www.faune-rhone.org
 Visiteur Anonyme  [J'aimerais participer]
VisionatureVisionature
Accueil
 
Les partenaires
 
La faune de Rhône-Alpes
Consulter
  Les observations
    - 
Les 2 derniers jours
    - 
Les 5 derniers jours
    - 
Les 15 derniers jours
     Données et analyses
       - 
Pic mar 19-21
       - 
Grive litorne 20-21
       - 
Grive mauvis 20-21
       - 
Milan royal 20-21
       - 
Pinson du Nord 20-21
       - 
Tarin des aulnes 20-21
       - 
Milan noir 2021
       - 
Moineau friquet 20-21
       - 
Oedicnème criard 20-21
       - 
Hirondelle de rochers 2021
       - 
Cigogne blanche 2021
       - 
Grue cendrée 20-21
       - 
Hérisson d'Europe 20-21
       - 
Grenouille agile 2021
       - 
Triton palmé 2021
       - 
Citron 2021
       - 
Osmie cornue 2021
 - 
Les galeries
Aide, infos et stats
 - 
Toutes les nouvelles
 - 
Sur votre agenda
  Aide
    - 
Espèces à publication limitée
    - 
Explication des symboles
    - 
Questions fréquentes
  Statistiques d'utilisation
Cartes et listes d'espèces
 - 
Atlas des oiseaux nicheurs
 - 
Biodiversité des communes
 - 
Cartes de présence
Guides d'utilisation
 - 
Manuels d'utilisation
 - 
Saisie mobile avec NaturaList
 - 
Saisie par listes complètes
 - 
Code de déontologie
 - 
Règles concernant la publication de photos
 - 
Nous contacter
Oiseaux des jardins
 - 
L'observatoire Oiseaux des jardins
 - 
Mode d'emploi et tutoriel
 - 
Aides à l'identification
 - 
FAQ Oiseaux des jardins
 - 
Résultats des comptages
Enquêtes et priorités
 - 
Appels à prospection groupe Alerte
  Mortalité (routes, lignes électriques)
    - 
Mortalité sous ligne électrique
    - 
Points noirs collisions routières
 - 
Biodiversité forestière
  Enquêtes et suivis Oiseaux
    - 
EPOC et listes complètes
    - 
Le STOC-EPS
    - 
Milan royal
    - 
Nicheurs rares et mal connus
    - 
Zones blanches à prospecter
    - 
Suivi hivernal SHOC
    - 
Corbeau freux nicheur Lyon Métropole
Oiseaux
Mammifères
 - 
Atlas et portail régional
 - 
Clés de détermination
 - 
Loutre d'Europe
Reptiles
 - 
Zones blanches et mal connues
Amphibiens
Odonates
Orthoptères
Hyménoptères
Publications
  L'Effraie revue
    - 
L'Effraie: derniers numéros
    - 
L'Effraie: numéros 35 à 44
    - 
L'Effraie: archives (n°27-34)
    - 
Index des n°14 à 42
 - 
Articles et synthèses
 - 
L'espèce du mois
 - 
Synthèses communales de biodiversité
Les liens

Toutes les nouvelles
page :
 
 
1
2
3
4
5
6
7
8
9
>
>|
Nbre/page :
nbre : 383
 
mardi 2 mars 2021
Appel à données: zone concernée par un projet à Belleville sur Saône (MàJ 2 mars)

Regardez au nord de la gare de Belleville-sur-Saône cette petite friche presque totalement enclavée dans la ville... Sur la carte IGN, c'est le lieu-dit "l'Étang". Comme il fallait s'y attendre, la voilà concernée par un projet d'aménagement.

Mais sans doute à cause de ce caractère enclavé, nous n'avons encore qu'une connaissance trop partielle... Mais qui met déjà en évidence une richesse plus que prometteuse: une première prospection a révélé l'hivernage de la Bécassine des marais et de la Rémiz penduline. Rien que ça! En réalité, il s'agit d'un petit marais qui pourrait bien receler d'autres trésors biologiques encore.

