www.faune-rhone.org
 Visiteur Anonyme  [J'aimerais participer]
VisionatureVisionature
Accueil
 
Les partenaires
 
La faune de Rhône-Alpes
Consulter
  Les observations
    - 
Les 2 derniers jours
    - 
Les 5 derniers jours
    - 
Les 15 derniers jours
     Données et analyses
       - 
Pic mar 19-21
       - 
Grive litorne 20-21
       - 
Grive mauvis 20-21
       - 
Milan royal 20-21
       - 
Pinson du Nord 20-21
       - 
Tarin des aulnes 20-21
       - 
Cisticole des joncs 20-21
       - 
Moineau friquet 20-21
       - 
Oedicnème criard 20-21
       - 
Hirondelle de rochers 20-21
       - 
Grue cendrée 20-21
       - 
Hérisson d'Europe 20-21
 - 
Les galeries
Aide, infos et stats
 - 
Toutes les nouvelles
 - 
Sur votre agenda
  Aide
    - 
Espèces à publication limitée
    - 
Explication des symboles
    - 
Questions fréquentes
  Statistiques d'utilisation
Cartes et listes d'espèces
 - 
Atlas des oiseaux nicheurs
 - 
Biodiversité des communes
 - 
Cartes de présence
Guides d'utilisation
 - 
Manuels d'utilisation
 - 
Saisie mobile avec NaturaList
 - 
Saisie par listes complètes
 - 
Code de déontologie
 - 
Règles concernant la publication de photos
 - 
Nous contacter
Oiseaux des jardins
 - 
L'observatoire Oiseaux des jardins
 - 
Mode d'emploi et tutoriel
 - 
Aides à l'identification
 - 
FAQ Oiseaux des jardins
 - 
Résultats des comptages
Enquêtes et priorités
 - 
Appels à prospection groupe Alerte
  Mortalité (routes, lignes électriques)
    - 
Mortalité sous ligne électrique
    - 
Points noirs collisions routières
 - 
Biodiversité forestière
  Enquêtes et suivis Oiseaux
    - 
EPOC et listes complètes
    - 
Le STOC-EPS
    - 
Milan royal
    - 
Nicheurs rares et mal connus
    - 
Zones blanches à prospecter
    - 
Suivi hivernal SHOC
    - 
Corbeau freux nicheur Lyon Métropole
Oiseaux
Mammifères
 - 
Atlas et portail régional
 - 
Clés de détermination
 - 
Loutre d'Europe
Reptiles
 - 
Zones blanches et mal connues
Amphibiens
Odonates
Orthoptères
Hyménoptères
Publications
  L'Effraie revue
    - 
L'Effraie: derniers numéros
    - 
L'Effraie: numéros 35 à 44
    - 
L'Effraie: archives (n°27-34)
    - 
Index des n°14 à 42
 - 
Articles et synthèses
 - 
L'espèce du mois
 - 
Synthèses communales de biodiversité
Les liens

Toutes les nouvelles
page :
 
 
1
2
3
4
5
6
7
8
9
>
>|
Nbre/page :
nbre : 372
 
mercredi 13 janvier 2021
Oiseaux
Suivi du Grand-duc d'Europe: recherche de bénévoles

Le Grand-duc d'Europe est l'une des espèces emblématiques du département du Rhône. Ralala, encore un machin "emblématique" ? Parfaitement: notre petit territoire accueille un effectif de 50 à 80 couples, pour une espèce qui en compte 2000 à 4000 au niveau national. Un effectif qui doit presque tout aux mesures de suivi ou de protection entreprises dans les années 1970: dans ces années noires, 50-100 couples, c'était la population nicheuse estimée pour la région Rhône-Alpes toute entière.

En plus de ça, le Grand-duc est un oiseau magnifique, impressionnant, et relativement facile à observer et à suivre. Vous voilà donc motivé/es pour participer, n'est-ce pas ? Voilà qui tombe à pic (normal pour un rupestre) car nous avons besoin de bras, enfin, d'yeux.

Contacter les coordinateurs: envoyez un mail à sb.frachet[@]gmail.com

Consulter le rapport 2019-2020 du suivi du Grand-Duc

En savoir plus sur le suivi: document joint

Photo: Jean-Jacques Pessé

Document à télécharger :  Suivi_grand_duc_d-Europe69--7301.pdf
posté par Cyrille Frey
 
vendredi 8 janvier 2021
Oiseaux
Zones blanches "oiseaux": mise à jour des cartes

Bonne année ? Meilleure année ? Moins pire année ? On n'ose plus, avouez!

