www.faune-rhone.org
 Visiteur Anonyme  [J'aimerais participer]
VisionatureVisionature
Accueil
 
Les partenaires
 
La faune de Rhône-Alpes
Consulter
  Les observations
    - 
Les 2 derniers jours
    - 
Les 5 derniers jours
    - 
Les 15 derniers jours
     Données et analyses
       - 
Effraie des clochers 18-19
       - 
Pic mar 15-19
       - 
Cisticole des joncs 18-19
       - 
Hirondelle de fenêtre 2019
       - 
Hirondelle rustique 2019
       - 
Moineau friquet 17-19
       - 
Oedicnème criard 2019
       - 
Petit-duc scops 2019
       - 
Pie-grièche écorcheur 2019
       - 
Tourterelle des bois 2019
       - 
Circaète Jean-le-Blanc 2019
       - 
Bondrée apivore 2019
       - 
Cigogne blanche 2019
       - 
Gobemouche noir 2019
       - 
Hérisson d'Europe 18-19
       - 
Alyte accoucheur 2019
       - 
Libellule déprimée 2019
       - 
Decticelle frêle 17-19
       - 
Oedipode rouge 17-19
       - 
Empuse pennée 15-19
 - 
Les galeries
Aide, infos et stats
 - 
Toutes les nouvelles
 - 
Sur votre agenda
  Aide
    - 
Droits d'accès
    - 
Espèces à publication limitée
    - 
Explication des symboles
    - 
Questions fréquentes
  Statistiques d'utilisation
Cartes et listes d'espèces
 - 
Atlas des oiseaux nicheurs
 - 
Biodiversité des communes
 - 
Cartes de présence
Guides d'utilisation
 - 
Manuels d'utilisation
 - 
Saisie mobile avec NaturaList
 - 
Saisie par listes complètes
 - 
Code de déontologie
 - 
Règles concernant la publication de photos
 - 
Nous contacter
Oiseaux des jardins
 - 
L'observatoire Oiseaux des jardins
 - 
Mode d'emploi et tutoriel
 - 
Aides à l'identification
 - 
FAQ Oiseaux des jardins
 - 
Résultats des comptages
Enquêtes et priorités
  Mortalité (routes, lignes électriques)
    - 
Mortalité sous ligne électrique
    - 
Points noirs collisions routières
 - 
Appels à prospection groupe Alerte
 - 
Biodiversité forestière
  Enquêtes et suivis Oiseaux
    - 
EPOC et listes complètes
    - 
Faucon crécerelle nicheur à Lyon
    - 
Le STOC-EPS
    - 
Moineau domestique Lyon Métropole
    - 
Milan royal
    - 
Nicheurs rares et mal connus
    - 
Suivi hivernal SHOC
    - 
Zones blanches à prospecter
Oiseaux
Mammifères
 - 
Atlas et portail régional
 - 
Clés de détermination
 - 
Loutre d'Europe
Reptiles
 - 
Enquête participative Orvet fragile
 - 
Zones blanches et mal connues
Amphibiens
Odonates
Orthoptères
Hyménoptères
Publications
  L'Effraie revue
    - 
L'Effraie: derniers numéros
    - 
L'Effraie: archives
    - 
Index des n°14 à 42
 - 
L'espèce du mois
 - 
Articles et synthèses
 - 
Synthèses communales de biodiversité
Les liens

Toutes les nouvelles
page :
 
 
1
2
3
4
5
6
7
8
9
>
>|
Nbre/page :
nbre : 307
 
lundi 9 septembre 2019
Orthoptères
Du nouveau chez les Orthoptères

En septembre, et tant que se prolongent les beaux jours, il est possible de se consacrer aux orthoptères: criquets, sauterelles et grillons, decticelles et méconèmes, tétrix et sténobothres, aïolopes et oedipodes, conocéphales et miramelles.

C'est l'association Miramella qui assure la validation et la coordination de ce groupe sur Faune-Rhône.