Tout ou presque reste à faire concernant les oiseaux nicheurs, les amphibiens, les reptiles, les insectes.

Nous faisons donc appel à vous pour prospecter ce petit coin du Rhône et aider la LPO à adopter un juste positionnement vis-à-vis de ce projet.

Nous redisons: lieu-dit l'Etang, au nord de la gare. La vue aérienne est en pièce jointe.

Merci à tous!

posté par Cyrille Frey
 
lundi 1 mars 2021
Reptiles
Reptiles : mise à jour des zones blanches et mal connues

Alors que les premiers lézards commencent à se dégourdir les orteils, l'heure de programmer les prospections a sonné. Pour cela, rien de tel que d'aller consulter les zones insuffisamment connues en termes de bestioles écailleuses qui se tortillent sous les frondaisons...

C'est chose faite sur cette page où vous pourrez aussi télécharger les mailles kilométriques les moins pourvues en données au format KML (Google Earth). Vous verrez qu'il reste beaucoup à faire, en raison de la très grande difficulté à débusquer des reptiles qui ne soient pas volants !

Bonnes prospections,

L'équipe Faune-Rhône

posté par Cyrille Frey
 
lundi 1 mars 2021
Oiseaux
Il est encore temps de rejoindre le STOC-EPS!

Le STOC-EPS, vous connaissez. Mais si! C'est ce fameux indicateur qui permet d'établir les tendances d'évolution des oiseaux communs de nos campagnes, de nos villes, de nos bois... et d'alerter la société sur l'ampleur du désastre (car hélas il faut bien appeler les choses par leur nom).

Si vous savez identifier à la vue et à l'ouïe les oiseaux de nos régions, vous pouvez participer. La mission consiste à demander à la LPO un carré (2x2 km) sur lequel vous placerez 10 points. Le carré est ensuite à visiter deux fois au cours du printemps (grosso modo 15 avril et 15 mai) à raison de 5 minutes par point. Chaque passage doit s'effectuer dans les deux heures qui suivent le lever du soleil, par temps sec et calme. Le protocole détaillé est consultable ici

Les données sont saisies sur Faune-Rhône (pas sur NaturaList) où l'on vous aura ouvert au préalable les droits spécifiques nécessaires.

N'hésitez pas à nous contacter pour participer - rapidement, afin que nous ayons le temps de tirer au sort un carré dans votre rayon d'action.

https://cdnfiles1.biolovision.net/www.faune-rhone.org/userfiles/STOC/Bandocomm.jpg

posté par Cyrille Frey
 
jeudi 25 février 2021
Oiseaux
Comptage hivernal des Grands cormorans: résultats 2021

Recensement annuel des grands cormorans du 9 janvier 2021 : résultats

2282 grands cormorans ont été dénombrés, en légère hausse par rapport à l'année 2020 (+ 6 %). Si on ne cumule pas les trois dortoirs de Miribel Jonage, le dortoir de Montmerle est le plus important avec 354 individus. On reste à un niveau élevé en comparaison des années 2015, 2016 et 2017.

https://cdnfiles1.biolovision.net/www.faune-rhone.org/userfiles/Documents/Illustrationsnews/EvolutionComptageCormorans2015-21.JPG

En raison de la crise sanitaire et des recommandations faites par la LPO France, le recensement n'a pas pu s'effectuer sur le terrain de manière aussi partagée que d'habitude.

On constate cette année des dérangements : changement de lieu de dortoir au lac des Sapins à Cublize (un nouveau site) et sur l'île Roy à Fontaines sur Saône, mais surtout un acte de braconnage avéré au Bourdelan (commune d'Anse) pour lequel l'OFB a été informé (enquête complémentaire et dépôt de plainte par la LPO contre X). Pour continuer sur l'aspect juridique, plusieurs arrêtés de destructions de grands cormorans en eaux libres ont été attaqués par la LPO France qui a eu plusieurs fois gain de cause.

