www.faune-rhone.org
 Visiteur Anonyme  [J'aimerais participer]
VisionatureVisionature
Accueil
 
Les partenaires
 
La faune de Rhône-Alpes
Consulter
  Les observations
    - 
Les 2 derniers jours
    - 
Les 5 derniers jours
    - 
Les 15 derniers jours
     Données et analyses
       - 
Effraie des clochers 18-19
       - 
Pic mar 15-19
       - 
Cisticole des joncs 18-19
       - 
Hirondelle de fenêtre 2019
       - 
Hirondelle rustique 2019
       - 
Moineau friquet 17-19
       - 
Oedicnème criard 2019
       - 
Petit-duc scops 2019
       - 
Pie-grièche écorcheur 2019
       - 
Tourterelle des bois 2019
       - 
Circaète Jean-le-Blanc 2019
       - 
Bondrée apivore 2019
       - 
Cigogne blanche 2019
       - 
Gobemouche noir 2019
       - 
Hérisson d'Europe 18-19
       - 
Alyte accoucheur 2019
       - 
Libellule déprimée 2019
       - 
Decticelle frêle 17-19
       - 
Oedipode rouge 17-19
       - 
Empuse pennée 15-19
 - 
Les galeries
Aide, infos et stats
 - 
Toutes les nouvelles
 - 
Sur votre agenda
  Aide
    - 
Droits d'accès
    - 
Espèces à publication limitée
    - 
Explication des symboles
    - 
Questions fréquentes
  Statistiques d'utilisation
Cartes et listes d'espèces
 - 
Atlas des oiseaux nicheurs
 - 
Biodiversité des communes
 - 
Cartes de présence
Guides d'utilisation
 - 
Manuels d'utilisation
 - 
Saisie mobile avec NaturaList
 - 
Saisie par listes complètes
 - 
Code de déontologie
 - 
Règles concernant la publication de photos
 - 
Nous contacter
Oiseaux des jardins
 - 
L'observatoire Oiseaux des jardins
 - 
Mode d'emploi et tutoriel
 - 
Aides à l'identification
 - 
FAQ Oiseaux des jardins
 - 
Résultats des comptages
Enquêtes et priorités
  Mortalité (routes, lignes électriques)
    - 
Mortalité sous ligne électrique
    - 
Points noirs collisions routières
 - 
Appels à prospection groupe Alerte
 - 
Biodiversité forestière
  Enquêtes et suivis Oiseaux
    - 
EPOC et listes complètes
    - 
Faucon crécerelle nicheur à Lyon
    - 
Le STOC-EPS
    - 
Moineau domestique Lyon Métropole
    - 
Milan royal
    - 
Nicheurs rares et mal connus
    - 
Suivi hivernal SHOC
    - 
Zones blanches à prospecter
Oiseaux
Mammifères
 - 
Atlas et portail régional
 - 
Clés de détermination
 - 
Loutre d'Europe
Reptiles
 - 
Enquête participative Orvet fragile
 - 
Zones blanches et mal connues
Amphibiens
Odonates
Orthoptères
Hyménoptères
Publications
  L'Effraie revue
    - 
L'Effraie: derniers numéros
    - 
L'Effraie: archives
    - 
Index des n°14 à 42
 - 
L'espèce du mois
 - 
Articles et synthèses
 - 
Synthèses communales de biodiversité
Les liens

Toutes les nouvelles
page :
 
<
1
2
3
4
5
6
7
8
9
>
>|
Nbre/page :
nbre : 309
 
mardi 25 juin 2019
Oiseaux
L'espèce du mois: le Héron gardeboeufs

Les espèces en expansion ne sont pas si courantes en notre siècle de fer et de crise d’extinction. Elles sont même très rares. En voici une qui est passée en quarante ans de la catégorie indo-africaine à cosmopolite. La biblio est peu bavarde sur le succès de la startup « Bubulcus 2000 » mais les faits sont là...

Quels faits ? Ouvrez vite le fichier !

Document à télécharger :  Gardeboeufs_juin_19-4795.pdf
posté par Cyrille Frey
 
mercredi 12 juin 2019
Nouvel appel: Si on znieffait, là là là là ?

"Znieffer", verbe du premier groupe, du bas latin znieffare, peut-être du francique znieffieren: "compléter les connaissances dans les zones identifiées par le roi, le bailli, la maréchaussée, le sénéchal et autres féaux comme d'Intérêt Ecologique, Floristique et Faunistique".

