www.faune-rhone.org
 Visiteur Anonyme  [J'aimerais participer]
VisionatureVisionature
Accueil
 
Les partenaires
 
La faune de Rhône-Alpes
Consulter
  Les observations
    - 
Les 2 derniers jours
    - 
Les 5 derniers jours
    - 
Les 15 derniers jours
     Données et analyses
       - 
Effraie des clochers 18-19
       - 
Pic mar 15-19
       - 
Tarin des aulnes 18-19
       - 
Bruant des roseaux 18-19
       - 
Cisticole des joncs 18-19
       - 
Coucou gris 2019
       - 
Hirondelle de fenêtre 2019
       - 
Hirondelle rustique 2019
       - 
Martinet à ventre blanc 2019
       - 
Martinet noir 2019
       - 
Milan noir 2019
       - 
Moineau friquet 17-19
       - 
Oedicnème criard 2019
       - 
Pouillot de Bonelli 2019
       - 
Fauvette grisette 2019
       - 
Circaète Jean-le-Blanc 2019
       - 
Pouillot fitis 2019
       - 
Hérisson d'Europe 18-19
       - 
Lézard à deux raies (L. vert occidental) 2019
       - 
Triton alpestre 2019
       - 
Citron 2019
       - 
Osmia (Osmia) cornuta 2019
       - 
Anthophora (Anthophora) plumipes 2019
 - 
Les galeries
Aide, infos et stats
 - 
Toutes les nouvelles
 - 
Sur votre agenda
  Aide
    - 
Droits d'accès
    - 
Espèces à publication limitée
    - 
Explication des symboles
    - 
Questions fréquentes
  Statistiques d'utilisation
Cartes et listes d'espèces
 - 
Atlas des oiseaux nicheurs
 - 
Biodiversité des communes
 - 
Cartes de présence
Guides d'utilisation
 - 
Manuels d'utilisation
 - 
Saisie mobile avec NaturaList
 - 
Saisie par listes complètes
 - 
Code de déontologie
 - 
Règles concernant la publication de photos
 - 
Nous contacter
Oiseaux des jardins
 - 
L'observatoire Oiseaux des jardins
 - 
Mode d'emploi et tutoriel
 - 
Aides à l'identification
 - 
FAQ Oiseaux des jardins
 - 
Résultats des comptages
Enquêtes et priorités
  Mortalité (routes, lignes électriques)
    - 
Points noirs collisions routières
    - 
Mortalité sous ligne électrique
 - 
Appels à prospection groupe Alerte
 - 
Biodiversité forestière
  Enquêtes et suivis Oiseaux
    - 
EPOC et listes complètes
    - 
Le STOC-EPS
    - 
Faucon crécerelle nicheur à Lyon
    - 
Moineau domestique Lyon Métropole
    - 
Milan royal
    - 
Nicheurs rares et mal connus
    - 
Suivi hivernal SHOC
    - 
Zones blanches à prospecter
Oiseaux
Mammifères
 - 
Atlas et portail régional
 - 
Clés de détermination
 - 
Loutre d'Europe
Reptiles
 - 
Enquête participative Orvet fragile
 - 
Zones blanches et mal connues
Amphibiens
Odonates
Orthoptères
Hyménoptères
Publications
  L'Effraie revue
    - 
L'Effraie: derniers numéros
    - 
L'Effraie: archives
    - 
Index des n°14 à 42
 - 
Articles et synthèses
 - 
L'espèce du mois
 - 
Synthèses communales de biodiversité
Les liens

Toutes les nouvelles
page :
 
 
1
2
3
4
5
6
7
8
9
>
>|
Nbre/page :
nbre : 294
 
vendredi 19 avril 2019
Si on znieffait, là là là là ?

"Znieffer", verbe du premier groupe, du bas latin znieffare, peut-être du francique znieffieren: "compléter les connaissances dans les zones identifiées par le roi, le bailli, la maréchaussée, le sénéchal et autres féaux comme d'Intérêt Ecologique, Floristique et Faunistique".

Alléchant programme, non ? aller faire du terrain là où on présume déjà qu'il y a de la bête. C'est encore mieux que la grande chasse aux oeufs de Pâques.

Et comme la LPO est sollicitée, en plus, vous feriez oeuvre de science participative, de contribution à une Grande Action Nationale (enfin, au moins régionale) voire qui sait, peut-être oeuvre pie (je dis ça pour bavarder...)

Où aller ? Comment faire ? Les infos sont disponibles sur le site de la DREAL

Ciblez en priorité les groupes en manque de données mais nul ne vous en voudra de tout noter. Non, on ne vous en voudra vraiment pas !

ZNIEFFARE, PROSPECTARE !

Notre photo: Saint-Mamert n'est pas une marque de fuits au si-op, mais une commune proche de plusieurs très belles ZNIEFF

posté par Cyrille Frey
 
lundi 15 avril 2019
Oiseaux
L'espèce du mois: le Serin cini

Commun, le Serin cini ?