Christian NAESSENS, coordinateur

Photo: P.-L. Lebondidier/Faune-Rhône

posté par Cyrille Frey
 
lundi 22 février 2021
Amphibiens
Prospections amphibiens: mise à jour des zones blanches

On tient le bon bout, plus qu'un mois d'hiver! Les amphibiens ne nous attendront pas et s'activent dès les premiers redoux. C'est le moment de les rechercher:

- sur les routes, hélas, car il reste encore des sites d'écrasement inconnus et donc non protégés;

- dans les mares, les flaques, les ornières: les pontes commencent tôt, et de plus en plus.

Malgré de nombreuses et intenses prospections menées par la LPO Rhône depuis de longues années, il reste encore des secteurs si dépourvus de données d'amphibiens qu'ils sont vraisemblablement mal défrichés en la matière. Pour les localiser, rendez-vous sur la page des zones blanches/zones mal connues, mise à jour il y a quelques semaines.

Vous pourrez télécharger ces zones au format KML (Google Earth) pour organiser vos recherches.

Photo: la Grenouille agile est une espèce dont la reproduction est particulièrement précoce. Recherchez ses gros amas d'oeufs dans les mares, en-dessous de 500 m d'altitude.

posté par Cyrille Frey
 
lundi 22 février 2021
Mammifères
L'atlas numérique des mammifères de Rhône-Alpes est en ligne!
 
Il est là! Fruit de six ans de travail de terrain et de rédaction, l'atlas numérique des mammifères de Rhône-Alpes est complet.
 
Le travail a débuté dès 2014, avec la mise en place au sein des deux associations d’un réseau de naturalistes et de référents mammifères. 1000 bénévoles ont été formés à la détection et à la reconnaissance des mammifères. Un travail cartographique précis a été mis à jour chaque année afin de rendre compte de l’état des connaissances des deux associations.
 
Après six ans de travail, le nombre de mailles atlas avec plus de 30 espèces détectées est passé de 14 en 2014 à plus de 120 en 2020. Le nombre de données a triplé en six ans pour atteindre plus de 400 000 données en 2020.
 
Aujourd’hui, 66 monographies sont alors accessibles gratuitement sur la plateforme.

Ce travail, réalisé grâce au soutien financier de la Région Auvergne-Rhône-Alpes et de la DREAL, rejoint celui de l’Auvergne effectué en 2014, afin d’obtenir un état des connaissances fiable à l’échelle de la région pour pouvoir anticiper les enjeux de conservation de l’ensemble des mammifères présents sur le territoire.

La LPO AuRA et FNE AuRA espèrent que cet atlas vous permettra de découvrir les mammifères du territoire et d’enrichir vos connaissances sur les populations de ces animaux.

    

posté par Cyrille Frey
 
mercredi 10 février 2021
Le comptage Oiseaux des jardins de janvier 2021 en quelques chiffres

Encore une belle mobilisation autour de ce comptage hivernal: vous avez été 316 (+13% par rapport à 2020) à participer au comptage, certains d'entre vous ayant par surcroît réalisé 2 et même 4 dénombrements.

131 communes sont concernées (là aussi, en hausse de 10%). Vous avez repéré un total de 61 espèces (+10%). En revanche, l'abondance ne semble pas avoir été au rendez-vous (à cause de la météo chaotique?) car le nombre d'espèces par jardin n'est en moyenne que de 8,3 contre 10 l'an dernier. De même, le nombre d'oiseaux total compté est légèrement inférieur à celui de 2020 (9500 contre environ 10 000) malgré une participation en hausse.

L'espèce la plus nombreuse est le Moineau domestique (1400 individus) qui, cette année, dépasse la Mésange charbonnière, championne 2020. La "Charbo" remporte cependant la palme de l'espèce la plus souvent notée (84% des sites) devant le Rougegorge (72%). Seules 7 espèces ont été vues sur plus de la moitié des jardins (Mésange charbonnière, Rougegorge familier, Merle noir, Mésange bleue, Tourterelle turque, Pie bavarde et Moineau domestique, ce dernier noté seulement sur 53% des sites). A contrario, 13 d'entre elles n'ont été vues que sur un jardin, des chanceux ayant pu observer "à domicile" le Pic noir, le Pic mar et le Pic épeichette.