Ceci ne doit pas nous démobiliser. 2021 va voir le lancement de nouvelles prospections "atlas" nationales. Comme nous ne sommes pas encore reconfinés, nous pouvons nous lancer. Où cela ? Et bien sur les zones mal connues, pardi ! Les cartes nouvelles sont disponibles en consulation et téléchargement (format KML) sur la page dédiée: Zones blanches à prospecter

Avec une recommandation supplémentaire en cette période d'atlas: cette fois-ci, ne négligez pas les zones frontalières. Elles sont aussi mal couvertes chez les voisins qu'ici et ça finit par faire de vrais trous.

Bonnes découvertes,

L'équipe Faune-Rhône

posté par Cyrille Frey
 
mercredi 6 janvier 2021
Orthoptères
Du côté des orthoptères: petit bilan 2020

Comme un dernier au revoir de la belle saison 2020, l'heure est au bilan chez les orthoptères, dans nos appartements bien chauffés mais non égayés par le crissement du familier Grillon domestique. L'année 2020 a vu une nette progression de la connaissance des criquets, sauterelles, méconèmes, decticelles et autres grillons dans notre département, grâce à l'activité de plusieurs spécialistes et notamment des membres de l'association Miramella, partenaire de Faune-Rhône et référente pour ce taxon.

En 2020, plusieurs communes du Beaujolais et du Val de Saône ont bénéficié d'une plus grande pression de prospection. Onze communes ont bénéficié en 2020 de leurs premières données orthoptères. Lamure-sur-Azergues, jusque-là sans données, passe ainsi de zéro à vingt-six espèces connues! Le nombre total de données orthoptères collectées en 2020 est très proche de celui de 2019, malgré les conditions sanitaires et surtout la sécheresse, très défavorable à ce groupe.

Il reste encore cependant de larges pans de connaissances à défricher, que vous pouvez repérer à partir des cartes ci-dessous. Les spécialistes de Miramella estiment qu'une commune rhodanienne bien prospectée devrait révéler en moyenne 35 espèces. C'est dire qu'il reste encore bien des découvertes en perspective. 

Vous trouverez en fichier joint la liste (Excel) des espèces connues par commune, après fusion des doublons et synonymes divers et retrait des données incertaines ou mal documentées.

"Meilleure année 2021" et belles prospections à tous,

L'équipe Faune-Rhône

posté par Cyrille Frey
 
lundi 14 décembre 2020
Risque élevé d'influenza aviaire: redoublons de vigilance
2020 ne nous épargnant pas grand-chose, le département du Rhône est en Zone à Risque Particulier en ce qui concerne l'Influenza aviaire.
En cette période de risque élevé, il est indispensable de signaler à l'OFB (@Office Français de la Biodiversité), la mortalité, hors collision routière, à partir d'un spécimen de la famille des oiseaux d’eau (anatidés, rallidés et laridés), des échassiers et des rapaces (diurnes).
👉 Signaler un cas de mortalité :
 
https://ofb.gouv.fr/le-reseau-sagir
👉 Lire la note du ministère de l'Agriculture :
 
https://info.agriculture.gouv.fr/.../instruction-2020-729
👉 Suivre l'actualité de l'évolution d'Influenza aviaire :
 
https://agriculture.gouv.fr/mots-cles/influenza-aviaire
Document à télécharger :  DGALS_H5N8_SAGIR_Renforca-6227.pdf
posté par Cyrille Frey
 
jeudi 10 décembre 2020
Oiseaux
Samedi 9 janvier, participez au comptage des Grands Cormorans

Combien y a-t-il de Grands Cormorans hivernants dans le Rhône? Sont-ils en augmentation? Vont-ils nous dévorer après avoir englouti le dernier poisson ?

Questions cruciales dont dépendra l'action de la LPO vis-à-vis des décisions de "régulations" à l'encontre de cette espèce.

Pour apporter au débat des éléments solides et sérieux, la LPO organise chaque hiver un comptage des dortoirs de Grands Cormorans. Le prochain se tiendra le 9 janvier 2021 à la tombée du jour. Il consiste à se poster près des dortoirs connus 45 minutes avant le lever du soleil et à compter régulièrement les arrivées et l'effectif posé jusqu'à ce que la pénombre vienne l'empêcher.

Ce comptage est ouvert à tous. Pour rejoindre les participants habituels, contactez Christian Naessens christian.naessens[at]wanadoo.fr qui pourra vous indiquer les sites proches de chez vous ou manquant de bras (enfin, d'yeux).

Merci à tous!

