www.faune-rhone.org
 Visiteur Anonyme  [J'aimerais participer]
VisionatureVisionature
Accueil
 
Les partenaires
 
La faune de Rhône-Alpes
Consulter
  Les observations
    - 
Les 2 derniers jours
    - 
Les 5 derniers jours
    - 
Les 15 derniers jours
     Données et analyses
       - 
Effraie des clochers 18-20
       - 
Pic mar 18-20
       - 
Huppe fasciée 2020
       - 
Cisticole des joncs 2020
       - 
Hirondelle de fenêtre 2020
       - 
Hirondelle rustique 2020
       - 
Moineau friquet 19-20
       - 
Oedicnème criard 19-20
       - 
Petit-duc scops 2020
       - 
Pie-grièche écorcheur 2020
       - 
Pouillot de Bonelli 2020
       - 
Tourterelle des bois 2020
       - 
Circaète Jean-le-Blanc 2020
       - 
Hirondelle de rochers 2020
       - 
Hérisson d'Europe 19-20
       - 
Lézard à deux raies (L. vert occidental) 2020
       - 
Crapaud commun ou épineux 2020
       - 
Triton alpestre 2020
       - 
Citron 2020
 - 
Les galeries
Aide, infos et stats
 - 
Toutes les nouvelles
 - 
Sur votre agenda
  Aide
    - 
Espèces à publication limitée
    - 
Explication des symboles
    - 
Questions fréquentes
  Statistiques d'utilisation
Cartes et listes d'espèces
 - 
Atlas des oiseaux nicheurs
 - 
Biodiversité des communes
 - 
Cartes de présence
Guides d'utilisation
 - 
Manuels d'utilisation
 - 
Saisie mobile avec NaturaList
 - 
Saisie par listes complètes
 - 
Code de déontologie
 - 
Règles concernant la publication de photos
 - 
Nous contacter
Oiseaux des jardins
 - 
L'observatoire Oiseaux des jardins
 - 
Mode d'emploi et tutoriel
 - 
Aides à l'identification
 - 
FAQ Oiseaux des jardins
 - 
Résultats des comptages
Enquêtes et priorités
  Mortalité (routes, lignes électriques)
    - 
Mortalité sous ligne électrique
    - 
Points noirs collisions routières
 - 
Appels à prospection groupe Alerte
 - 
Biodiversité forestière
  Enquêtes et suivis Oiseaux
    - 
EPOC et listes complètes
    - 
Le STOC-EPS
    - 
Milan royal
    - 
Nicheurs rares et mal connus
    - 
Suivi hivernal SHOC
    - 
Zones blanches à prospecter
    - 
Corbeau freux nicheur Lyon Métropole
Oiseaux
Mammifères
 - 
Atlas et portail régional
 - 
Clés de détermination
 - 
Loutre d'Europe
Reptiles
 - 
Zones blanches et mal connues
Amphibiens
Odonates
Orthoptères
Hyménoptères
Publications
  L'Effraie revue
    - 
L'Effraie: derniers numéros
    - 
L'Effraie: archives
    - 
Index des n°14 à 42
 - 
L'espèce du mois
 - 
Articles et synthèses
 - 
Synthèses communales de biodiversité
Les liens

Toutes les nouvelles
page :
 
<
1
2
3
4
5
6
7
8
9
>
>|
Nbre/page :
nbre : 354
 
mercredi 2 octobre 2019
Oiseaux
Migration d'automne: quelques pistes pour choisir un site d'observation

Celui qui répondra « à Miribel-Jonage », qu’il soit anathème et que le bon Dieu le patafiole. Je vais finir par y lâcher des plésiosaures, moi, à Miribel-Jonage, pour vous inciter à prospecter ailleurs ! et des ichtyosaures à la gravière d’Arnas !