La carte ci-dessous montre la richesse observée par jardin (couleur et taille du disque). Cliquez pour l'agrandir.

Bravo et merci à tous !

N'hésitez pas à continuer à transmettre vos données, au jardin et ailleurs, en toute saison.

https://cdnfiles1.biolovision.net/www.faune-rhone.org/userfiles/OiseauxDesJardins/CarteODJ21.jpeg

 

posté par Cyrille Frey
 
lundi 1 février 2021
Oiseaux
Oiseaux de France: une newsletter pour participer et ne rien rater

La répartition et l'abondance des oiseaux évolue si vite (et pas dans le bon sens, en général) que nos connaissances se doivent d'être réactualisées toujours plus souvent.

Oiseaux de France est une vaste enquête, qui va mobiliser l’ensemble de la communauté des passionnés de nature jusqu’en 2025. Il s'agit de cartographier précisément la répartition de toutes les espèces de France - outremer inclus - en période de nidification et d'hivernage et, pour le maximum d’entre elles, de déterminer leur tendance d’évolution et d’évaluer leur effectif.

Dans l’attente de la mise en ligne du portail informatique dédié, prévue en mars 2021, nous vous proposons de vous abonner gratuitement à la lettre d’information « Oiseaux de France ». Six numéros sont prévus chaque année. Le premier paraîtra début février. Au programme :  

  • toutes les informations sur l'avancée du projet ODF,
  • les bilans et informations importantes sur les suivis nationaux,
  • des actualités nationales et internationales,
  • le calendrier des enquêtes,
  • des témoignages,
  • des tutos…

Pour s’abonner à la newsletter, cliquez ci-dessous:

https://cdnfiles1.biolovision.net/www.faune-france.org/userfiles/FauneFrance/FFAltasEnqutes/ODFlogonewsletter.png

Le Héron gardeboeufs est une des rares espèces en progression en France et dans le Rhône (photo D. Tissier/LPO)

posté par Cyrille Frey
 
mercredi 27 janvier 2021
Oiseaux
Week-end du 30-31 janvier: comptage hivernal des oiseaux des jardins

L'hiver 2021 est à tous points de vue rude. Mais qui dit hiver rude dit redoublement d'intérêt pour les oiseaux de nos jardins: eux ne nous font pas défaut, faciles à observer pour apporter une petite éclaircie au coeur.

Ils ne font pas défaut? Qui sait... Maintenant que le verdier et le chardonneret sont en liste rouge, on ne sait plus à quoi se fier... Alors pour en savoir plus, ne ratez pas le comptage hivernal annuel.

La procédure n'a pas changé: créez, si ce n'est déjà fait, votre jardin dans la rubrique Saisir des données -> Ajouter un jardin, sinon allez directement dans "Transmettre les observations de mon jardin".

Observez pendant une heure et saisissez pour chaque espèce le nombre maximal d'individus présents en simultané. Si vous voyez trente fois une mésange, saisissez 1 et non 30 !

Vous pouvez réaliser plusieurs comptages dans le week-end sur un même site et compter plusieurs sites.

Le menu oiseaux des jardins contient plein d'infos et de tutoriels comme ici: 

Bon comptage à tous.

posté par Cyrille Frey
 
mardi 26 janvier 2021
STOC-EPS: le déclin des oiseaux communs en région se poursuit

En dix-neuf ans, les populations d’oiseaux communs ont diminué de près de 5 % sur l’ensemble de la région Auvergne-Rhône-Alpes. C’est particulièrement le cas des espèces des milieux agricoles et des villes et villages, qui ont diminué de près de 15 % pendant cette période.

