www.faune-rhone.org
 Visiteur Anonyme  [J'aimerais participer]
VisionatureVisionature
Accueil
 
Les partenaires
 
La faune de Rhône-Alpes
Consulter
  Les observations
    - 
Les 2 derniers jours
    - 
Les 5 derniers jours
    - 
Les 15 derniers jours
     Données et analyses
       - 
Effraie des clochers 18-19
       - 
Pic mar 15-19
       - 
Grive litorne 19-20
       - 
Grive mauvis 19-20
       - 
Pinson du Nord 19-20
       - 
Tarin des aulnes 19-20
       - 
Cisticole des joncs 18-19
       - 
Moineau friquet 17-19
       - 
Oedicnème criard 2019
       - 
Grue cendrée 19-20
       - 
Geai des chênes 2019
       - 
Hérisson d'Europe 18-19
       - 
Salamandre tachetée 2019
       - 
Triton alpestre 2019
       - 
Abeille du lierre 2019
       - 
Empuse pennée 15-19
 - 
Les galeries
Aide, infos et stats
 - 
Toutes les nouvelles
 - 
Sur votre agenda
  Aide
    - 
Droits d'accès
    - 
Espèces à publication limitée
    - 
Explication des symboles
    - 
Questions fréquentes
  Statistiques d'utilisation
Cartes et listes d'espèces
 - 
Atlas des oiseaux nicheurs
 - 
Biodiversité des communes
 - 
Cartes de présence
Guides d'utilisation
 - 
Manuels d'utilisation
 - 
Saisie mobile avec NaturaList
 - 
Saisie par listes complètes
 - 
Code de déontologie
 - 
Règles concernant la publication de photos
 - 
Nous contacter
Oiseaux des jardins
 - 
L'observatoire Oiseaux des jardins
 - 
Mode d'emploi et tutoriel
 - 
Aides à l'identification
 - 
FAQ Oiseaux des jardins
 - 
Résultats des comptages
Enquêtes et priorités
  Mortalité (routes, lignes électriques)
    - 
Mortalité sous ligne électrique
    - 
Points noirs collisions routières
 - 
Appels à prospection groupe Alerte
 - 
Biodiversité forestière
  Enquêtes et suivis Oiseaux
    - 
EPOC et listes complètes
    - 
Faucon crécerelle nicheur à Lyon
    - 
Le STOC-EPS
    - 
Moineau domestique Lyon Métropole
    - 
Milan royal
    - 
Nicheurs rares et mal connus
    - 
Suivi hivernal SHOC
    - 
Zones blanches à prospecter
Oiseaux
Mammifères
 - 
Atlas et portail régional
 - 
Clés de détermination
 - 
Loutre d'Europe
Reptiles
 - 
Enquête participative Orvet fragile
 - 
Zones blanches et mal connues
Amphibiens
Odonates
Orthoptères
Hyménoptères
Publications
  L'Effraie revue
    - 
L'Effraie: derniers numéros
    - 
L'Effraie: archives
    - 
Index des n°14 à 42
 - 
L'espèce du mois
 - 
Articles et synthèses
 - 
Synthèses communales de biodiversité
Les liens

Toutes les nouvelles
page :
 
 
1
2
3
4
5
6
7
8
9
>
>|
Nbre/page :
nbre : 321
 
vendredi 8 novembre 2019
Beaucoup d'hivernants ? Encore un peu tôt pour le dire !

Il ne vous a sûrement pas échappé qu'après le surprenant passage migratoire des geais et le fort passage de Pinsons des arbres, nous avions désormais des Pinsons du nord un peu partout. Les effectifs notés sont sûrement sous-estimés, d'ailleurs, car il faut la chance d'un bon éclairage pour dénombrer les deux espèces au sein d'un groupe de fringilles: en général, on entend un "woèèè" rauque au milieu des gnoc, gnoc des Pinsons des arbres et on note au moins un Pinson du nord.

Eux qui avaient quasiment fait défaut l'hiver précédent sont bien là, avec des chiffres plutôt élevés pour un 8 novembre. Il en est de même de la Grive mauvis, qui sans être encore nombreuse est bien présente alors qu'elle n'arrive, en général, qu'en décembre voire début janvier. Le total est assez bon aussi pour les Tarins des aulnes et remarquable pour les Milans royaux, dans un contexte général d'augmentation en Europe de l'ouest il est vrai.

