www.faune-rhone.org
 Visiteur Anonyme  [J'aimerais participer]
VisionatureVisionature
Accueil
 
Les partenaires
 
La faune de Rhône-Alpes
Consulter
  Les observations
    - 
Les 2 derniers jours
    - 
Les 5 derniers jours
    - 
Les 15 derniers jours
     Données et analyses
       - 
Effraie des clochers 17-18
       - 
Hibou moyen-duc 2018
       - 
Grand Corbeau 17-19
       - 
Mésange boréale 15-18
       - 
Pic mar 15-18
       - 
Cincle plongeur 16-18
       - 
Grosbec casse-noyaux 2018
       - 
Cisticole des joncs 2018
       - 
Hirondelle de fenêtre 2018
       - 
Hirondelle rustique 2018
       - 
Martinet à ventre blanc 2018
       - 
Martinet noir 2018
       - 
Moineau friquet 17-18
       - 
Oedicnème criard 2018
       - 
Petit-duc scops 2018
       - 
Pie-grièche écorcheur 2018
       - 
Pouillot de Bonelli 2018
       - 
Tourterelle des bois 2018
       - 
Hérisson d'Europe 17-18
       - 
Orvet fragile 2018
 - 
Les galeries
Aide, infos et stats
 - 
Toutes les nouvelles
 - 
Sur votre agenda
  Aide
    - 
Droits d'accès
    - 
Espèces à publication limitée
    - 
Explication des symboles
    - 
Questions fréquentes
  Statistiques d'utilisation
Cartes et listes d'espèces
 - 
Atlas des oiseaux nicheurs
 - 
Biodiversité des communes
 - 
Cartes de présence
Guides d'utilisation
 - 
Manuels d'utilisation
 - 
Saisie mobile avec NaturaList
 - 
Code de déontologie
 - 
Règles concernant la publication de photos
 - 
Nous contacter
Oiseaux des jardins
 - 
L'observatoire Oiseaux des jardins
 - 
Mode d'emploi et tutoriel
 - 
Aides à l'identification
 - 
FAQ Oiseaux des jardins
 - 
Résultats des comptages
Enquêtes et priorités
  Mortalité (routes, lignes électriques)
    - 
Mortalité sous ligne électrique
    - 
Points noirs collisions routières
 - 
Biodiversité forestière
  Enquêtes et suivis Oiseaux
    - 
Moineau domestique Lyon Métropole
    - 
Milan royal
    - 
Nicheurs rares et mal connus
    - 
Protocole EPOC
    - 
Le STOC-EPS
    - 
Suivi hivernal SHOC
    - 
Zones blanches à prospecter
    - 
Corbeau freux nicheur Lyon Métropole
Oiseaux
Mammifères
 - 
Atlas et portail régional
 - 
Clés de détermination
 - 
Loutre d'Europe
Reptiles
 - 
Enquête participative Orvet fragile
 - 
"Zones blanches" à prospecter
Amphibiens
Odonates
Orthoptères
Hyménoptères
Publications
  L'Effraie revue
    - 
L'Effraie: derniers numéros
    - 
L'Effraie: archives
    - 
Index des n°14 à 42
 - 
Articles et synthèses
 - 
L'espèce du mois
 - 
Synthèses communales de biodiversité
Les liens

Toutes les nouvelles
page :
 
 
1
2
3
4
5
6
7
8
9
>
>|
Nbre/page :
nbre : 259
 
jeudi 12 juillet 2018
Oiseaux
L'espèce du mois: la Tourterelle des bois

Il y a des espèces dont on se demande un peu où l’on est allé chercher leur nom. Par exemple, si vous ouvrez une flore « Bonnier » - celle sur laquelle des générations d’étudiants ont sué – à la page de l’Ornithogale des Pyrénées, vous lirez qu’il est « commun, sauf dans les Pyrénées ». La Tourterelle des bois, c’est presque la même chose...

Cliquez sur le PDF pour lire la suite !

Document à télécharger :  Tourterelle_des_bois_juillet_18-5532.pdf
posté par Cyrille Frey
 
mardi 10 juillet 2018
Oiseaux
Enquête Moineau domestique : il est encore temps !

