www.faune-rhone.org
 Visiteur Anonyme  [J'aimerais participer]
VisionatureVisionature
Accueil
 
Les partenaires
 
La faune de Rhône-Alpes
Consulter
  Les observations
    - 
Les 2 derniers jours
    - 
Les 5 derniers jours
    - 
Les 15 derniers jours
     Données et analyses
       - 
Effraie des clochers 18-19
       - 
Pic mar 15-19
       - 
Cisticole des joncs 18-19
       - 
Hirondelle de fenêtre 2019
       - 
Hirondelle rustique 2019
       - 
Moineau friquet 17-19
       - 
Oedicnème criard 2019
       - 
Petit-duc scops 2019
       - 
Pie-grièche écorcheur 2019
       - 
Tourterelle des bois 2019
       - 
Circaète Jean-le-Blanc 2019
       - 
Bondrée apivore 2019
       - 
Cigogne blanche 2019
       - 
Gobemouche noir 2019
       - 
Hérisson d'Europe 18-19
       - 
Alyte accoucheur 2019
       - 
Libellule déprimée 2019
       - 
Decticelle frêle 17-19
       - 
Oedipode rouge 17-19
       - 
Empuse pennée 15-19
 - 
Les galeries
Aide, infos et stats
 - 
Toutes les nouvelles
 - 
Sur votre agenda
  Aide
    - 
Droits d'accès
    - 
Espèces à publication limitée
    - 
Explication des symboles
    - 
Questions fréquentes
  Statistiques d'utilisation
Cartes et listes d'espèces
 - 
Atlas des oiseaux nicheurs
 - 
Biodiversité des communes
 - 
Cartes de présence
Guides d'utilisation
 - 
Manuels d'utilisation
 - 
Saisie mobile avec NaturaList
 - 
Saisie par listes complètes
 - 
Code de déontologie
 - 
Règles concernant la publication de photos
 - 
Nous contacter
Oiseaux des jardins
 - 
L'observatoire Oiseaux des jardins
 - 
Mode d'emploi et tutoriel
 - 
Aides à l'identification
 - 
FAQ Oiseaux des jardins
 - 
Résultats des comptages
Enquêtes et priorités
  Mortalité (routes, lignes électriques)
    - 
Points noirs collisions routières
    - 
Mortalité sous ligne électrique
 - 
Appels à prospection groupe Alerte
 - 
Biodiversité forestière
  Enquêtes et suivis Oiseaux
    - 
EPOC et listes complètes
    - 
Le STOC-EPS
    - 
Faucon crécerelle nicheur à Lyon
    - 
Moineau domestique Lyon Métropole
    - 
Milan royal
    - 
Nicheurs rares et mal connus
    - 
Suivi hivernal SHOC
    - 
Zones blanches à prospecter
Oiseaux
Mammifères
 - 
Atlas et portail régional
 - 
Clés de détermination
 - 
Loutre d'Europe
Reptiles
 - 
Enquête participative Orvet fragile
 - 
Zones blanches et mal connues
Amphibiens
Odonates
Orthoptères
Hyménoptères
Publications
  L'Effraie revue
    - 
L'Effraie: derniers numéros
    - 
L'Effraie: archives
    - 
Index des n°14 à 42
 - 
Articles et synthèses
 - 
L'espèce du mois
 - 
Synthèses communales de biodiversité
Les liens

Toutes les nouvelles
page :
 
<
1
2
3
4
5
6
7
8
9
>
>|
Nbre/page :
nbre : 303
 
jeudi 14 février 2019
Oiseaux
Listes complètes, la bonne formule - même à Miribel-Jonage !

Se mettre massivement à saisir des listes complètes est la priorité pour le réseau Visionature français en 2019.

Depuis quelque temps déjà, vous pouvez saisir sur Faune-Rhône des "formulaires", alias "listes complètes". (Sous Visionature et dans tout ce qui va suivre, "liste" et "formulaire" sont synonymes).

Sur le site Faune, vous y accédez en cliquant sur un lieu-dit et en choisissant l'option "Ajouter un formulaire journalier pour ce lieu-dit". Avec l'application NaturaList, c'est en cliquant sur la petite planchette porte-documents en haut à droite de l'écran.

C'est "la" meilleure manière de saisir des données. En effet, le formulaire sert à garantir que vous avez indiqué toutes les espèces que vous avez vraiment observées en un lieu et pendant un laps de temps donné. Pas seulement les espèces sympa, pas seulement la super-rareté, tout le monde, même la corneille, même les pies, même les étourneaux, les foulques et les colverts. En cliquant, en fin de formulaire, sur le bouton J'ai signalé toutes les espèces vues, vous garantissez que vous l'avez fait. Et c'est la grande force de ce mode de saisie pour connaître la répartition et l'abondance réelles de tout le monde, y compris de ces espèces auxquelles on ne fait pas attention et qui demain, peut-être, disparaîtront. Souvenez-vous du cas du Moineau friquet !