Pour une fin d'été au son des grillons, nous vous proposons de nouveaux documents, à retrouver dans le menu Orthoptères de Faune-Rhône: la Liste rouge des orthoptères de Rhône-Alpes, avec un atlas provisoire; et une carte des communes du Rhône les moins prospectées. Vous verrez qu'il existe de nombreuses découvertes à faire.

En plus, ce sont de jolies bêtes, multicolores et tout, assez faciles à voir et à trouver - bon, à déterminer, c'est une autre histoire !

posté par Cyrille Frey
 
mercredi 4 septembre 2019
Données mortalité: pas de relâchement

Vous les avez vus comme moi... sur le trajet des vacances, les kilomètres d'autoroute égrènent leur morne litanie d'animaux tués. Fouines, martres, putois - pour les plus aisément reconnaissables - effraies, buses, et des hérissons par dizaines et dizaines.

Je vous le redis encore: il faut les noter. Autant que possible. C'est très souvent malcommode sauf à disposer d'un adroit copilote et d'un GPS réactif: ne vous mettez jamais en danger vous-même pour une telle donnée. Mais ce désastre montre encore à quel point, malgré les passages de faune, les clôtures et les barrières, nos routes taillent encore dans la chair vive de populations sauvages qui n'ont vraiment pas besoin de ça. Comme dit le proverbe: ce n'est pas le chevreuil qui traverse la route, c'est la route qui traverse la forêt.

Les statistiques montrent un léger fléchissement de la saisie des données de mortalité. Sûrement pas, hélas, faute d'animaux tués. Alors, même si c'est triste, fastidieux, et souvent délicat à bien faire quand c'est à 120 sur autoroute qu'on repère une purée de faisan, il faut continuer. Identifier les points noirs qui pourront être traités est difficile: au vu des cartes, il semble qu'on en ait partout. Plus de données, c'est plus de précision et d'efficacité.

Si vous débutez dans l'exercice, la saisie des données mortalité sur Faune-Rhône est décrite page 26 du guide d'utilisation complet que vous trouverez ici

Le module mortalité sur NaturaList utilise les mêmes menus; vous vous y retrouverez facilement.

Merci à tous !

posté par Cyrille Frey
 
lundi 2 septembre 2019
Oiseaux
Bilan de l'enquête Faucon crécerelle nicheur à Lyon et Villeurbanne

Cette année, la LPO, soutenue par la Métropole, a lancé pour la première fois une enquête pour débusquer le Faucon crécerelle nicheur sur les communes de Lyon et de Villeurbanne. Sans doute dans l'ombre de son pèlerin de cousin, le Crécerelle n'est pas encore bien évalué dans notre agglomération et ne bénéficie pas d'une aussi bonne connaissance que ses congénères franciliens.

Vous trouverez en pièce jointe le résultat de cette enquête, réalisé à partir de vos observations. De belles avancées mais encore beaucoup de découvertes.

Encore un grand merci à tous les participants !

(photo: Camille Didillon)

Document à télécharger :  Enquate_Faucon_cracerelle_2019-8977.pdf
posté par Cyrille Frey
 
mercredi 28 août 2019
Oiseaux
Où irez-vous en cette fin d'été ? Sur les zones blanches bien sûr !

Bien que Noël soit encore loin, je vous annonce une bonne nouvelle, une grande joie pour tout le peuple : il ne reste pratiquement plus de zones blanches !

Du moins pour les oiseaux.

À force de prospections, vous avez fini par pénétrer presque toutes les mailles d’un kilomètre de côté tracées sur notre territoire. Il reste moins de cinquante mailles entièrement situées dans le Rhône sans aucune donnée d’oiseau sur Faune-Rhône, et quelques dizaines de mailles limitrophes. Pour celles-là, je ne vous en veux pas trop, car si ça se trouve, vous y êtes allés et à quelques dizaines de mètres près, votre donnée a chu sur Faune-Loire ou Faune-Isère.