Si peu… si peu de données de Moineaux domestiques nicheurs probables et certains ! Alors que l’oiseau des villes par excellence se casse la gueule, pour le dire crûment, l’allez-vous abandonner à son sort ?

Non ! Palsambleu, cela ne sera point. Ventre-saint-gris (et certes, gris il l’a, le ventre), ralliez-vous à son doux piaillement, et l’allez céans quérir. Où cela ? Mais partout, et surtout où il vit, du moins où l’on pense qu’il vit : sur les places et sur les parvis, par les rues et les venelles, les quartiers neufs et (surtout) les vieux.

Choisissez un coin de quartier, avisez-en la LPO, faites le tour des rues et notez. Rien ? Notez rien. Quelque chose ? Ah, ah ! Cherchez. Là, derrière les stores vénitiens ? Dans le plus moderne caisson d’un volet roulant ? Dans ce vieux mur ou ces aérations ? Notez. Voire photographiez.

À ce jour, les dernières colonies sont menacées en Presqu’île (entre Carnot et Bellecour), à Ainay, à la Guillotière. Elles ne sont même pas connues à la Croix-Rousse, à Vaise, à Caluire, ni à Oullins, Décines ou Meyzieu… Cela fait de la surface à prospecter, mais concentrez-vous sur les zones denses et bâties depuis au moins trois quarts de siècle.

Avant de boucler les valises des vacances, c’est le dernier coup de rein que vous demande la LPO Rhône… Un petit tour de quartier tôt le matin, à la fraîche et au calme, pour compléter notre carte bien vide.

Il ne sera pas dit que le moineau se rendra sans combattre !

posté par Cyrille Frey
 
vendredi 29 juin 2018
Le numéro 47 de l'Effraie est paru !

Voici le numéro 47 de notre revue l'Effraie :

Un grand merci à tous les participants, relecteurs et photographes, ainsi qu'aux rédacteurs : Loïc, qui nous présente les passages d'un rare bécasseau dans le Rhône, Alexandre, qui nous rapporte la 2è donnée départementale de Corneille mantelée, l'équipe Oedicnème qui fait le bilan résumé du Plan de Sauvegarde dans l'Est lyonnais en 2017, Anaëlle, Carole et Agathe, étudiantes ATIB, qui ont cherché le Moineau friquet de l'Est lyonnais, Elodie et Dominique qui se sont intéressés aux... Dinosaures (et oui, nos charmants amis sont des dinosaures !...) et enfin Pascal qui nous rapporte plein de choses très intéressantes que l'on peut obtenir sur les sites web des revues naturalistes. Sans oublier la chronique du passage prénuptial de 2018.

Bonne lecture estivale !!!

Au sommaire :

Le Bécasseau de Temminck dans le Rhône : lorsque relative rareté se conjugue avec grande discrétion

         Loïc LE COMTE

Une Corneille mantelée observée dans le département du Rhône

     Alexandre AUCHERE

Plan de Sauvegarde de l’Œdicnème criard dans le grand Est lyonnais : résumé du rapport annuel 2017

          Paul ADLAM, Violette BOURGOGNE, Dominique TISSIER

Déclin du Moineau friquet Passer montanus dans l’Est lyonnais

            Anaëlle CELLIER, Carole LERAY, Agathe MALLET

Les Oiseaux sont des Dinosaures !

       Élodie ROSINSKI, Dominique TISSIER

Un peu de lecture, ça ne peut pas faire de mal ! La richesse des ressources internet                    

           Pascal GALGUEN

Chronique : quelques données remarquables de la migration prénuptiale 2018

Document à télécharger :  EFFRAIE 47 - LPO Rhône
posté par Dominique Tissier
 
vendredi 29 juin 2018
Mammifères
Atlas mammifères: c'est l'heure de prospecter

... poil au Chat forestier.

Ça y est. C’est l’été, les oiseaux ne chantent plus. Vous allez donc pouvoir faire autre chose sans avoir l’impression de choix dignes des héros de… Corneille.

Du mammifère par exemple ? Du mammifère. Ça tombe bien : en ce moment, il y a un atlas en cours. Un atlas régional, ce qui fait que son maillage est assez gros et que les cartes de l’état de prospection ne sont pas super, super explicites pour un petit département comme le nôtre.

