www.faune-rhone.org
 Visiteur Anonyme  [J'aimerais participer]
VisionatureVisionature
Accueil
 
Les partenaires
 
La faune d'Auvergne-Rhône-Alpes
Consulter
  Les observations
    - 
Les 2 derniers jours
    - 
Les 5 derniers jours
    - 
Les 15 derniers jours
     Données et analyses
       - 
Effraie des clochers 21-22
       - 
Pic mar 19-23
       - 
Grive mauvis 22-23
       - 
Milan royal 22-23
       - 
Pinson du Nord 22-23
       - 
Tarin des aulnes 22-23
       - 
Grimpereau des bois 2022
       - 
Oedicnème criard 2022
       - 
Cigogne blanche 2022
       - 
Grue cendrée 22-23
       - 
Cigogne noire 2022
       - 
Tarente de Maurétanie 2022
       - 
Salamandre tachetée 2022
       - 
Aïolope automnale 2022
 - 
Les galeries
Aide, infos et stats
 - 
Toutes les nouvelles
 - 
Sur votre agenda
  Aide
    - 
Espèces à publication limitée
    - 
Explication des symboles
    - 
Questions fréquentes
  Statistiques d'utilisation
Cartes et listes d'espèces
 - 
Atlas des oiseaux nicheurs
 - 
Biodiversité des communes
 - 
Cartes de présence
Guides d'utilisation
 - 
Manuels d'utilisation
 - 
Saisie mobile avec NaturaList
 - 
Saisie par listes complètes
 - 
Code de déontologie
 - 
Règles concernant la publication de photos
 - 
Nous contacter
Oiseaux des jardins
 - 
L'observatoire Oiseaux des jardins
 - 
Mode d'emploi et tutoriel
 - 
Aides à l'identification
 - 
FAQ Oiseaux des jardins
 - 
Résultats des comptages
Enquêtes et priorités
 - 
Oiseaux de France: le nouvel atlas des oiseaux est (déjà) en route
 - 
Atlas des oiseaux nicheurs de la ville de Lyon
 - 
Appels à prospection groupe Alerte
  Mortalité (routes, lignes électriques)
    - 
Points noirs collisions routières
    - 
Mortalité sous ligne électrique
 - 
Biodiversité forestière
  Enquêtes et suivis Oiseaux
    - 
EPOC et listes complètes
    - 
Le STOC-EPS
    - 
Milan royal
    - 
Nicheurs rares et mal connus
    - 
Suivi hivernal SHOC
    - 
Zones blanches à prospecter
    - 
Corbeau freux nicheur Lyon Métropole
Oiseaux
Mammifères
 - 
Atlas et portail régional
 - 
Clés de détermination
 - 
Loutre d'Europe
Reptiles
 - 
Zones blanches et mal connues
Amphibiens
Odonates
Orthoptères
Hyménoptères
Publications
  L'Effraie revue
    - 
L'Effraie: derniers numéros
    - 
L'Effraie: numéros 35 à 44
    - 
L'Effraie: archives (n°27-34)
    - 
Index des n°14 à 42
 - 
Articles et synthèses
 - 
L'espèce du mois
 - 
Synthèses communales de biodiversité
Les liens

Toutes les nouvelles
page :
1
2
3
4
5
6
7
8
9
>
>|
Nbre/page :
nbre : 433
 
mardi 22 novembre 2022
Soutenez une thèse sur l'utilisation des sites Visionature !

Dans le cadre de sa thèse de doctorat à l’Université Paris-Saclay, Hazal Baytok étudie les motivations des utilisateurs de plateformes de science citoyenne (en l'occurence Faune-France et eBird-Turquie). Il s'agit d'analyser comment les portails d’observation des oiseaux sont utilisées, ainsi que les liens entre ces usages et les motivations des utilisateurs.

Faune-France et Faune-Rhône vous invitent donc chaleureusement à soutenir de nouveau le travail d'Hazal en remplissant ce questionnaire.