Il reste néanmoins à finir ce beau travail, sans oublier les frontières, car elles ne sont pas toujours bien connues chez nos voisins d’en face non plus ! 

Et puis, et puis. Si nous en avons fini avec les zones blanches, il reste tout de même beaucoup, beaucoup de gris clair. Nous avons un peu partout – pas seulement au fin fond de Cours-la-Ville – des pans entiers de territoires à moins de cent données par maille. Cent données, c’est en moyenne, nous dit Biolovision, trois heures et demie de terrain.

Voici pourquoi, en cette période de rentrée, la LPO Rhône vous propose une mise à jour des zones blanches avec de nouvelles cartes de territoires à explorer.

Vous pourrez consulter et télécharger des cartes (projetables sur Google Earth) des mailles vides ou très pauvres en données mais aussi en connaissance (trop peu d'espèces connues).

Lors de vos prospections, n'oubliez pas de réaliser des listes complètes avec l'icône en haut à droite de votre application NaturaList.

Pour tout savoir sur les listes, c'est ici

Ci-dessous: arrivée d'un ornithologue dans une zone blanche, ca. 1956

http://files.biolovision.net/www.faune-rhone.org/userfiles/avionskis.jpg

posté par Cyrille Frey
 
vendredi 19 juillet 2019
Qu'allez-vous observer cet été ?

Après quatre ans et huit mois et cinquante-six épisodes, la rubrique "L'espèce du mois" quitte la scène. Il devenait de plus en plus difficile de trouver une espèce à la fois assez répandue pour être observable et assez peu commune pour titiller vos envies de prospection. Nous avons donc choisi de changer de format.

Pour commencer, voici un petit catalogue de suggestions naturalistes pour cet été. Juillet-août est la période creuse de Faune-Rhône, vous êtes en vacances et les animaux se font discrets. Pourtant, il y a de quoi faire et même des indices décisifs à recueillir pour de superbes espèces.

Bel été naturaliste à tous,

L'équipe Faune-Rhône

Document à télécharger :  Que_faire_en_juillet-2019-6922.pdf
posté par Cyrille Frey
 
jeudi 18 juillet 2019
Oiseaux
Printemps pourri 2019: huit migrateurs à la loupe

C’est peu contestable, nous avons eu un printemps pourri. Froid (2°C à Lyon Bron le 7 mai), venteux, quoique très sec (la moitié des pluies d’avril en un seul jour, et un mois de mai moitié moins arrosé que la norme), il y avait tout pour que les migrateurs se fassent désirer.

Et ça n’a pas raté.

Voici ce qu’il est advenu cette année de huit symboles du printemps : la Bergeronnette printanière, le Coucou gris, l’Hirondelle rustique, la Fauvette grisette, l’Hypolaïs polyglotte, le Loriot d’Europe, la Pie-grièche écorcheur, le Pouillot fitis, la Pie-grièche écorcheur et la Tourterelle des bois....

Il vous reste 90% de cet article à lire, mais ici ce n'est pas réservé aux abonnés, vous pouvez cliquer sur le PDF et c'est même gratuit, il faut dire que c'est grâce à vos données !

Document à télécharger :  Synthase_migrateurs_printemps_2019-4256.pdf
posté par Cyrille Frey
 
vendredi 5 juillet 2019
Oiseaux
Déclin des oiseaux communs: lettre d'information STOC-EPS n°1

Le STOC-EPS, vous connaissez ? C'est le plus important et le plus ancien programme de sciences participatives relatif à la biodiversité en France. C'est lui qui nous permet de connaître l'état de la "nature ordinaire" (et non des seules expèces phares), et celui-ci n'est pas brillant.

Grâce à un protocole simple, il est accessible à tout observateur capable de reconnaître les chants des oiseaux de sa région. Nous n'aurons jamais trop de participants: plus vous êtes nombreux, plus les résultats seront précis et plus solides les arguments pour obtenir les transformations agricoles, urbaines et autres dont la nature a besoin.