Photo: P.-L. Lebondidier

posté par Cyrille Frey
 
mardi 8 décembre 2020
Oiseaux
Le SHOC 2020-2021 aura lieu dans les 20!

C'est officiel: l'appel à participer au SHOC 2020-2021 est maintenu.

Ce l'est aussi: nous ne pourrons pas bénéficier de dérogations pour prospecter au-delà du rayon de 20 kilomètres, si celui-ci n'est pas abrogé le 15 décembre (et les données disponibles à ce jour ne le laissent guère espérer).

Cela devrait néanmoins permettre à la plupart de ceux d'entre vous qui participent habituellement à ce protocole d'effectuer leur suivi habituel.

Si vous n'avez jamais pratiqué, pas de problème: on ne parle pas de SHOC à la tête mais de comptage des oiseaux en milieu agricole, grâce à des transects, dix à tracer à l'intérieur de l'emprise d'un carré STOC-EPS (2x2 km). Le long de ces transects, vous comptez tous les oiseaux à deux reprises dans l'hiver (décembre-janvier).

La collecte d'information sur les oiseaux hivernants des zones agricoles est tout aussi importante que celle du printemps: c'est, semble-t-il, au niveau de la ressource alimentaire hivernale dans nos parcelles que le bât blesse pour un certain nombre d'espèces dont l'effondrement a été observé récemment (granivores du bâti, Bruant des roseaux...) Connaître leur répartition et leur abondance par secteur, par type de culture, sera donc d'une importance cruciale.

N'hésitez donc pas à contacter la LPO pour vous lancer.

Un grand merci à tous pour votre participation.

posté par Cyrille Frey
 
lundi 7 décembre 2020
Faune-Rhône a dix ans!

7 décembre 2010: une Chouette hulotte devient la première donnée saisie sur un tout nouveau site Visionature: faune-rhone.org

Dix ans plus tard, où en sommes-nous? Plus loin! beaucoup plus loin! Voyez donc ici.

Document à télécharger :  Les_10_ans-2763.pdf
posté par Cyrille Frey
 
lundi 30 novembre 2020
Oiseaux
Bilan départemental du STOC-EPS sur 10 et 15 ans

Nous disposons désormais d'assez de données pour dresser un bilan départemental (département dans ses anciennes limites, incluant la Métropole) des données STOC-EPS depuis 15 ans.

C'est avant tout grâce à vous, tous les contributeurs de ce réseau...

Par contre, pour les bonnes nouvelles, comme vous le verrez en lisant ce PDF, on repassera. La situation est réellement grave...

Document à télécharger :  STOC69_10_et_15_ans-8585.pdf
posté par Cyrille Frey
 
mercredi 25 novembre 2020
Un tout petit peu déconfinés… saisissons la balle au bond

Comme je vous connais, vous n’avez pas raté un mot de l’allocution du chef de l’État et tout spécialement ce qui a trait à l’autorisation de sortie libre dans la nature. Nous non plus. Le couvercle se soulève dès ce samedi, tâchons d’en profiter avec un nouveau défi.

Rappelons la situation : « DE PAR LE ROY

À compter du jour de la Saint Iacque ou bien du 28e de novembre l'an deux mil vingt NS

Iceulx Français sonct libres d’aller & de venir au sein d’une roue d’un rayon fixé par Nous à CINQ LIEUES & dans le Temps compris entre les heures de Tierce & de Sexte, ou bien de Sexte & de None, à défaut de quoy ils encourront les foudres de Notre Mareschaussee & de Nos Archers & devront s’acquitter d’une amende de sept livres neuf sols (1).

Il est subsequemment prescript aux observateurs, loyaux & feaux gardes de Nostre Faune sauvage, de veiller sur elle au-dedans d’icelle Roue »

(1) vous pouvez vérifier, ça fait bien 135 euros au cours de la monnaie en l’an 1700

En d’autres termes plus républicains : puisqu’il nous est permis de sortir dans un rayon de vingt kilomètres et un laps de temps de trois heures, je vous propose d’en profiter pour rechercher et prospecter dans cette emprise un lieu où vous n’avez encore jamais saisi de données.

Rusés comme je vous connais depuis dix ans (et oui, Faune-Rhône a déjà dix ans, comme le temps passe !) vous avez certainement noté que rien, dans les annonces présidentielles, n’interdisait de sortir du département et de filer dans l'Ain. C’est que vous n’avez pas lu les petites lignes en bas du parchemin :

« Iceulx de Nostre province de Lyonnois qui s’esbigneraient oultre Saone, ès étangs de la Dombes, sous le fallacieux prétexte de « voir un peu de la Beste », seront traduits par-devanct le Parlement de Dombes & devront s’acquitter d’une amende de dix livres pur chocolat envers le garde des Sceaux de Nostre bonne base de Donnees es Lyonnois dicte Faune Rhosne ».