Nous vous remercions de consacrer quelques minutes pour y répondre afin que les résultats intègrent au mieux votre perception des choses. Merci aussi de vous faire l'échos de cette enquête auprès des autres utilisateurs des outils VisioNature de votre connaissance.

IMPORTANT : vos réponses sont totalement confidentielles, anonymes, et seront exclusivement analysées par les chercheurs du projet. Elles seront uniquement traitées à des fins scientifiques, et les résultats de notre étude seront utiles à Faune-France et d’autres acteurs des sciences citoyennes et seront partagés avec la communauté Faune-France.

 

N’hésitez pas à contacter Hazal pour tout éventuel complément d'information.

Équipe du projet : Hazal BAYTOK (Université Paris-Saclay), Muge OZMAN (Institut Mines-Télécom Business School), Nicolas JULLIEN (IMT Atlantique).

posté par Cyrille Frey
 
jeudi 10 novembre 2022
TRES IMPORTANT : Faune-Rhône va mourir (et ressusciter dans son corps glorieux)

Après plus de douze ans de services, Faune-Rhône approche de sa fin. Mais pas votre base de données préférée !

La gestion de la vingtaine de sites français de Biolovision (les sites www.faune-xxx.org) devenait quasiment ingérable, les base de données étant autonomes et les mises à jour trop lourdes. Le choix technique national s’est imposé : ces bases sont maintenant fusionnées depuis déjà plusieurs années.

A partir de fin 2022 l’accès se fera par un portail unique (étrangement similaire à Faune-France, car il n’en est qu’un « zoom » informatique) pour la région AURA : https://www.faune-aura.org/. Cette nouvelle interface https://www.faune-aura.org/va donc prendre le relais, avec les mêmes identifiants, les mêmes mots de passe, les mêmes données, que le site actuel. Pas de panique donc, car il est écrit : "Je sais que ma base de données est vivante. Et même quand les vers auront détruit ce site, je verrai mes données dans ma chair."

De fait, vous les retrouverez toutes. Pour vous, rien ne change vraiment, sauf l'adresse du site et la couleur des bandeaux.

En fait, c'est la même base et le même compte. Seul le portail qui permet d'y accéder change. Si vous avez déjà pris l'habitude de consulter vos données sur Faune-France, vous avez déjà aussi pris le pli de cette nouvelle interface .

Nous vous encourageons dès maintenant à déménager sur https://www.faune-aura.org/ : pensez à récupérer votre mot de passe et votre identifiant (souvent on reste connecté en permanence, et on les oublie. Dans ce cas, cela signifie que votre ordinateur conserve ces informations quelque part dans votre navigateur). Vérifiez que votre commune de rattachement est bien en AURA si vous avez des accès spéciaux, sinon nous ne pourrons pas les activer. Ensuite, ouvrez https://www.faune-aura.org/, connectez-vous et commencez à découvrir les fonctionnalités, globalement similaires, mais parfois présentées différemment.

A partir de janvier 2023, seul ce nouveau site https://www.faune-aura.org/ fonctionnera : actus, bilans, cartes, c’est là que vous trouverez l’info Ornitho. Progressivement les anciens sites seront vidés de leur contenu, puis fermés. 

Ssi vous avez des accès spécifiques sur Faune-Rhône, contactez l'équipe pour prévoir de vous les créer sur Faune-AURA. Ce travail a normalement déjà été finalisé pour tous les vérificateurs qui souhaitent poursuivre leur mission avec la nouvelle interface.

Bon déménagement,

Les administrateurs de https://www.faune-aura.org/

posté par Cyrille Frey
 
samedi 5 novembre 2022
L'Effraie 58

Voici le numéro 58 de notre revue l'Effraie (LPO-Rhône). Un grand merci à tous ceux qui ont contribué à sa réalisation, rédacteurs, anciens et nouveaux, relecteurs, traducteurs . Et bien sûr à tous les participants à la base de données qui rapportent leurs observations.