Alléchant programme, non ? aller faire du terrain là où on présume déjà qu'il y a de la bête. C'est encore mieux que la grande chasse aux oeufs de Pâques.

Et comme la LPO est sollicitée, en plus, vous feriez oeuvre de science participative, de contribution à une Grande Action Nationale (enfin, au moins régionale) voire qui sait, peut-être oeuvre pie (je dis ça pour bavarder...)

La DREAL Auvergne-Rhône-Alpes a engagé un travail d’actualisation de l’inventaire des zones naturelles d’intérêt écologique, faunistique et floristique (ZNIEFF), avec notamment la révision des listes d’espèces déterminantes des ZNIEFF et la réalisation de prospections. La LPO et ses partenaires sont largement investis dans ces dossiers.

L’inventaire ZNIEFF est utilisé comme une alerte sur un milieu naturel intéressant, notamment dans le cadre de projets d’aménagement, et comme un indicateur de l’état de santé des espaces naturels de la région. Sa mise à jour a donc un impact direct sur la protection des espaces concernés. 

Où aller ? Comment faire ? Les infos sont disponibles sur le site de la DREAL En sélectionnant les couches dans le bandeau de gauche, vous pourrez voir quels sont les groupes taxonomiques présentant des lacunes de connaissances, pour cela pensez à décocher préalablement la couche "ZNIEFF à compléter".

Ciblez en priorité les groupes en manque de données mais nul ne vous en voudra de tout noter. Non, on ne vous en voudra vraiment pas !

ZNIEFFARE, PROSPECTARE !

Notre photo: Saint-Mamert n'est pas une marque de fuits au si-op, mais une commune proche de plusieurs très belles ZNIEFF

posté par Cyrille Frey
 
lundi 20 mai 2019
Oiseaux
Comptage oiseaux des jardins: c'est ce week-end !

On est d'accord: ce printemps est tout pourri. Quand il n'y a pas de vent, c'est la pluie. Les migrateurs ont du retard, les nicheurs aussi. Mais figurez-vous que ce week-end, il va faire b... ah, non, en fait. Et ben C'EST PAS GRAVE et on va pas s'en laisser compter par trois gouttes non plus (ceci dit, rien ne vous interdit de porter un panier d'oeufs aux Clarisses).

Ce week-end donc, 25-26 mai 2019 vous allez, nous allons, tous ensemble (ouais !) trouver une heure pour compter les oiseaux au jardin.

Comment faire ?

 

  • Choisir un jour de comptage, soit le samedi 25, soit le dimanche 26.
  • Trouver le lieu ! Idéalement un jardin, public ou privé, mais de préférence privé, ou alors pmutôt petit car les grands parcs sont déjà bien couverts et bien quadrillés. Il vous est aussi possible de participer si vous ne possédez qu’un balcon ou une cour.
  • Observer et noter durant 1h tous les oiseaux qui visitent votre jardin. Le créneau horaire d'observation est libre, à vous de le choisir en privilégiant la matinée, moment où les oiseaux sont le plus actifs en cette période. Pour chaque espèce, ne dénombrez que l'effectif maximum d’oiseaux observé simultanément.
  • Saisir vos observations sur le site de l'Observatoire. Si vous n'êtes pas encore inscrits, cela ne vous prendra que quelques petites minutes ! Vous trouverez <<ici>> un Guide détaillé d’aide à l’inscription et à la saisie de données, un tutoriel ici et sur cette page la réponse aux questions classiques (vous voyez, on vous gâte !)

Les données seront automatiquement récoltées par le Muséum pour l'analyse nationale.

Tous les ans, le comptage de mai est bien moins suivi que celui de janvier. Parce que vous préférez explorer les vastes horizons ? ça se comprend, mais la nature du coin a besoin de vous aussi ! Parce que les feuilles cachent les oiseaux, qu'ils ne défilent plus à la mangeoire en vous faisant composter leur billet ? Excuse rejetée, Maître: quiconque demande reçoit, et qui cherche trouve ! ça marche (encore) plutôt bien pour les oiseaux. Et puis, les premières nichées s'envolent déjà et se laissent facilement découvrir. Alors, cherchez-les tant qu'elles se laissent trouver, observez-les tant qu'elles sont proches.