C’est dit ?

Une zone encore inconnue de vous. Dans les 20 km. Et pas dans la Dombes sous prétexte que votre périmètre lèche l’entrée de Saint-André de Corcy !

https://cdnfiles1.biolovision.net/www.faune-rhone.org/userfiles/Documents/Illustrationsnews/ChevecheJeVousVois.jpg

posté par Cyrille Frey
 
lundi 23 novembre 2020
Eurokite: des balises pour les milans

Équiper les milans royaux de balises GPS pour connaître et limiter les causes de mortalité

 

La vie des oiseaux n’est pas un long fleuve tranquille. Recherche d’une nourriture de moins en moins abondante (insectes, micro-mammifères…), perte d’habitats due à l’urbanisation, migration parfois difficile selon les conditions météorologiques… Et à cela s’ajoute, malheureusement, une mortalité dont l’origine est anthropique : empoisonnements, tirs, collisions avec des vitres, des pâles d’éoliennes ou des câbles électriques, électrocutions….

Afin d’identifier et de quantifier les principales causes de mortalité de plusieurs espèces de rapaces en Europe, un ambitieux projet européen « LIFE Eurokite » a vu le jour en 2020 et recourt à la télémétrie. Ce projet permettrait in fine de lutter directement contre les causes de mortalité liées à l’activité humaine, en proposant des actions concrètes pour les éviter.

En pratique, 615 milans royaux et 80 autres rapaces (pygargues à queue blanche, aigles impériaux et faucons sacres) seraient équipés de balises GPS dans 12 pays européens, entre 2020 et 2024. En Auvergne-Rhône-Alpes, ce sont ainsi 25 milans royaux qui seront équipés en 2021 (dans le Cantal, en Haute-Loire et dans la Loire).

https://cdnfiles1.biolovision.net/www.faune-auvergne.org/userfiles/Milan/Milanvivant.JPG
Milan royal - Romain Riols
 

Grâce à un système d’alerte en temps réel, toute suspicion de mortalité d’oiseau équipé sera immédiatement signalée, de sorte que le partenaire local d’un des 26 pays partenaires puisse rapidement collecter le cadavre et déterminer la cause de mortalité, à travers la réalisation d’une autopsie, d’une radiographie et d’analyses toxicologiques.

Ainsi, cette méthode permettra d’obtenir une vision précise des différentes causes de mortalité des milans royaux et des autres rapaces concernés le long de leurs voies de migration.

En octobre, déjà deux milans royaux équipés ont été retrouvés morts dans notre région (un potentiel cas d’électrocution dans le Cantal et un éventuel empoisonnement dans le Puy-de-Dôme), et au moins cinq autres cadavres de milans royaux non équipés ont été retrouvés (un oiseau plombé dans l’Isère, trois oiseaux empoisonnés dans le Puy-de-Dôme, un autre mort de cause non identifiée). L’Office Français de la Biodiversité (OFB) mène des enquêtes et la LPO Auvergne-Rhône-Alpes portera plainte auprès des tribunaux à chaque fois.

 
https://cdnfiles1.biolovision.net/www.faune-auvergne.org/userfiles/Milan/Milanmort.jpg
Milan royal retrouvé mort dans le Puy-de-Dôme - Christian Fargeix
 

En cas de découverte d’un cadavre de milan royal ou d’un autre rapace (même non balisé), contactez la LPO (sabine.boursange@lpo.fr ou 07 77 82 88 26) et le service départemental de l’OFB afin que, dans la mesure du possible, des analyses soient réalisées et qu’une enquête soit diligentée au plus vite.

 

Un grand merci à tous les bénévoles impliqués pour le suivi et la protection de cet oiseau.

 

Plus d'informations sur le projet LIFE EUROKITE : www.life-eurokite.eu/fr

 

posté par Cyrille Frey
page :
 
 
1
2
3
4
5
6
7
8
9
>
>|
Nbre/page :
nbre : 372

Ligue pour la Protection des Oiseaux délégation Rhône
Visionature
VisioNature est un outil développé avec la collaboration du réseau LPO. Grâce aux technologies Internet, débutants, amateurs et professionnels naturalistes, peuvent partager en temps réel leur découverte et ainsi améliorer la connaissance et la protection de la faune
Biolovision Sàrl (Switzerland), 2003-2021