Le réseau régional STOC-EPS a désormais sa lettre d'information dont voici le premier numéro.

Document à télécharger :  NL1STOC07-2019LPOAURA-7690.pdf
posté par Cyrille Frey
 
mercredi 3 juillet 2019
Coléoptères
C'est l'été ! Mais comment saisir les observations d'insectes ? (FAQ)

C'est l'été. Fini les oiseaux ou presque. Plutôt que de tendre l'oreille des heures pour détecter un vague "psit", pourquoi ne pas regarder un peu à vos pieds ? Seulement, je vous vois venir: où saisir le Ver luisant, le Lucane cerf-volant, les papillons de nuit (ou d'ailleurs le Moro-sphinx alias sphinx colibri) ?

Pas sur Faune-Rhône mais sur Faune-France et voici pourquoi.

Pourquoi y a-t-il certains groupes d'insectes ouverts à la saisie sur Faune-Rhône et d'autres pas ?

La mise à disposition d'un taxon (un groupe de faune, de quelque niveau que ce soit; sur Visionature, les oiseaux sont un taxon, les mammifères aussi, mais les insectes sont subdivisés: libellules, criquets/sauterelles, papillons "de jour", papillons "de nuit", etc). Un taxon n'est ouvert que si nous savons disposer d'une équipe de vérificateurs. A la LPO Rhône nous ne sommes pas historiquement branchés bêtes à six pattes. Mais mais, on n'a pas de bino, mais on a des potos ! Des partenaires qui sont là pour gérer un ou plusieurs onglets insectes et assurer la vérification : Arthropologia, Miramella, Sympetrum. Voilà pourquoi nous pouvons mettre à disposition ici même les odonates ("libellules"), papillons "de jour", hyménoptères (guêpes, abeilles, bourdons), orthoptères (criquets, sauterelles, grillons) et mantidés (mante religieuse, empuse).

Comment saisir mes données pour les autres groupes ?

Pour la saisie depuis un site web: au lieu de faune-rhone.org rendez-vous sur faune-france.org 

Ne vous y réinscrivez pas: connectez-vous avec vos identifiants habituels exactement comme si vous étiez sur faune-rhone.org (c'est le "login unique" sur absolument tous les sites Visionature, même outremer ou étrangers). Quasiment tous les taxons sont ouverts, notamment les Hétérocères ou papillons "de nuit" (sphinx, dont le Moro-sphinx, écailles, phalènes, pyrales...), les coléoptères (lucane, ver luisant...) les cigales et cercopes, les ascalaphes et les chrysopes, etc.

Depuis NaturaList: allez dans les Préférences de l'application, puis dans Liste d'espèces, et là, pour chaque taxon, vous pouvez choisir le menu que vous proposera l'appli sur votre téléphone. Choisissez Faune-France et le tour est joué.

Mais qui va les vérifier alors ? Et personne ne les verra dans le Rhône ?

Derrière tous les sites Visionature il y a une base de données unique. Vos données seront donc consultables sur Faune-France. Et donc, examinées par des vérificateurs nationaux. D'autre part, si vous les accompagnez de photos, vous pourrez les voir passer dans les miniatures en page d'accueil de Faune-Rhône. Par ailleurs, le jour où Faune-Rhône ouvrira le taxon, vos données y apparaîtront aussitôt, par synchronisation automatique, sans que vous ayez à faire de double saisie. Enfin, si vous saisissez une espèce visible ni sur Faune-Rhône, ni sur Faune-France, par exemple un syrphe, elle restera bien au chaud, consultable uniquement par vous sur data.biolovision.net (toujours avec les mêmes login) en attendant un jour d'atteindre la surface. Au moins est-elle là pour vos archives.

Le taxon est ouvert sur Faune-Rhône (ou Faune-France) mais je ne trouve pas l'espèce !