Alors autant que possible quand vous passez un peu de temps - au moins 5 minutes - sur un lieu, remplissez un formulaire.

En particulier, lorsque vous prospectez les plans d'eau de Miribel-Jonage, vous êtes nombreux à saisir vos données "au lieu-dit" constitué par chaque plan d'eau: faites-le sous forme de formulaire !

Remarque: il reste toujours aussi important d'être précis dans la localisation des données. Sous NaturaList, même en saisie de formulaire, vous pouvez faire glisser sur la carte la flamme rouge pour indiquer l'emplacement réel de l'oiseau (ne laissez pas tout rapporté à votre propre position). En saisie directe sur Faune-Rhône, pour chaque espèce, vous pouvez cliquer sur le petit "+" pour accéder à l'onglet Lieu qui vous permet de pointer le piaf (pour un canard sur un étang, ce n'est pas forcément vital, mais pour une pie-grièche dans le bocage, ça l'est).

Vous trouverez ici un tutoriel vidéo sur les formulaires et ici de nombreuses informations sur la saisie sous ce mode.

Notre département est l'un des moins mobilisés sur cette forme de saisie. Imaginez qu'on se fait damer le pion par la Loire. On ne va pas longtemps laisser ça en l'état, non ?

Ci-dessous:il est également possible de saisir un formulaire à l'aide d'une baguette magique, mais le tutoriel n'est pas encore disponible. 

posté par Cyrille Frey
 
lundi 11 février 2019
Amphibiens
Amphibiens: un site pour les sites... d'écrasement !

A la sortie de l'hiver, les amphibiens sortent de leur léthargie hivernale et migrent vers leurs sites de reproduction. Pour certaines espèces dont le Crapaud commun, ces migrations massives peuvent s'avérer périlleuses dès lors qu'elles croisent un axe routier.

La protection des sites d'écrasement d'amphibiens, par la pose de barrières mobiles, est l'un des combats historiques de la LPO Rhône. Désormais ce dossier est porté par le Groupe Herpéthologique Rhône-Alpes (GHRA), groupe thématique de la LPO Rhône-Alpes Auvergne. Le GHRA vous appelle à le retrouver sur le site Sauvez les grenouilles où vous trouverez la carte des lieux d'écrasement massif d'amphibiens connus et les contacts pour rejoindre les équipes de bénévoles qui interviennent, ainsi que bien d'autres informations sur les espèces concernées, leur biologie, leur écologie.

posté par Cyrille Frey
 
mercredi 6 février 2019
Oiseaux
Faisons vivre le STOC-EPS ! Réunion le 13 février 18h30

Non, le STOC-EPS n'est pas fini, ni passé de mode ! Même avec des millions de données non protocolées, il est encore impossible d'obtenir des tendances aussi précises et d'affiner autant les listes rouges.

Le bon vieux Suivi Temporel des Oiseaux Communs par Echantillonnage Ponctuel Simple a encore de beaux jours devant lui. Nous vous rappelons donc cette année encore que la LPO Rhône a dans sa besace de nombreux carrés désormais sans observateur et qu'il est toujours possible d'en tirer au sort un nouveau.

Si vous ne vous sentez pas à l'aise avec ce protocole et désirez en savoir plus, rejoignez-nous le mercredi 13 février à 18h30 à la Maison de l'Environnement, 14 avenue Tony Garnier à Lyon (tram T1 "Tony Garnier", en face de la halle).

Sinon, vous pouvez demander directement un carré à la LPO en contactant cyrille.frey[@]lpo.fr

Le STOC, c'est aussi l'occasion de se motiver pour suivre un secteur peu prospecté. Nos besoins sont particulièrement importants en moyenne et haute vallée d'Azergues et dans l'ouest du département.

Merci à tous !

posté par Cyrille Frey
 
mardi 5 février 2019
Oiseaux
L'espèce du mois: la Grive draine

La grive draine avec elle un tas de préjugés. Par exemple, elle serait plus goûtue que le merle, d’où le proverbe. Je n’ai pas essayé, c’était juste pour placer le jeu de mot. La Grive draine donc est l’une de nos deux grives nicheuses, si l’on parle du Rhône, et de nos trois, si l’on parle de la Rhônalpie (ou de la Rhauvergnalpie) puisque nos montagnes ont la chance d’accueillir aussi la Litorne.

Pour en savoir plus, cliquez sur le lien !

Document à télécharger :  Grive_draine_fav19-7678.pdf
posté par Cyrille Frey
 
vendredi 1 février 2019
Projets d'aménagement: prospectez pour le Groupe Alerte et veille !

Réagir aux projets d'aménagement (urbanisation, remise en culture, infrastructures linéaires) de manière pertinente face aux enjeux naturalistes est l'une des principales activités de la LPO. Cela nécessite de disposer d'un maximum de connaissances.

Le Groupe thématique  Alerte et Veille de la LPO Rhône-Alpes Auvergne délégation du Rhône se réunit une fois par mois pour agir face aux nombreux sujets, projets, susceptibles d'avoir un impact sur la biodiversité de notre territoire.