Plus étonnant, la Mésange bleue s'est montrée en abondance. Rappelez-vous cet article d'il y a quelques années montrant que l'abondance des hivernants respecte en général une alternance d'un an sur deux: et bien regardez, c'est aussi le cas de la Mésange bleue ! "La faute" à des descentes d'oiseaux nordiques, visibles par exemple sur les points de comptage du sud de la Suède.

 http://files.biolovision.net/www.faune-rhone.org/userfiles/Documents/Illustrationsnews/AbondanceAutomnaleMsangeBleue.jpg

Mésange bleue: nombre d'individus notés entre le 1er septembre et le 8 novembre

Donc, une splendide année pleine d'hivernants qui s'avance, nants qui s"avance, nants qui s'avance ?

C'est assez probable, mais pas sûr. En effet, on ne retrouve pas du tout ce constat chez la Linotte mélodieuse, le Grosbec et surtout la Grive litorne, d'habitude un peu plus précoce et plus abondante que la Mauvis et qui est presque totalement absente (2 données à ce jour). La situation du bouvreuil est pour sa part "potable sans plus": pas de quoi encore parler d'afflux.

Nous sommes globalement partis pour une année plutôt riche en hivernants. Mais l'absence d'espèces emblématiques de ce groupe indique un certain chaos. Il est probable de toute façon que le dérèglement climatique, de plus en plus marqué, rebatte les cartes vis-à-vis des passages migratoires, des ressources alimentaires accessibles aux oiseaux nordiques et de bien d'autres paramètres encore. Les schémas auxquels nous sommes habitués risquent de voler en éclats tout autant que les proverbes météorologiques de nos almanachs.

Raison de plus pour observer et compter encore et encore !

Quant à savoir si avec tout cela nous aurons un hiver particulièrement froid... je ne sais: il faut consulter les pelures des oignons et surtout s'assurer que Blanc avoir coupé beaucoup de bois.

posté par Cyrille Frey
 
mercredi 6 novembre 2019
Migration des serveurs: indisponibilité temporaire des sites en soirée

Comme vous le savez, c'est la saison des migrations. Ce que vous ne saviez peut-être pas, c'est que cela concerne aussi, enfin parfois, les serveurs informatiques.

Les serveurs qui permettent le fonctionnement de Faune-Rhône, mais aussi de Faune-France et de tous les autres sites Visionature vont ainsi prendre leur envol, franchir quelques cols d'un vol décidé, et rejoindre de beaux disques durs tout neufs.

En conséquence, les sites Visionature devraient être fermés de ce soir 19h jusqu'à demain matin 7h. La synchronisation des données mobiles sera également impossible pendant cette période.

Un message d'indisponibilité s'affichera pendant toute la coupure, à l'issue de laquelle nous retrouverons nos sites, galopant fièrement grâce à leurs serveurs ragaillardis.

Il est donc demandé à la population de garder son calme et de continuer à vaquer paisiblement dans l'ordre et la discipline (screugneugneu de screugneugneu) jusqu'au retour à la normale.

Merci de votre compréhension,

Biolovision et l'équipe Faune-Rhône

posté par Cyrille Frey
 
mardi 29 octobre 2019
Saisie par formulaires: des progrès mais nous pouvons faire mieux

Il faut bien constater que nous n'avons pas tant formulé-formulaires que ça !

Le mode de saisie par formulaires, alias saisie par liste complète, extrêmement utile pour l'analyse parce que l'observateur y garantit qu'il a tout noté pendant un intervalle de temps précis, est disponible de différentes manières :

- sur votre Jardin, via l'option Transmettre les observations de mon jardin (quelle que soit la date, les données sont enregistrées comme formulaire)

- sur un lieu-dit en sélectionnant l'option Remplir un formulaire journalier pour ce lieu-dit (mais alors vous ne pouvez pas préciser la localisation exacte de chaque oiseau)

- la manière la plus conseillée: utiliser l'application NaturaList en choisissant l'option "Par liste sur le terrain". Elle lance un chronomètre et vous n'avez plus qu'à observer et noter.

Nous sommes vivement encouragés par le réseau Faune-France à utiliser ce mode de saisie, en tout temps, en tous lieux et même pour 5 minutes (un formulaire de 5 minutes est appelé EPOC; c'est un peu comme si l'on faisait du STOC-EPS, mais sans carré). 

La progression est notable, mais pas encore suffisante. Déduction faite des STOC et SHOC nous sommes à moins de 3000 listes complètes en 2019... en incluant les saisies "oiseaux des jardins", qui sont quand même des formulaires un peu particuliers et ne suffisent pas, par définition, à quadriller tous les milieux :

   http://files.biolovision.net/www.faune-rhone.org/userfiles/UtilisationSite/Illustrations/Listes2016-19.JPG

Alors, faisons des listes même en hiver !

Une liste doit durer au moins 5 minutes et au maximum... ce que vous voulez. Cependant, ne vous déplacez pas de plus de trois ou quatre cents mètres pendant une même liste.

Cliquez ici pour en savoir plus sur les listes et accéder aux manuels et tutoriels.