… Mais bon, bon, bon, ce n’est pas tout que de vous suggérer avec délicatesse qu’il existe d’autres sites que les plans d’eau pour voir de la bête en Rhodanie. Il vous faut encore savoir où aller. Parlons-en tout de suite.

posté par Cyrille Frey
 
lundi 30 septembre 2019
Nouvel article: 10 ans de données sur un carré STOC-EPS urbain

Le carré STOC-EPS 690547 est suivi non stop, avec le même observateur, depuis dix ans. Ce n'est évidemment pas le seul dans ce cas, mais sa localisation (Lyon Montchat, Monplaisir et Grange Blanche) en fait un point d'observation intéressant des changements dans l'avifaune urbaine, déjà objet de pas mal d'autres actions et suivis Métropole-LPO.

Voici donc ce qu'il ressort de ces dix années entre le parc Bazin et le métro Grange Blanche, du côté des oiseaux communs...

posté par Cyrille Frey
 
vendredi 27 septembre 2019
Oiseaux
Passage migratoire massif de Geais des chênes au-dessus du Rhône

Non, ils ne fuient pas le nuage "toxique mais pas trop" (sic) de Rouen, ils viennent de plus loin ! Ce vendredi, plusieurs observateurs ont noté au-dessus de Lyon d'impressionnants groupes de Geais des chênes, jusqu'à 30, 40 ensemble, en migration active manifeste, ce qui n'est pas dans les habitudes de ce joli corvidé plutôt casanier.

L'explication ? On en trouve une ébauche sur Faune-France où depuis une semaine les données de groupes de plusieurs dizaines de geais se multiplient, du moins - pour l'heure - à l'est d'une ligne Moselle-Saône-Rhône. Le front semble ne pas avoir encore traversé la France car à cet instant, 27 septembre 11 heures, aucune donnée de ce genre n'est encore visible au sud de l'Isère.

Le fin mot de l'histoire ? Un afflux de Geais venus du Nord-Est de l'Europe qui a commencé à toucher la Belgique en début de semaine avec plus de 3500 oiseaux comptés sur un même site.

A vos jumelles pour suivre ce phénomène spectaculaire, à défaut de concerner une espèce rare... et observer le reste de la migration, car les passereaux transitent en nombre.

(Photo JC Darbon - Faune-Rhône)

http://files.biolovision.net/www.faune-rhone.org/userfiles/Documents/Illustrationsnews/GeaiJCDarbonFauneRhone.jpg

posté par Cyrille Frey
 
lundi 23 septembre 2019
Oiseaux
Un nouveau livre sur les oiseaux de la région lyonnaise

Les oiseaux du Rhône et de la métropole de Lyon illustrés par plus de 330 photos prises par des photographes locaux, c'est ce que vous propose le nouveau livre publié par Loïc Le Comte et Dominique Tissier, éminents contributeurs de Faune-Rhône et de l'Effraie, la revue scientifique de la LPO Rhône.

Comment reconnaître, où observer presque 200 espèces différentes, des hauts du Beaujolais aux vallons du Pilat en passant par le val de Saône et les quais du Rhône: cet ouvrage de 285 pages réalisé par des naturalistes lyonnais chevronnés est un authentique produit local et de saison ! Disponible auprès de la LPO Rhône (24 €).

posté par Cyrille Frey
 
jeudi 19 septembre 2019
Revoilà un nouveau numéro de l'Effraie !

Après un gros retard dont vous voudrez bien m'excuser, je vous propose un court numéro de l'Effraie, notre revue trimestrielle, le numéro 49.

Au sommaire, le résumé du rapport oedicnèmes 2018, un article sur la Chevêche qui niche dans des terriers...  et la chronique de l'hiver !

Vous pouvez aussi télécharger les articles séparément - et retrouver tous ceux des numéros précédents en cliquant ici.

Merci à ceux qui m'ont aidé à la réalisation !

Document à télécharger :  Effraie 49 - LPO
posté par Dominique Tissier
 
lundi 16 septembre 2019
Faisons encore tomber des records !

Au printemps, nous avons franchi le cap du million de données sur Faune-Rhône, avec un net retard sur la plupart de nos voisins, conséquence d'une mise en service plus tardive du site Visionature. Nous avons également sauté quelques barres notables: celles des trente mille données d'Amphibiens et des vingt mille Mammifères. Plusieurs groupes d'insectes approchent des quinze mille, au rythme de 1500 à 2500 données par an.

