon Champvert
Lyon Hauteurs de Vaise
Lyon La Duchère
Villeurbanne Carrefour route de Genas/rue Cyprian
Villeurbanne Parc de la Feyssine
Villeurbanne Tonkin-Doua Ouest
Villeurbanne Charpennes

posté par Cyrille Frey
 
jeudi 14 février 2019
Oiseaux
Listes complètes, la bonne formule - même à Miribel-Jonage !

Se mettre massivement à saisir des listes complètes est la priorité pour le réseau Visionature français en 2019.

Depuis quelque temps déjà, vous pouvez saisir sur Faune-Rhône des "formulaires", alias "listes complètes". (Sous Visionature et dans tout ce qui va suivre, "liste" et "formulaire" sont synonymes).

Sur le site Faune, vous y accédez en cliquant sur un lieu-dit et en choisissant l'option "Ajouter un formulaire journalier pour ce lieu-dit". Avec l'application NaturaList, c'est en cliquant sur la petite planchette porte-documents en haut à droite de l'écran.

C'est "la" meilleure manière de saisir des données. En effet, le formulaire sert à garantir que vous avez indiqué toutes les espèces que vous avez vraiment observées en un lieu et pendant un laps de temps donné. Pas seulement les espèces sympa, pas seulement la super-rareté, tout le monde, même la corneille, même les pies, même les étourneaux, les foulques et les colverts. En cliquant, en fin de formulaire, sur le bouton J'ai signalé toutes les espèces vues, vous garantissez que vous l'avez fait. Et c'est la grande force de ce mode de saisie pour connaître la répartition et l'abondance réelles de tout le monde, y compris de ces espèces auxquelles on ne fait pas attention et qui demain, peut-être, disparaîtront. Souvenez-vous du cas du Moineau friquet !

Alors autant que possible quand vous passez un peu de temps - au moins 5 minutes - sur un lieu, remplissez un formulaire.

En particulier, lorsque vous prospectez les plans d'eau de Miribel-Jonage, vous êtes nombreux à saisir vos données "au lieu-dit" constitué par chaque plan d'eau: faites-le sous forme de formulaire !

Remarque: il reste toujours aussi important d'être précis dans la localisation des données. Sous NaturaList, même en saisie de formulaire, vous pouvez faire glisser sur la carte la flamme rouge pour indiquer l'emplacement réel de l'oiseau (ne laissez pas tout rapporté à votre propre position). En saisie directe sur Faune-Rhône, pour chaque espèce, vous pouvez cliquer sur le petit "+" pour accéder à l'onglet Lieu qui vous permet de pointer le piaf (pour un canard sur un étang, ce n'est pas forcément vital, mais pour une pie-grièche dans le bocage, ça l'est).

Vous trouverez ici un tutoriel vidéo sur les formulaires et ici de nombreuses informations sur la saisie sous ce mode.

Notre département est l'un des moins mobilisés sur cette forme de saisie. Imaginez qu'on se fait damer le pion par la Loire. On ne va pas longtemps laisser ça en l'état, non ?

Ci-dessous:il est également possible de saisir un formulaire à l'aide d'une baguette magique, mais le tutoriel n'est pas encore disponible. 

posté par Cyrille Frey
 
lundi 11 février 2019
Amphibiens
Amphibiens: un site pour les sites... d'écrasement !

A la sortie de l'hiver, les amphibiens sortent de leur léthargie hivernale et migrent vers leurs sites de reproduction. Pour certaines espèces dont le Crapaud commun, ces migrations massives peuvent s'avérer périlleuses dès lors qu'elles croisent un axe routier.

La protection des sites d'écrasement d'amphibiens, par la pose de barrières mobiles, est l'un des combats historiques de la LPO Rhône. Désormais ce dossier est porté par le Groupe Herpéthologique Rhône-Alpes (GHRA), groupe thématique de la LPO Rhône-Alpes Auvergne. Le GHRA vous appelle à le retrouver sur le site Sauvez les grenouilles où vous trouverez la carte des lieux d'écrasement massif d'amphibiens connus et les contacts pour rejoindre les équipes de bénévoles qui interviennent, ainsi que bien d'autres informations sur les espèces concernées, leur biologie, leur écologie.

posté par Cyrille Frey
 
mercredi 6 février 2019
Oiseaux
Faisons vivre le STOC-EPS ! Réunion le 13 février 18h30

Non, le STOC-EPS n'est pas fini, ni passé de mode ! Même avec des millions de données non protocolées, il est encore impossible d'obtenir des tendances aussi précises et d'affiner autant les listes rouges.

Le bon vieux Suivi Temporel des Oiseaux Communs par Echantillonnage Ponctuel Simple a encore de beaux jours devant lui. Nous vous rappelons donc cette année encore que la LPO Rhône a dans sa besace de nombreux carrés désormais sans observateur et qu'il est toujours possible d'en tirer au sort un nouveau.

Si vous ne vous sentez pas à l'aise avec ce protocole et désirez en savoir plus, rejoignez-nous le mercredi 13 février à 18h30 à la Maison de l'Environnement, 14 avenue Tony Garnier à Lyon (tram T1 "Tony Garnier", en face de la halle).

Sinon, vous pouvez demander directement un carré à la LPO en contactant cyrille.frey[@]lpo.fr

Le STOC, c'est aussi l'occasion de se motiver pour suivre un secteur peu prospecté. Nos besoins sont particulièrement importants en moyenne et haute vallée d'Azergues et dans l'ouest du département.

Merci à tous !

posté par Cyrille Frey
 
mardi 5 février 2019
Oiseaux
L'espèce du mois: la Grive draine

La grive draine avec elle un tas de préjugés. Par exemple, elle serait plus goûtue que le merle, d’où le proverbe. Je n’ai pas essayé, c’était juste pour placer le jeu de mot. La Grive draine donc est l’une de nos deux grives nicheuses, si l’on parle du Rhône, et de nos trois, si l’on parle de la Rhônalpie (ou de la Rhauvergnalpie) puisque nos montagnes ont la chance d’accueillir aussi la Litorne.

Pour en savoir plus, cliquez sur le lien !

Document à télécharger :  Grive_draine_fav19-7678.pdf
posté par Cyrille Frey
page :
 
 
1
2
3
4
5
6
7
8
9
>
>|
Nbre/page :
nbre : 289

Ligue pour la Protection des Oiseaux délégation Rhône
Visionature
VisioNature est un outil développé avec la collaboration du réseau LPO. Grâce aux technologies Internet, débutants, amateurs et professionnels naturalistes, peuvent partager en temps réel leur découverte et ainsi améliorer la connaissance et la protection de la faune
Biolovision Sàrl (Switzerland), 2003-2019