Bonnes listes à tous.

posté par Cyrille Frey
 
lundi 28 octobre 2019
Oiseaux
Milan royal en migration: encore bien trop de morts

Alors que la migration des Milans royaux bat son plein et qu’une grande partie du territoire français est actuellement survolée par des centaines d'oiseaux en route pour leurs quartiers d’hiver, de nouveaux cadavres découverts dans différents départements viennent d’être signalés à la LPO. Certains sous des éoliennes, d’autres en bord de route ou dans des prairies…
Avec 45 cadavres signalés depuis le 1er janvier 2019, l’année s’annonce encore plus noire que 2018, au cours de laquelle 46 cas de mortalité avaient été comptabilisés.

En cas de découverte d’un de Milan royal mort, il est important de contacter la LPO (ou l’association locale de protection de la nature) ou le service départemental de l’ONCFS afin que, si l’état du cadavre le permet, une autopsie et des analyses toxicologiques soient réalisées. Merci aussi de noter tous les détails sur Faune-Rhône.

Légende de l'image : ce Milan royal luxembourgeois, équipé d'une balise satellitaire, est tout récemment mort durant sa migration. Des équipes sont à la recherche de sa dépouille pour identifier clairement la cause de mortalité.

posté par Cyrille Frey
 
mardi 22 octobre 2019
Faire du terrain entre les gouttes: fouillez les parcs et les jardins de Lyon

Enfin, le week-end point à l’horizon du vendredi. Déjà, cartes et jumelles frétillent d’impatience avant l’hebdomadaire sortie quand patatras ! La météo annonce de la pluie. En octobre-novembre, ce sont des choses qui arrivent. L’on peut à peine espérer une heure de sec entre deux abadées d’eau. Mais on va se bambaner quand même, dût-on avoir les clapotons tout trempes ! Pourquoi pas direction le boulevard et le gros caillou ?...

Document à télécharger :  News_prospection_parcs-1087.pdf
posté par Cyrille Frey
 
mercredi 16 octobre 2019
Oiseaux
Les réserves naturelles, efficaces (aussi) pour la protection des oiseaux communs

C'est confirmé: sur les réserves naturelles, les oiseaux communs se portent mieux qu'ailleurs - ce n'est pas un scoop, me direz-vous. Mais tout de même: on note une progression de 12,5% en 15 ans, à comparer aux -6,6% au niveau national.

Cela signifie que lorsqu'on est en mesure de prendre réellement soin des écosystèmes, les espèces "répondent" encore; la résilience des écosystèmes n'est pas encore détruite.

Il est encore temps d'agir afin que ce ne soient non plus seulement quelques bulles privilégiées, mais tout l'espace autour de nous qui soit perméable à la biodiversité.

posté par Cyrille Frey
 
vendredi 4 octobre 2019
Oiseaux
Les œdicnèmes criards à la loupe

Chez les oedicnèmes, la fin de l’été et l’automne correspondent à la période des regroupements post-nuptiaux : par petits (une dizaine d’individus) ou grands groupes (jusqu’à 200 !), ils se rassemblent la journée dans des parcelles agricoles. Le nombre maximal est normalement atteint début octobre, puis les oiseaux partent progressivement jusqu’à mi-novembre, voire un peu plus tard.

Equipez-vous de vos jumelles et longue-vue, nous avons besoin de vous pour compter les oedicnèmes, mais aussi surveiller les pattes de ces oiseaux, à la recherche de bagues colorées !

En effet, dans le cadre du Plan Local de Sauvegarde de l’Oedicnème Criard (PLSOC), une de nos actions consiste à équiper les poussins de bagues plastiques colorées avec un code à 2 lettres et une bague métallique (du Muséum de Paris). Cette action commencée en 2018, nous a permis de baguer 6 poussins en 2018, et 30 poussins en 2019. Afin d’estimer le taux de survie des jeunes, la fidélité au site de reproduction, comprendre les déplacements locaux… nous avons besoin de retrouver ces oiseaux bagués.

http://files.biolovision.net/www.faune-rhone.org/userfiles/Documents/Illustrationsnews/Oedicnme-poussin-HO-Pierre-Blanche-LLC-28aout20194395.jpg

Où les chercher ?

http://files.biolovision.net/www.faune-rhone.org/userfiles/Documents/Illustrationsnews/estlyonnais.JPG

Parcelles orange : lieux de rassemblement connus en 2019 dans l’Est Lyonnais

Curseurs : anciennes parcelles favorables pour les regroupements

Contactez-nous pour avoir plus de détails sur les lieux de suivis, les regroupements, pour venir avec nous sur un comptage, et si vous voulez nous aider pour la prochaine saison œdicnème.