Enfin, nous ne sommes que mi-septembre et pourtant nous avons déjà des données fraîches sur 288 des 293 communes du Rhône (rappelons que Faune-Rhône, techniquement rétif aux dernières évolutions, n'a pas intégré les fusions de communes de la présente décennie).

Repos et roue libre alors ? MAIS PAS DU TOUT VOUS N'ALLEZ PAS VOUS EN TIRER COMME ÇA.

D'ici la fin de l'année, nous pouvons atteindre le million de données oiseaux. Mais ça n'ira pas tout seul: il nous manque pour cela près de 17 000 données, ce qui veut dire que pour accomplir la mission, nous devrons tenir le rythme de 4800 données par mois jusqu'à la Saint-Sylvestre. Ne ratez pas les passages de buses, milans, passereaux, furetez dans les bocages, longez les ruisseaux des hauts plateaux, quadrillez le vignoble. 4800 données sur un mois d'automne ou d'hiver, c'est largement faisable mais à condition de ne pas couper l'effort. Je n'accepterai pas d'excuse de ce genre:

http://files.biolovision.net/www.faune-rhone.org/userfiles/Documents/Illustrationsnews/1cochonneries.jpg

Oh! tant que j'y suis ! De méchantes gens, animées d'un esprit de médisance, insinuent que Faune-Rhône devrait être en réalité renommé Faune-Arnas-Miribel-Jonage parce qu'on n'y trouve que des données recueillies là-bas. Voilà à peu près ce que ça m'a inspiré:

http://files.biolovision.net/www.faune-rhone.org/userfiles/Documents/Illustrationsnews/voupouvrpt.jpg

Le monde est quand même plein de vilenie, c'est quelque chose! Je serais vous, j'aurais très envie de leur montrer, à ces bilieux anonymes, qu'il n'en est rien du tout.

... vous voyez ce que je veux dire ?

ALLEZ HOP !

posté par Cyrille Frey
 
lundi 9 septembre 2019
Orthoptères
Du nouveau chez les Orthoptères

En septembre, et tant que se prolongent les beaux jours, il est possible de se consacrer aux orthoptères: criquets, sauterelles et grillons, decticelles et méconèmes, tétrix et sténobothres, aïolopes et oedipodes, conocéphales et miramelles.

C'est l'association Miramella qui assure la validation et la coordination de ce groupe sur Faune-Rhône.

Pour une fin d'été au son des grillons, nous vous proposons de nouveaux documents, à retrouver dans le menu Orthoptères de Faune-Rhône: la Liste rouge des orthoptères de Rhône-Alpes, avec un atlas provisoire; et une carte des communes du Rhône les moins prospectées. Vous verrez qu'il existe de nombreuses découvertes à faire.

En plus, ce sont de jolies bêtes, multicolores et tout, assez faciles à voir et à trouver - bon, à déterminer, c'est une autre histoire !

posté par Cyrille Frey
 
mercredi 4 septembre 2019
Données mortalité: pas de relâchement

Vous les avez vus comme moi... sur le trajet des vacances, les kilomètres d'autoroute égrènent leur morne litanie d'animaux tués. Fouines, martres, putois - pour les plus aisément reconnaissables - effraies, buses, et des hérissons par dizaines et dizaines.

Je vous le redis encore: il faut les noter. Autant que possible. C'est très souvent malcommode sauf à disposer d'un adroit copilote et d'un GPS réactif: ne vous mettez jamais en danger vous-même pour une telle donnée. Mais ce désastre montre encore à quel point, malgré les passages de faune, les clôtures et les barrières, nos routes taillent encore dans la chair vive de populations sauvages qui n'ont vraiment pas besoin de ça. Comme dit le proverbe: ce n'est pas le chevreuil qui traverse la route, c'est la route qui traverse la forêt.