Sur certains taxons, notamment les hyménoptères, la liste d'espèces disponible est volontairement limitée à des espèces simples à reconnaître. Si vous êtes sûr de vous: vous pouvez ruser avec NaturaList, en choisissant comme liste d'espèces celle d'un site local qui propose plus d'options. En matière d'hyménoptères par exemple Faune-Rhône est plus complet que Faune-France. Les sites suisses (ornitho.ch et faune-geneve.ch) sont intéressants aussi pour certains groupes (punaises). Attention! Ne jouez à ça que si vous êtes très sûr de vous (bon connaisseur du groupe) et/ou disposez d'une bonne photo. Sinon, les vérificateurs vous taperont sur les doigts.

posté par Cyrille Frey
 
mardi 25 juin 2019
Oiseaux
L'espèce du mois: le Héron gardeboeufs

Les espèces en expansion ne sont pas si courantes en notre siècle de fer et de crise d’extinction. Elles sont même très rares. En voici une qui est passée en quarante ans de la catégorie indo-africaine à cosmopolite. La biblio est peu bavarde sur le succès de la startup « Bubulcus 2000 » mais les faits sont là...

Quels faits ? Ouvrez vite le fichier !

Document à télécharger :  Gardeboeufs_juin_19-4795.pdf
posté par Cyrille Frey
 
mercredi 12 juin 2019
Nouvel appel: Si on znieffait, là là là là ?

"Znieffer", verbe du premier groupe, du bas latin znieffare, peut-être du francique znieffieren: "compléter les connaissances dans les zones identifiées par le roi, le bailli, la maréchaussée, le sénéchal et autres féaux comme d'Intérêt Ecologique, Floristique et Faunistique".

Alléchant programme, non ? aller faire du terrain là où on présume déjà qu'il y a de la bête. C'est encore mieux que la grande chasse aux oeufs de Pâques.

Et comme la LPO est sollicitée, en plus, vous feriez oeuvre de science participative, de contribution à une Grande Action Nationale (enfin, au moins régionale) voire qui sait, peut-être oeuvre pie (je dis ça pour bavarder...)

La DREAL Auvergne-Rhône-Alpes a engagé un travail d’actualisation de l’inventaire des zones naturelles d’intérêt écologique, faunistique et floristique (ZNIEFF), avec notamment la révision des listes d’espèces déterminantes des ZNIEFF et la réalisation de prospections. La LPO et ses partenaires sont largement investis dans ces dossiers.

L’inventaire ZNIEFF est utilisé comme une alerte sur un milieu naturel intéressant, notamment dans le cadre de projets d’aménagement, et comme un indicateur de l’état de santé des espaces naturels de la région. Sa mise à jour a donc un impact direct sur la protection des espaces concernés. 

Où aller ? Comment faire ? Les infos sont disponibles sur le site de la DREAL En sélectionnant les couches dans le bandeau de gauche, vous pourrez voir quels sont les groupes taxonomiques présentant des lacunes de connaissances, pour cela pensez à décocher préalablement la couche "ZNIEFF à compléter".

Ciblez en priorité les groupes en manque de données mais nul ne vous en voudra de tout noter. Non, on ne vous en voudra vraiment pas !

ZNIEFFARE, PROSPECTARE !

Notre photo: Saint-Mamert n'est pas une marque de fuits au si-op, mais une commune proche de plusieurs très belles ZNIEFF

posté par Cyrille Frey
page :
 
 
1
2
3
4
5
6
7
8
9
>
>|
Nbre/page :
nbre : 307

Ligue pour la Protection des Oiseaux délégation Rhône
Visionature
VisioNature est un outil développé avec la collaboration du réseau LPO. Grâce aux technologies Internet, débutants, amateurs et professionnels naturalistes, peuvent partager en temps réel leur découverte et ainsi améliorer la connaissance et la protection de la faune
Biolovision Sàrl (Switzerland), 2003-2019