Je veux dire par là qu’il ne faut pas croire s’en tirer à si bon compte. Ce n’est pas parce qu’il y a une donnée de belette dans la maille que le boulot est fini. Alors pour vous guider un peu plus finement, voici un petit état des lieux par commune.

Document à télécharger :  NewsProspectionJuillet18-4633.pdf
posté par Cyrille Frey
 
jeudi 28 juin 2018
Oiseaux
Hiboux: à nous les grands Moyens !

Que peut-il arriver de pire lorsqu'on naît duc qu'une fois presque adulte, de découvrir qu'on n'est pas grand, mais juste moyen ou petit ? Et voilà pourquoi, aux derniers jours de juin, les jeunes hiboux chantent leur frustration, le soir dans leurs sapins.

L'avantage, c'est que ça nous aide à les trouver. Ce sont eux, ces cris plaintifs, la nuit venue, dans les grands arbres, à la campagne comme aux portes de la ville. Faites un petit tour sur le site xeno-canto.org et choisissez les enregistrements intitulés "Begging call" (quémandage). Ensuite, plus qu'à aller à la recherche des nichées ! Vous n'avez pas à craindre d'être foudroyés par leur statut du quémandeur.

Le Moyen-duc est peut-être le moins connu des oiseaux communs. Au point qu'il pourrait bien ne plus être commun du tout. La LPO le recherche tout spécialement dans l'ouest lyonnais: en ville, en quartiers très arborés (Point du Jour, Francheville, Sainte-Foy...) mais aussi dans les vallons du nord-ouest (Lissieu, Limonest, Dardilly...)

Ces bouquets de gros sapins d'ornement, près d'un bout de pré qui subsiste en bord d'agglomération... Cette lisière forestière le long d'une belle prairie de fauche pleine de campagnols... voilà un bel endroit pour un affût au Moyen-duc. En plus, il fait frais et on peut voir bien d'autres espèces encore... alors donnez-nous les Moyens !

posté par Cyrille Frey
 
jeudi 14 juin 2018
Reptiles
Enquête participative Orvet fragile

En France, on n'a pas d'or noir, mais on a l'orvet !

Enfin, on l'a, on l'a, c'est vite dit... On le cherche ! Autrefois, il était commun dans tous les jardins... Temps révolus ! Alors, le Groupe Herpéthologique Rhône-Alpes, la LPO et la Métropole de Lyon vous proposent de partir à la recherche du "serpent de verre". Vous trouverez ici, et dans la rubrique Reptiles de Faune-Rhône, une plaquette de présentation de cette belle espèce. 

Des sorties vous seront bientôt proposées. Il ne s'agit plus de se contenter d'opiner du bonnet d'un air pénétré - "ah, oui, le serpent qui est en fait un lézard sans pattes c'est ça ?" Oui c'est bien ça, mais il faut le retrouver maintenant. Sa situation est grave et même probablement critique !

Document à télécharger :  Flyer_Orvet_2018-7883.jpg
posté par Cyrille Frey
 
lundi 11 juin 2018
A propos des couches cartographiques

Vous avez sans doute remarqué que depuis quelques jours, les couches cartographiques Google Satellite et Google Maps n'étaient plus présentes sur Faune-Rhône, ni sur les autres bases Visionature, ni sur l'application NaturaList.

Cette situation est due à un changement de la politique tarifaire de Google. À ce jour, il n'est plus possible de mettre à votre disposition ces couches cartographiques. Vous pouvez désormais vous appuyer sur OpenStreetMap ainsi que sur une orthophoto d'une précision de 5 mètres, globalement suffisante pour l'usage normal de nos bases.

Le réseau Visionature étudie des possibilités de mettre de nouveau à disposition des couches cartographiques plus fines.

Nous vous remercions de votre compréhension et vous tiendrons bien sûr au courant des évolutions ultérieures.

L'équipe Faune-Rhône

posté par Cyrille Frey
 
lundi 4 juin 2018
Reptiles
L'espèce du mois: la Tarente de Maurétanie

Qu’est-ce que la Tarente de Maurétanie ? La quoi de quoi ?