Les statistiques montrent un léger fléchissement de la saisie des données de mortalité. Sûrement pas, hélas, faute d'animaux tués. Alors, même si c'est triste, fastidieux, et souvent délicat à bien faire quand c'est à 120 sur autoroute qu'on repère une purée de faisan, il faut continuer. Identifier les points noirs qui pourront être traités est difficile: au vu des cartes, il semble qu'on en ait partout. Plus de données, c'est plus de précision et d'efficacité.

Si vous débutez dans l'exercice, la saisie des données mortalité sur Faune-Rhône est décrite page 26 du guide d'utilisation complet que vous trouverez ici

Le module mortalité sur NaturaList utilise les mêmes menus; vous vous y retrouverez facilement.

Merci à tous !

posté par Cyrille Frey
 
lundi 2 septembre 2019
Oiseaux
Bilan de l'enquête Faucon crécerelle nicheur à Lyon et Villeurbanne

Cette année, la LPO, soutenue par la Métropole, a lancé pour la première fois une enquête pour débusquer le Faucon crécerelle nicheur sur les communes de Lyon et de Villeurbanne. Sans doute dans l'ombre de son pèlerin de cousin, le Crécerelle n'est pas encore bien évalué dans notre agglomération et ne bénéficie pas d'une aussi bonne connaissance que ses congénères franciliens.

Vous trouverez en pièce jointe le résultat de cette enquête, réalisé à partir de vos observations. De belles avancées mais encore beaucoup de découvertes.

Encore un grand merci à tous les participants !

(photo: Camille Didillon)

Document à télécharger :  Enquate_Faucon_cracerelle_2019-8977.pdf
posté par Cyrille Frey
 
mercredi 28 août 2019
Oiseaux
Où irez-vous en cette fin d'été ? Sur les zones blanches bien sûr !

Bien que Noël soit encore loin, je vous annonce une bonne nouvelle, une grande joie pour tout le peuple : il ne reste pratiquement plus de zones blanches !

Du moins pour les oiseaux.

À force de prospections, vous avez fini par pénétrer presque toutes les mailles d’un kilomètre de côté tracées sur notre territoire. Il reste moins de cinquante mailles entièrement situées dans le Rhône sans aucune donnée d’oiseau sur Faune-Rhône, et quelques dizaines de mailles limitrophes. Pour celles-là, je ne vous en veux pas trop, car si ça se trouve, vous y êtes allés et à quelques dizaines de mètres près, votre donnée a chu sur Faune-Loire ou Faune-Isère.

Il reste néanmoins à finir ce beau travail, sans oublier les frontières, car elles ne sont pas toujours bien connues chez nos voisins d’en face non plus ! 

Et puis, et puis. Si nous en avons fini avec les zones blanches, il reste tout de même beaucoup, beaucoup de gris clair. Nous avons un peu partout – pas seulement au fin fond de Cours-la-Ville – des pans entiers de territoires à moins de cent données par maille. Cent données, c’est en moyenne, nous dit Biolovision, trois heures et demie de terrain.

Voici pourquoi, en cette période de rentrée, la LPO Rhône vous propose une mise à jour des zones blanches avec de nouvelles cartes de territoires à explorer.

Vous pourrez consulter et télécharger des cartes (projetables sur Google Earth) des mailles vides ou très pauvres en données mais aussi en connaissance (trop peu d'espèces connues).

Lors de vos prospections, n'oubliez pas de réaliser des listes complètes avec l'icône en haut à droite de votre application NaturaList.

Pour tout savoir sur les listes, c'est ici

Ci-dessous: arrivée d'un ornithologue dans une zone blanche, ca. 1956

http://files.biolovision.net/www.faune-rhone.org/userfiles/avionskis.jpg

posté par Cyrille Frey
page :
 
<
1
2
3
4
5
6
7
8
9
>
>|
Nbre/page :
nbre : 354

Ligue pour la Protection des Oiseaux délégation Rhône
Visionature
VisioNature est un outil développé avec la collaboration du réseau LPO. Grâce aux technologies Internet, débutants, amateurs et professionnels naturalistes, peuvent partager en temps réel leur découverte et ainsi améliorer la connaissance et la protection de la faune
Biolovision Sàrl (Switzerland), 2003-2020