Voire. Parmi les données de Faune-Rhône, il n’apparaît qu’en quarante-et-unième position. Juste devant le Tarier pâtre et la Sittelle, mais derrière le Rossignol, le Goéland leucophée ou encore le Tarin des aulnes. Il fait piteuse figure par rapport à ses deux autres compères granivores du bâti, le Chardonneret (11e) et le Verdier (17e) : il est respectivement trois fois et deux fois moins noté. Est-ce parce qu’il est moins observé en hiver, et que les mentions de groupes importants (plus de 10 oiseaux) sont beaucoup plus rares ? Est-ce à cause de sa discrétion au moment de nicher, qui se traduit par une nette pénurie de données de nicheurs probables et certains ?

... lisez vite la suite !

Document à télécharger :  Serin_Avril_2019-8136.pdf
posté par Cyrille Frey
 
vendredi 5 avril 2019
Oiseaux
Et ils sont où les p'tits créçous ?

Mais enfin ? Est-ce le coup de froid qui congèle les bonnes volontés ? Elles sont bien peu nombreuses les données de Faucon crécerelle à Lyon et Villeurbanne cette année ! Ils sont peu nombreux les volontaires pour notre enquête !

Que n'en rejoignez-vous les rangs en chantant:

L'air est pur, la rue est large, le faucon perce l'orage, il s'abat sur le mulot,

Et là-haut sur la façade, juchés sur la balustrade, l'attendent ses fauconneaux ! (traditionnel ornitho, d'après Déroulède)

Plusieurs couples sont confirmés par des observations à Vaise, Serin, du côté de la Tête-d'Or, de Gerland, de Loyasse; et puis il y a tous ceux à découvrir encore. 

C'est simple: il suffit de choisir une belle matinée et d'arpenter le quartier choisi, ou se trouver un poste fixe judicieusement choisi par ses vastes perspectives sur les tours, clochers et autres points hauts du secteur - et d'attendre. A n'en pas douter, vous verrez force mésanges, verdiers, Pigeons colombins, moineaux, chardonnerets et consorts, et soudain: le Crécerelle !

Alors ? Vous nous rejoignez ?

 

posté par Cyrille Frey
 
lundi 25 mars 2019
Oiseaux
Résultats régionaux: toujours moins d'oiseaux en STOC

"La biodiversité décline, comment le savez-vous ? Vous affirmez des choses sans aller sur le terrain ! Nos campagnes deviennent des déserts ? C'est un discours d'idéologue !" De tels propos se multiplient dans un débat public délétère. Que répondre ?

Milan Kundera fait dire à l'un de ses personnages: si quelqu'un vous affirme que nous sommes tous des poissons, allez-vous vous déshabiller pour lui montrer que vous n'avez pas de nageoires ? Il faut pourtant en passer par là, parfois. Aligner les preuves, les faits, prouver sa rigueur. Voici donc une réponse comme nos associations savent en faire: du solide. Du terrain, des analyses; une méthodologie validée, des montagnes de données, un long recul de temps. Et ce résultat qui nous déplaît, à nous plus qu'à n'importe qui d'autre: oui, les oiseaux disparaissent.

Plus de 300 observateurs, plus de trente mille heures de terrain, près de sept cent cinquante mille données, et les chiffres tombent (et ça fait mal): -20% depuis 2002 du côté des espèces des milieux agricoles, -15% pour les espèces des milieux bâtis. Et ce ne sont pas les maigres +6% en forêt et +3% pour les généralistes qui redonneront le sourire.

Ce document produit par la LPO régionale est à diffuser sans modération.

(photo: le Bruant jaune, l'une des espèces les plus touchées: presque -50%)

Document à télécharger :  lpo-aura-plaquette-stoc-2019-2734.pdf
posté par Cyrille Frey
 
dimanche 24 mars 2019
Les coulisses du million

Le million de données est atteint sur Faune-Rhône.

Il a été franchi le 15 mars vers 11h30.

Inutile de me poser la question : en raison des limites de l’outil comme on dit, des données saisies puis effacées, des salves téléchargées depuis des applis Naturalist débordantes, nous ne saurons jamais qui est l’auteur de LA millionnième. Donc pas de cérémonie de remise de palmes, ni levée de bouclier.

En revanche, vous pourrez apprendre bien des choses à son sujet, en ouvrant le PDF !

Document à télécharger :  Le_million_est_atteint-8947.pdf
posté par Cyrille Frey
 
jeudi 21 mars 2019
Oiseaux
L'espèce du mois de mars: la Bergeronnette des ruisseaux

Pit-pit ou tsouip-tsouip ? Du jaune ou du gris ? C’est en ces termes que se pose la problématique bergeronnettes dès lors que l’on se trouve à moins de cent mètres de l’eau courante. Honnêtement, pour le cri, ce n’est pas simple. Dans le doute, il vaut mieux tendre l’oreille jusqu’à pouvoir ouvrir l’œil et repérer le petit machin qui va et vient sur la berge, décrit des huit au-dessus de l’eau en ayant l’air de traîner une trop longue et lourde queue, avant de se poser en la hochant avec vigueur... 