Vous devez bien ça aux musiciens à plumes de votre jardin, non ?

posté par Cyrille Frey
 
vendredi 17 mai 2019
Oiseaux
L'espèce du mois: le Faucon hobereau

« Faucon hobereau ». Qu’est-ce qu’un hobereau d’abord ? Chez Edmond Rostand (Cyrano de Bergerac, acte I, scène 4) on apprend qu’un hobereau, ça n’a même pas de gants. Injuste pour notre ami qui en arbore, enfin, plutôt des guêtres, de superbes culottes rouges.

(pour continuer, sans passer en-dessous de la ceinture, ouvrez le PDF !)

Photo J.-M. Nicolas /Faune-Rhône

Document à télécharger :  Hobereau_mai_2019-8623.pdf
posté par Cyrille Frey
 
mercredi 15 mai 2019
Données mortalité: sus aux points noirs (sans Biactol)

Paf la fouine... Scrounch le hérisson... Couic l'écureuil...

Vous aussi, vous en avez marre qu'ils forment la moitié des données de mammifères ou d'amphibiens, n'est-ce pas ? Car oui, pour certaines espèces en tout cas, on en est là !

Comme chaque année, la LPO vous rappelle de saisir autant que possible ces tristes données. Le module mortalité est désormais rénové, très intuitif, accessible sur NaturaList où il se remplit en trois coups de pouce. N'oubliez plus de le remplir en cas de funeste découverte.

Ces données sont indispensables à la connaissance des zones les plus dangereuses et à leur neutralisation. Ne négligez donc pas ce travail, certes peu ragoûtant.

Comme d'habitude, nous vous rappelons aussi de ne pas vous mettre en danger, que ce soit pour identifier la bête ou saisir la donnée. Pas de blague, n'ajoutez pas à une donnée mortalité celle de la vôtre.

posté par Cyrille Frey
 
lundi 6 mai 2019
Oiseaux
Veille mortalité du Milan royal

Le roi est mort, vive le roi ? Malgré les actions engagées depuis plus de 15 ans en faveur du Milan royal, l’espèce figure toujours parmi les espèces vulnérables en France.

Les menaces qui pèsent sur l’espèce sont multiples mais toutes sont liées aux activités humaines : dégradation de l’habitat, empoisonnement, collision avec des éoliennes, électrocution, tir, etc. L’empoisonnement constitue la première cause de mortalité. Ce qui signifie que l'on trouve encore, trop souvent, des cadavres de cette belle espèce dans la nature.

Afin de mieux connaître la répartition des différentes causes de mortalité, de mieux l’estimer, et surtout de mieux les prévenir et de mieux sanctionner les infractions, nous vous invitons à contribuer à la surveillance (collecte, autopsie et analyses toxicologiques) mise en place par le réseau Milan royal sur le territoire national.

Ainsi,en cas de découverte d’un cadavre (même en très mauvais état) :

1) prenez des photos du cadavre, du milieu environnant

2) saisissez votre donnée sur Visionature (faune-rhone.org, NaturaList)

3) mettez le cadavre dans un sac plastique, avec une feuille avec les coordonnées et la date de la découverte, fermez-le hermétiquement et si possible stockez-le au congélateur

4) contactez très rapidement la LPO Auvergne-Rhône-Alpes (Romain Riols romain.riols[@]lpo.fr pour le Massif central) pour le rapatriement du cadavre.

Les cadavres d’autres rapaces dont la cause de la mort peut être l’empoissonnement peuvent également être analysés au cas par cas.

En 2018, 53 cas de mortalité de Milans royaux ont été saisis sur Faune-France, mais attention, un Milan royal trouvé en bord de route n’est pas nécessairement mort d’une collision par un véhicule !

Plus d’informations sur http://rapaces.lpo.fr/milan-royal

Photo R. Riols

 

posté par Cyrille Frey
 
lundi 15 avril 2019
Oiseaux
L'espèce du mois: le Serin cini

Commun, le Serin cini ?

Voire. Parmi les données de Faune-Rhône, il n’apparaît qu’en quarante-et-unième position. Juste devant le Tarier pâtre et la Sittelle, mais derrière le Rossignol, le Goéland leucophée ou encore le Tarin des aulnes. Il fait piteuse figure par rapport à ses deux autres compères granivores du bâti, le Chardonneret (11e) et le Verdier (17e) : il est respectivement trois fois et deux fois moins noté. Est-ce parce qu’il est moins observé en hiver, et que les mentions de groupes importants (plus de 10 oiseaux) sont beaucoup plus rares ? Est-ce à cause de sa discrétion au moment de nicher, qui se traduit par une nette pénurie de données de nicheurs probables et certains ?