Sommaire du n°58/2022

Éditorial

Des effectifs records de Hérons garde-bœufs Bubulcus ibis dans la Métropole de Lyon en 2022

        William GALLAND

Un survol de milieux naturels et de l’avifaune de la région maritime du Togo en août 2022 : la biodiversité au Togo est-elle considérée ?

        Olivier IBORRA

Afflux remarquable de Rolliers d’Europe Coracias garrulus durant l’automne 2022 dans le département du Rhône et la Métropole de Lyon

        Vanessa GAREL, Dominique TISSIER

Un Aigle royal immature sur le plateau de Mornant

         Régis ANDRE 

Mise à jour de la liste des laridés et stercorariidés observés dans le département du Rhône et la Métropole de Lyon

Chronique départementale : quelques données remarquables de l’été 2022

 

Bonne lecture à tous !

Document à télécharger :  L'Effraie 58
posté par Dominique Tissier
 
lundi 24 octobre 2022
Grippe aviaire : vigilance modérée

Si la grippe aviaire a touché principalement la façade atlantique cet été, avec les migrations, notre département passe au niveau d'alerte modérée.

Il est donc indispensable d'être vigilant en cas de découverte de cadavres en nombre, et même d'un seul lorsqu'il s'agit d'anatidés ou de rapaces, et d'alerter alors la LPO ou l'OFB.

Dans tous les cas, ne touchez pas les cadavres.

Si plus de 3 oiseaux morts sont trouvés au même moment et au même endroit : contactez un agent de l'Office Français de la Biodiversité de votre département : sd69(at]ofb.gouv.fr ou appelez le 07 61 18 03 00 qui vous indiquera la marche à suivre et relayera l'information à un correspondant du réseau SAGIR (Réseau national de surveillance sanitaire de la faune sauvage).

En situation à risque épidémiologique élevé, comme durant l’hiver 2021/2022 en France, le seuil passe à 1 individu pour certaines familles d’oiseaux : les anatidés (canards, oies), rallidés (poules d’eau, foulques) et laridés (mouettes, goélands).

Pour le Cygne tuberculé, un seul cadavre est, partout et en tout temps, considéré suspect, du moins lorsqu’une cause évidente de mortalité n’est pas identifiée.

Enfin, que faire si vous trouvez un oiseau vivant mais en mauvais état ? Il faut éviter de diffuser le virus et notamment, ne surtout pas l'apporter en centre de soins ! Aussi, dans ce cas, ne touchez pas l'oiseau et appelez la LPO ou le centre de soins L'Hirondelle, sauf si la cause de son mauvais état est évidente et autre.

Vous trouverez de nombreuses précisions dans la FAQ nationale de la LPO.

posté par Cyrille Frey
 
mercredi 14 septembre 2022
Saisissez vos dernières données de Grand-duc !

La saison 2021-2022 de suivi du Grand-duc d'Europe dans le Rhône se termine à la fin du mois (et la suivante ne tardera pas à débuter !)

Si vous avez des données qui "dorment" dans vos carnets ou dans vos têtes, il est grand temps de les saisir sur Faune-Rhône. 

Les données saisies après ce délai ne seront pas prises en compte dans le bilan annuel que nous envoyons à la Mission Rapaces courant octobre, ce qui pourrait donner une fausse image de la situation de cette espèce dans le département.

Alors, à vous de jouer !

Daniel Aubert, référent

Contact : daniel.aubert396[at]gmail.com

 

posté par Cyrille Frey
 
lundi 25 juillet 2022
Faune-France: cinq ans et cent millions de den... de données

Cinq ans tout juste après son ouverture publique, le portail Faune-France.org a franchi le cap des cent millions de données.

Bien sûr, toutes n'ont pas été saisies ces cinq dernières années seulement, puisque depuis quelque temps déjà, toutes les archives (sites locaux dont Faune-rhone.org, ainsi que les données saisies sur NaturaList avant 2017 et hors site local) ont été intégrées à Faune-France.