Découvrez vite la suite !

Document à télécharger :  BergeRuisseauxMars19-8372.pdf
posté par Cyrille Frey
 
lundi 18 mars 2019
Appel ou rappel à prospections pour le Groupe Alerte et veille

Le Groupe Alerte et veille de la LPO Rhône est chargé d'une des plus importantes missions de la LPO: s'informer des projets d'aménagement susceptibles d'avoir un impact fort sur la biodiversité et alerter les services de l'Etat en soulignant les enjeux sur les sites en question. Cela nécessite évidemment d'avoir des données pour se mobiliser à bon escient.

Actuellement le Groupe Alerte a identifié trois principaux secteurs concernés par des projets et où les données sont peu nombreuses: il s'agit du bocage entre les Olmes et Sarcey, près de l'A89; du secteur du Mondon, à Montagny; et du ravin de la Maison Rouge sur la commune de Tupin-et-Semons, dans les pentes du Pilat rhodanien.

Sur tous ces secteurs des espèces à fort enjeu sont probablement présentes (données historiques ou proches) et il est nécessaire de les rechercher.

Vous retrouverez les cartes des trois secteurs concernés dans la rubrique Appels à prospections groupe Alerte du menu Enquêtes et priorités.

N'hésitez pas à faire un tour sur cette page... et sur ces sites !

Le Groupe Alerte et veille vous remercie d'avance !

posté par Cyrille Frey
 
lundi 11 mars 2019
Oiseaux
Printemps, la belle EPOC

Les oiseaux communs disparaissent. Nous ne pouvons plus échapper au constat: nos prés, nos champs, nos jardins, nos villages, nos villes se vident de nos plus vieux amis à plumes. En France, notre méthode actuelle de saisie des données naturalistes nous permet de bien appréhender les variations de répartition des espèces mais pas d’estimer leurs populations ou d’évaluer finement leurs tendances. Pourtant, nous avons besoin de ces informations pour alerter la société et mener des actions de conservation efficaces.

Le programme EPOC (Estimation des Populations d’Oiseaux Communs), qui vient en complément du célèbre programme STOC, vise à répondre à cette lacune.

Si vous savez identifier les oiseaux les plus communs en visuel et à l’oreille, vous pouvez y contribuer activement. Pour savoir comment procéder, il vous suffit de visionner cette courte vidéo :

Pour en savoir plus, vous pouvez aussi consulter la page EPOC de Faune-France : https://www.faune-france.org/index.php?m_id=20023

En vous remerciant pour votre implication, nous vous souhaitons de belles observations.

posté par Cyrille Frey
 
lundi 4 mars 2019
Oiseaux
Oiseaux des jardins: le résultat du comptage de janvier !

Les voici sous forme d'une fringante infographie ! Bravo à tous les participants et surtout un immense merci de la part des intéressés:

http://files.biolovision.net/www.faune-rhone.org/userfiles/OiseauxDesJardins/ODJRhneJan2019.jpg

les oiseaux des jardins, qui n'en finissent pas de décliner...

Bien sûr, nous aurons une pointe de regret devant une esquisse d'érosion de la mobilisation... Quelques communes de moins... Quelques jardins de moins... Vous ne pouvez pas nous, enfin, surtout, vous ne pouvez pas leur faire ça !

Vous êtes nombreux à poursuivre les transmissions d'observations depuis le comptage: hardi, tenez bon ! Sans données, il n'y a pas d'efficace protection.

Le printemps s'annonce et avec lui, les chants, bientôt les premières nichées, et dans moins de trois mois le comptage de mai. D'ici là, on ne lâche rien pour les oiseaux des jardins !

posté par Cyrille Frey
 
lundi 4 mars 2019
LE MILLION LE MILLION LE MILLION

Contributrices, contributeurs !

Un jour historique se lève pour Faune-Rhône. D'ici dix jours, et même moins si vous le voulez, nous aurons franchi le million de données !

Naturalistes, la nature est fière de vous ! Mais elle le sera encore plus si vous faites encore mentir les statistiques et atteignez ce cap d'ici une semaine ! Un million de données au compteur le 11 mars: tel est notre objectif.

À toutes fins utiles nous rappelons néanmoins que le premier pris à tricher en saisissant à tour de bras les pigeons bisets domestiques sera, à son choix, remis entre les mains de la Sainte Inquisition ou du NKVD.

ENSEMBLE VERS LE MILLION !

(ci-dessous: document iconographique attestant de l'historicité des grands défis naturalistes)

posté par Cyrille Frey
page :
 
 
1
2
3
4
5
6
7
8
9
>
>|
Nbre/page :
nbre : 294

Ligue pour la Protection des Oiseaux délégation Rhône
Visionature
VisioNature est un outil développé avec la collaboration du réseau LPO. Grâce aux technologies Internet, débutants, amateurs et professionnels naturalistes, peuvent partager en temps réel leur découverte et ainsi améliorer la connaissance et la protection de la faune
Biolovision Sàrl (Switzerland), 2003-2019