 

 
 
 
Les populations de Mésange charbonnière ont diminué de 12 % depuis 2002.
© Raphaël Bussière
 
 
Ces résultats sont issus d’un programme de sciences participatives de suivi des populations des oiseaux communs faisant intervenir plusieurs centaines de bénévoles chaque année dans la région. Ce programme est coordonné depuis 2001 par la LPO Auvergne-Rhône-Alpes, avec le soutien de la Région Auvergne-Rhône-Alpes et de la DREAL. Au niveau national, ce suivi est organisé par le Muséum National d’Histoire Naturelle de Paris.
 
En Auvergne-Rhône-Alpes, ce sont plus de 300 personnes qui suivent, chaque printemps, aux mêmes endroits, les populations d’oiseaux communs.
Avec plus de 600 000 oiseaux comptés depuis le début du suivi, il est ainsi possible d’évaluer les tendances d'évolution des populations d'oiseaux de notre région.
 
75 espèces communes de la région peuvent alors être analysées, et regroupées en quatre catégories : les espèces forestières, les espèces des milieux agricoles, les espèces des villes et villages et les espèces généralistes qui occupent l’ensemble des habitats cités précédemment.
 
Les résultats montrent une diminution de 15 % depuis 2002 des espèces des milieux agricoles et des villes et villages. Les espèces généralistes (+ 3 %) et forestières (+ 1,4 %) se portent un peu mieux, mais les résultats en baisse de certaines espèces de ces groupes restent inquiétants pour les années à venir.
 
Nous pouvons citer des exemples de tendances pour quelques espèces :
  • le Coucou gris a diminué de 25 % depuis 2002
  • l’Alouette des champs a diminué de 16 % depuis 2002
  • le Pinson des arbres a diminué de 9 % depuis 2002
  • la Mésange charbonnière a diminué de 12 % depuis 2002
  • le Merle noir a augmenté de 7 % depuis 2002
  • le Rougegorge familier a augmenté de 13 % depuis 2002
 
Ce déclin majeur a de nombreuses causes liées aux activités actuelles de notre société, notamment :
  • la création de paysages homogènes et artificialisés qui empêchent la nature de se développer,
  • l’utilisation de produits phytosanitaires dans les jardins ou l’agriculture,
  • la disparition des milieux naturels qui laisse la place à une forte urbanisation.
 
Ces différentes causes induisent une forte diminution de la ressource alimentaire et des zones d’habitats nécessaires au cycle de vie des oiseaux.
 
Il est donc urgent d’agir pour réduire le déclin de la biodiversité.
En 2020, une étude de la LPO soutenue par la DREAL Auvergne-Rhône-Alpes a été réalisée sur l’évolution des populations d’oiseaux dans des espaces protégés, tels que les sites Natura 2000, où la biodiversité est prise en compte dans les activités humaines. Ce travail montre des tendances encourageantes pour plusieurs espèces, qui se portent mieux dans ces espaces protégés plutôt qu’à l’extérieur.
Ces résultats sont préliminaires et des études complémentaires sont prévues, mais ces premiers constats montrent tout de même l’importance de ces espaces pour favoriser la biodiversité ; ces politiques environnementales sont donc à encourager.
 
Il est encore possible d’enrayer ce déclin majeur des oiseaux dans notre région et en France. Tous les citoyens peuvent participer à leur échelle à préserver la biodiversité. Agissons ensemble maintenant !

Vous pouvez consulter le rapport régional (PDF)

Document à télécharger :  LPOIndicateursBiodiversite2020-7810.pdf
posté par Cyrille Frey
page :
 
 
1
2
3
4
5
6
7
8
9
>
>|
Nbre/page :
nbre : 383

Ligue pour la Protection des Oiseaux délégation Rhône
Visionature
VisioNature est un outil développé avec la collaboration du réseau LPO. Grâce aux technologies Internet, débutants, amateurs et professionnels naturalistes, peuvent partager en temps réel leur découverte et ainsi améliorer la connaissance et la protection de la faune
Biolovision Sàrl (Switzerland), 2003-2021