Contacts : Camille Miro, camille.miro[@]lpo.fr  Paul Adlam, paul.adlam[@]lpo.fr

De juillet à novembre : suivi des regroupements automnaux, de préférence tôt le matin, au début du jour, quand les oiseaux sont encore actifs et facilement visibles.

De mars à juillet : suivi des couples, des nids, des jeunes

Comment saisir l’information ?

Sur faune-rhone, bien entendu, avec en commentaire la mention bagué (pour simplifier les recherches par la suite) et le code lu.

Nous reprendrons ces informations à la fin des regroupements pour faire un bilan de ces 2 premières années de baguage.

Le PSLOC

Le Plan Local de Sauvegarde de l’Oedicnème Criard est un programme d’actions qui visent à maintenir la population des 80 couples nicheurs, ainsi qu’une surface minimale de 12000 ha favorables à l’espèce sur le territoire de la plaine de l’Est lyonnais. Ce plan est animé par la LPO Rhône et l’APIE en partenariat avec la Métropole de Lyon et les autres collectivités (CCEL, CCPO, CAPI).

Le Plan est décliné sur la période 2014-2024, et comprend le suivi des couples nicheurs, la protection des nids, le suivi de la reproduction, le comptage des regroupements à l’automne… Et parmi ces actions, le baguage des poussins avec des bagues colorées.

Vous pouvez lire le résumé du rapport 2018 dans le dernier numéro de l'Effraie (n°49) qui vient de paraître ici  https://www.faune-rhone.org/index.php?m_id=1164&a=N321#FN321.

D’autres parcelles de regroupement existent ailleurs dans le département, n’hésitez pas à faire des comptages aussi sur ces secteurs :

  • Arnas
  • Morancé
  • Savigny / Bully
  • Lentilly / Fleurieu-sur l’Arbresle
  • Sainte Consorce
  • Brindas
  • Plateau Mornantais : Chassagny, Mornant, Taluyers

posté par Cyrille Frey
 
mercredi 2 octobre 2019
Oiseaux
Pluies d'automne: alerte amphibiens

Avec le retour, enfin! des pluies soutenues sur le Rhône, les Amphibiens sortent, notamment les Salamandres tachetées dont c'est le grand pic de reproduction.

Vous pouvez bien entendu prospecter à la lampe les petits bois et les abords des mares, mais attention à ne pas manipuler les animaux et à ne pas non plus mettre les pieds dans l'eau, pour ne pas risquer de transmettre d'un site à l'autre une maladie propre aux populations d'amphibiens !

Soyez très vigilants le soir sur les routes, en particulier les petites routes qui longent un bois feuillu. Signalez à la LPO les sites de traversée des routes par les animaux que vous repérerez (ne vous contentez pas de saisir les données dans Faune-Rhône, avertissez directement par mail ou tél la LPO afin que nous ne risquions pas de rater l'info !)

Merci à tous.

posté par Cyrille Frey
 
mercredi 2 octobre 2019
Oiseaux
Migration d'automne: quelques pistes pour choisir un site d'observation

Celui qui répondra « à Miribel-Jonage », qu’il soit anathème et que le bon Dieu le patafiole. Je vais finir par y lâcher des plésiosaures, moi, à Miribel-Jonage, pour vous inciter à prospecter ailleurs ! et des ichtyosaures à la gravière d’Arnas !

… Mais bon, bon, bon, ce n’est pas tout que de vous suggérer avec délicatesse qu’il existe d’autres sites que les plans d’eau pour voir de la bête en Rhodanie. Il vous faut encore savoir où aller. Parlons-en tout de suite.

posté par Cyrille Frey
 
lundi 30 septembre 2019
Nouvel article: 10 ans de données sur un carré STOC-EPS urbain

Le carré STOC-EPS 690547 est suivi non stop, avec le même observateur, depuis dix ans. Ce n'est évidemment pas le seul dans ce cas, mais sa localisation (Lyon Montchat, Monplaisir et Grange Blanche) en fait un point d'observation intéressant des changements dans l'avifaune urbaine, déjà objet de pas mal d'autres actions et suivis Métropole-LPO.

Voici donc ce qu'il ressort de ces dix années entre le parc Bazin et le métro Grange Blanche, du côté des oiseaux communs...

posté par Cyrille Frey
page :
 
 
1
2
3
4
5
6
7
8
9
>
>|
Nbre/page :
nbre : 321

Ligue pour la Protection des Oiseaux délégation Rhône
Visionature
VisioNature est un outil développé avec la collaboration du réseau LPO. Grâce aux technologies Internet, débutants, amateurs et professionnels naturalistes, peuvent partager en temps réel leur découverte et ainsi améliorer la connaissance et la protection de la faune
Biolovision Sàrl (Switzerland), 2003-2019