Saisies par un total de plus de 160 000 contributeurs, ces données concernent tout d'abord les oiseaux (près de 88% des données), puis les papillons de jour (4%) et les mammifères (2,5%). Vous pouvez découvrir le détail et la part de tous les autres taxons en consultant cette page. La galerie images et sons comprend plus de 4 millions de photos et d'enregistrements qui illustrent les données.

Cette base représente évidemment une somme de connaissances sans égal sur la faune de France, et surtout une gigantesque communauté d'observateurs grâce à laquelle ces connaissances sont constamment tenues à jour, un outil capital en ces temps - hélas - de crise écologique qui impose au vivant des conditions de plus en plus chaotiques. En outre, le travail régulier des vérificateurs garantit à cette base un haut degré de fiabilité.

Le réseau Faune-France, constitué de la LPO France et de ses associations locales et de nombreuses autres associations naturalistes dont la liste est consultable ici contribue à l'INPN par des versements réguliers.

Faune-Rhône semble bien petit avec ses bientôt 1,8 million de données, mais c'est déjà pas mal sur 0,6% seulement du territoire de la France métropolitaine !

Félicitations à toutes et à tous pour ce cap franchi.

posté par Cyrille Frey
 
mardi 5 juillet 2022
L'Effraie 57

Voici le numéro 57 de notre revue l'Effraie (LPO-Rhône). Un grand merci à tous ceux qui ont contribué à sa réalisation, rédacteurs, anciens et nouveaux, relecteurs, traducteurs (merci à Mariana qui nous propose désormais une traduction des résumés en espagnol). Et bien sûr à tous les participants à la base de données qui rapportent leurs observations.

Sommaire du n°57/2022

·           Éditorial

·           Statuts locaux et rappels sur l’identification des trois espèces de bruants à dominante jaune dans le Rhône et la Métropole de Lyon : Bruant zizi Emberiza cirlus, Bruant jaune Emberiza citrinella et Bruant mélanocéphale Emberiza melanocephala, critères diagnostiques et points de vigilance        Olivier IBORRA

·           Résumé du rapport 2021 du Programme de Sauvegarde de l’Œdicnème criard      Paul ADLAM, Camille MIRO et le groupe Œdicnème

·           Un Œdicnème de la Métropole de Lyon voyage en Norvège !     Olivier FONTAINE, Élie GAGET, Dominique TISSIER, Steve AUGIRON

·           INFO ORNITHO :

Mise à jour de la liste des rapaces diurnes observés dans le département du Rhône et la Métropole de Lyon

Goéland leucophée : un deuxième couple nicheur dans Lyon intra-muros    Vanessa GAREL, Dominique TISSIER 

            Chronique : quelques données remarquables de la migration du printemps 2022,

             encore un Faucon sacre à Genas, possible Goéland de la Baltique à la Feyssine, etc.

Document à télécharger :  EFFRAIE-57-2022
posté par Dominique Tissier
 
vendredi 20 mai 2022
Recommandations nationales pour les galeries photos

Bonjour à tous,

Comme vous le savez, Faune-Rhône est synchronisé avec le site national Faune-france.org Cela s'applique également à la galerie photo: ce que vous mettez en ligne sur Faune-Rhône (ou via NaturaList sur le territoire du Rhône) en termes d'images apparaît également dans la galerie de Faune-France.

A la demande des administrateurs nationaux, seules les images où l'animal (ou un indice de présence tel que trace, pelote, etc) est visible doivent figurer dans cette galerie.

Certain/es d'entre vous en particulier transmettent des données de martinets illustrées par le bâtiment avec l'emplacement des nids cerclé ou coché. Cette information nous est utile en local mais pas sur la galerie nationale. Par conséquent, lorsque vous ajoutez une photo de ce type à votre donnée, n'oubliez pas de la classer en photo privée en cliquant sur la clé rouge. Ainsi, les administrateurs locaux la verront, mais pas les utilisateurs normaux.