Commençons par le commencement. Il y a des notes et des notules, des ventres et des ventricules, des opus et des opuscules, mais par chance, s’il y a des tarentes et des tarentules, la tarente n’est absolument pas une grosse araignée. Veuillez donc descendre de ce tabouret et lâcher ce balai, s’il vous plaît, il n’y a rien à craindre.

Document à télécharger :  TarenteJuin18-3559.pdf
posté par Cyrille Frey
 
lundi 4 juin 2018
Papillons de jour
Enquête nationale sur les observateurs de papillons

Un doctorant du Muséum national d'Histoire naturelle s'intéresse actuellement à un taxon bien précis et assez peu commun: l'observateur de papillons !

Oui, c'est bien une enquête sur les naturalistes observateurs de papillons et non sur les insectes eux-mêmes.

L'objectif de ce questionnaire est d'avoir une meilleure idée de la diversité des profils et des pratiques d'observation parmi les naturalistes qui s'intéressent aux papillons.

Si tel est votre cas, n'hésitez pas à participer en cliquant sur le lien ci-dessous:

https://apps.mnhn.fr/enquetes/index.php/988185?lang=fr

Pour tout renseignement contactez exclusivement emmanuel.charonnet[@]mnhn.fr

posté par Cyrille Frey
 
jeudi 31 mai 2018
Oiseaux
Comptage oiseaux des jardins de mai: record battu!

Bravo ! Bravissimo, et toute cette sorte de chose.

Avec 48 jardins comptés les 26 et 27 mai, la participation au comptage printanier des oiseaux des jardins a plus que doublé, malgré le mauvais temps, les menaces sur l'approvisionnement en rosé et la concurrence de la Fête de la nature.

Bien sûr, c'est encore un peu petit pour faire de l'observatoire "ODJ" un outil de suivi des oiseaux nicheurs communs à lui seul, mais le Muséum ne s'est pas fait en un jour, les petits ruisseaux de mésanges font les grandes rivières de nature ordinaire et toute cette sorte de chose.

Quarante-huit jardins ont participé à l'opération. Les communes de Dommartin, Francheville, Sainte-Foy, Lyon et Villeurbanne sont les seules où plus d'un jardin a été compté. Le nombre d'espèces varie de deux à plus de vingt avec une moyenne s'établissant aux alentours de 8 espèces.

http://files.biolovision.net/www.faune-rhone.org/userfiles/OiseauxDesJardins/BilanODJMai2018.jpg

Côté espèces, le Merle noir (présent dans plus de 80% des jardins), la Mésange charbonnière, le Pigeon ramier, la Tourterelle turque et le Moineau domestique (plus de 60%), la Pie et la Mésange bleue (plus de 40%) sont les plus couramment notées. Viennent ensuite le Rougequeue noir, la Fauvette à tête noire, le Rougegorge, mais nous sommes déjà là sous les 30%. La seule véritable petite surprise provient du Geai qui avec 11 jardins parvient à damer le pion aux granivores du bâti (Verdier et Chardonneret 10, Serin cini 7). Ce n'est pas une très bonne nouvelle pour ces derniers, non plus que la place calamiteuse du Rougequeue à front blanc, noté une seule fois !

Bien sûr, ce sondage est excessivement partiel et bien insuffisant pour conclure. Selon le célèbre proverbe mésangéen, on comptera les fientes après la saison des nids. D'ici là, ne relâchez pas l'effort et la surveillance de vos voisins à plumes, particulièrement les espèces migratrices transsahariennes que les trains d'averses successifs n'ont pas épargné et n'épargnent toujours pas. Rendez-vous à la fin de l'été pour un regard plus assuré sur cette saison de reproduction 2018...

Photo des mésanges bleues: Hélène Bador

posté par Cyrille Frey
page :
 
 
1
2
3
4
5
6
7
8
9
>
>|
Nbre/page :
nbre : 259

Ligue pour la Protection des Oiseaux délégation Rhône
Visionature
VisioNature est un outil développé avec la collaboration du réseau LPO. Grâce aux technologies Internet, débutants, amateurs et professionnels naturalistes, peuvent partager en temps réel leur découverte et ainsi améliorer la connaissance et la protection de la faune
Biolovision Sàrl (Switzerland), 2003-2018