... lisez vite la suite !

Document à télécharger :  Serin_Avril_2019-8136.pdf
posté par Cyrille Frey
 
vendredi 5 avril 2019
Oiseaux
Et ils sont où les p'tits créçous ?

Mais enfin ? Est-ce le coup de froid qui congèle les bonnes volontés ? Elles sont bien peu nombreuses les données de Faucon crécerelle à Lyon et Villeurbanne cette année ! Ils sont peu nombreux les volontaires pour notre enquête !

Que n'en rejoignez-vous les rangs en chantant:

L'air est pur, la rue est large, le faucon perce l'orage, il s'abat sur le mulot,

Et là-haut sur la façade, juchés sur la balustrade, l'attendent ses fauconneaux ! (traditionnel ornitho, d'après Déroulède)

Plusieurs couples sont confirmés par des observations à Vaise, Serin, du côté de la Tête-d'Or, de Gerland, de Loyasse; et puis il y a tous ceux à découvrir encore. 

C'est simple: il suffit de choisir une belle matinée et d'arpenter le quartier choisi, ou se trouver un poste fixe judicieusement choisi par ses vastes perspectives sur les tours, clochers et autres points hauts du secteur - et d'attendre. A n'en pas douter, vous verrez force mésanges, verdiers, Pigeons colombins, moineaux, chardonnerets et consorts, et soudain: le Crécerelle !

Alors ? Vous nous rejoignez ?

 

posté par Cyrille Frey
 
lundi 25 mars 2019
Oiseaux
Résultats régionaux: toujours moins d'oiseaux en STOC

"La biodiversité décline, comment le savez-vous ? Vous affirmez des choses sans aller sur le terrain ! Nos campagnes deviennent des déserts ? C'est un discours d'idéologue !" De tels propos se multiplient dans un débat public délétère. Que répondre ?

Milan Kundera fait dire à l'un de ses personnages: si quelqu'un vous affirme que nous sommes tous des poissons, allez-vous vous déshabiller pour lui montrer que vous n'avez pas de nageoires ? Il faut pourtant en passer par là, parfois. Aligner les preuves, les faits, prouver sa rigueur. Voici donc une réponse comme nos associations savent en faire: du solide. Du terrain, des analyses; une méthodologie validée, des montagnes de données, un long recul de temps. Et ce résultat qui nous déplaît, à nous plus qu'à n'importe qui d'autre: oui, les oiseaux disparaissent.

Plus de 300 observateurs, plus de trente mille heures de terrain, près de sept cent cinquante mille données, et les chiffres tombent (et ça fait mal): -20% depuis 2002 du côté des espèces des milieux agricoles, -15% pour les espèces des milieux bâtis. Et ce ne sont pas les maigres +6% en forêt et +3% pour les généralistes qui redonneront le sourire.

Ce document produit par la LPO régionale est à diffuser sans modération.

(photo: le Bruant jaune, l'une des espèces les plus touchées: presque -50%)

Document à télécharger :  lpo-aura-plaquette-stoc-2019-2734.pdf
posté par Cyrille Frey
 
dimanche 24 mars 2019
Les coulisses du million

Le million de données est atteint sur Faune-Rhône.

Il a été franchi le 15 mars vers 11h30.

Inutile de me poser la question : en raison des limites de l’outil comme on dit, des données saisies puis effacées, des salves téléchargées depuis des applis Naturalist débordantes, nous ne saurons jamais qui est l’auteur de LA millionnième. Donc pas de cérémonie de remise de palmes, ni levée de bouclier.

En revanche, vous pourrez apprendre bien des choses à son sujet, en ouvrant le PDF !

Document à télécharger :  Le_million_est_atteint-8947.pdf
posté par Cyrille Frey
page :
 
<
1
2
3
4
5
6
7
8
9
>
>|
Nbre/page :
nbre : 309

Ligue pour la Protection des Oiseaux délégation Rhône
Visionature
VisioNature est un outil développé avec la collaboration du réseau LPO. Grâce aux technologies Internet, débutants, amateurs et professionnels naturalistes, peuvent partager en temps réel leur découverte et ainsi améliorer la connaissance et la protection de la faune
Biolovision Sàrl (Switzerland), 2003-2019