Merci pour votre vigilance et vos observations !

L'équipe Faune-Rhône

posté par Cyrille Frey
 
lundi 2 mai 2022
Participez au suivi des papillons de jour !
Un sondage réalisé auprès des adhérents LPO AuRA en 2021 a mis en évidence une motivation pour se lancer dans le suivi d'indicateurs entomologiques,  dont celui  des  papillons  de  jour, et en l'occurrence pour rejoindre le protocole national: le STERF (Suivi temporel des Rhopalocères de France).
 
Ce  travail  vise  donc  à  poursuivre celui engagé  en  vue  de développer  des  bioindicateurs  entomologiques à l’échelle Auvergne-Rhône-Alpes. Ce  suivi  sur  les Papillons de jour vise entre autres à évaluer l’état de santé des communautés de papillons diurnes au niveau régional et national. 
Il s’agit d’une phase expérimentale, pour savoir s’il est pertinent delancer ce type de programme à l’échelle Auvergne-Rhône-Alpes. Ce suivi est ouvert à toutes personnes se sentant à l’aise avec l’identification des espèces de papillons de jour.  
 
Le protocole, qui se trouve dans le document joint, consiste en transects au cours desquels les papillons sont notés à 2,5 mètres de distance de part et d'autre de l'observateur.
 
La LPO s’occupera de recueillir et compiler l’ensemble des listes et de les envoyer aux coordinateurs nationaux. Pour plus de renseignements sur le protocole:  cliquez ici
Pour vous inscrire au suivi ou pour toutes demandes d’informations ou de compléments, vous pouvez contacter: Clément Chauvet clement.chauvet[@]lpo.fr-

Document à télécharger :  STERFLPO-9578.pdf
posté par Cyrille Frey
 
lundi 2 mai 2022
À la recherche des derniers ortolans...

Le Bruant ortolan se porte de plus en plus mal dans la région et nous vous proposons deux protocoles pour cerner l'état des populations.

Deux actions sont proposées en AURA cette année :

 - Un comptage simultané des chanteurs le dernier week-end de mai (28 & 29 mai), dans toute la région, partout où il y en a - dans le Rhône visez les coteaux secs de l'est lyonnais ainsi que le Beaujolais viticole, au cas où...

 - Un suivi rapproché avec des visites régulières de la population sur la saison de reproduction avec le protocole suivant :

     - A chaque visite, noter très précisément le nombre et l’emplacement des chanteurs

    - En début de saison, soit début mai, chercher la présence de femelles (couples) et le transport de matériaux pour la construction de nids

     - En mai, identifier les mâles silencieux - pendant la construction du nid et la ponte - pendant une semaine ou deux et qui réapparaissent ensuite

     - En juin, chercher tout indice de reproduction comme le transport de nourriture pour les jeunes, l’alarme de parents ou l’observation directe de jeunes.

Cette enquête n’est pas simple mais devrait nous permettre de continuer à engranger de la connaissance. Le suivi rapproché peut être effectué pour toute nouvelle personne qui serait intéressée par l’enquête (contacter Gilles Saulas – gilles.saulas@orange.fr).

Nous n'avons plus prouvé la nidification dans le Rhône depuis plusieurs années, mais sait-on jamais !

posté par Cyrille Frey
page :
1
2
3
4
5
6
7
8
9
>
>|
Nbre/page :
nbre : 433

Ligue pour la Protection des Oiseaux délégation Rhône
Visionature
VisioNature est un outil développé avec la collaboration du réseau LPO. Grâce aux technologies Internet, débutants, amateurs et professionnels naturalistes, peuvent partager en temps réel leur découverte et ainsi améliorer la connaissance et la protection de la faune
Biolovision Sàrl (Switzerland), 2003-2022