Le coeur de ce travail consiste à alerter les services de l’Etat en faisant état des enjeux de biodiversité présents sur les sites concernés par un projet d'aménagement. Néanmoins, pour que cette alerte soit possible, il nous faut disposer d'un maximum de données ! C'est une des formes les plus importantes de valorisation des données saisies sur Faune-Rhône.

Vous retrouverez désormais dans la rubrique "Enquêtes et priorités/Appels à prospection groupe Alerte" les sites sur lesquels la LPO attire votre attention en raison d'un projet susceptible d'endommager la biodiversité.

Au cours des trois derniers mois le groupe Alerte a identifié plusieurs projets dont l'impact potentiel est important mais pour lesquels la connaissance naturaliste est insuffisante, sur les secteurs de Sarcey-les Olmes, de Montagny, de Tupin-et-Semons.

Retrouvez dès à présent les cartes précises dans la rubrique dédiée. Bonnes prospections !

posté par Cyrille Frey
 
lundi 28 janvier 2019
Mammifères
Atlas mammifères: appel à contributions photo, aidez-nous à illustrer l'atlas

Le futur atlas numérique des mammifères de Rhône-Alpes, corédigé par la LPO et la FRAPNA-FNE est en pleine rédaction. Des monographies sont déjà en ligne et d'autres l'enrichissent constamment, vous pouvez le retrouver ici 

Mais il manque encore, notamment, des illustrations. Aussi la LPO régionale fait appel à vos dossiers, fichiers et classeurs de diapos !

Si vous disposez de bonnes photos de Mammifères sauvages de nos régions, consultez vite cette page où vous retrouverez les espèces qui nous manquent encore, le format attendu, etc.

D'avance un grand merci !

L'équipe de l'atlas mammifères

posté par Cyrille Frey
 
jeudi 24 janvier 2019
Oiseaux
26-27 janvier: comptage hivernal des oiseaux des jardins

Il fait froid. Il fait gris. Il ne reste plus de papillotes ni de Mon Chéri. Le ciel s'amuse à être si bas que le canal de Jonage s'est perdu et si gris qu'on aura du mal à lui pardonner. Le vent du nord fait rien qu'à venir s'écarteler sur le trépied de nos longues-vues.

Bref, c'est l'hiver et on s'ennuie. On s'ennuie ? Jamais de la vie avec les oiseaux ! Et le 26-27 janvier, c'est le retour du comptage national des oiseaux des jardins, version hivernale.

Comment faire ?

Pas besoin d'être spécialiste, ce protocole concerne les oiseaux communs.

Il vous suffit de vous poster pendant une heure, dans votre jardin, le samedi 26 ou le dimanche 27 janvier et de compter les oiseaux que vous observez pendant une heure. Ne notez que ceux qui se posent dans le jardin, non ceux qui se bornent à le survoler. Pour en voir le plus possible, privilégiez la fin de matinée.

Pour la saisie, créez votre jardin - s'il ne l'est pas déjà sur Faune-Rhône, rubrique Saisir des données, Oiseaux des jardins, Ajouter un jardin (si ce n'est pas déjà fait !) Vous pourrez ensuite y saisir les données à l'aide d'un module très simple. Au besoin, jetez un oeil au mode d'emploi ou au tutoriel vidéo

Vous pouvez réaliser plusieurs sessions de comptage d'une heure et saisir les résultats. Toujours une saisie par session, bien entendu, surtout pas une somme totale ! Il en résulterait des chiffres biaisés et vos données ne pourraient pas être exploitées.

Une nouvelle rubrique est apparue sur Faune-Rhône avec des manuels, des fiches... Regardez dans la colonne de gauche, après les Guides d'utilisation !

Sur le site national www.oiseauxdesjardins.fr vous trouverez de nombreuses informations, aides à l'identification, fiches descriptives...

À quoi ça sert ??

L’observatoire des oiseaux des jardins, c’est du sérieux. Pour preuve, il y a le Muséum derrière. Des milliers de participants, des centaines de milliers d’oiseaux comptés : en jargon scientifique, ça s’appelle un échantillon représentatif.

L’hiver, pour un oiseau, est un simple et crucial problème de combustible : il doit alimenter sa chaudière interne. Dans ce cas, bien protégé par son édredon de plumes, il ne craindra guère le froid. Mais que les calories manquent, et c’est le refroidissement et la mort. De là, nécessité de se déplacer à la recherche de graines, de fruits, de bourgeons, d’une araignée tapie dans une fissure. Souvent, les oiseaux se rassemblent en bandes pour mieux exploiter le territoire… et votre jardin en sera un jour rempli, le lendemain vide. Il n’empêche ! Des milliers de participants au comptage, cela donne une photo représentative. L’idée est de toute façon moins d’obtenir un chiffre qu’un indicateur qui sera comparé d’année en année.

Et vous, vous aurez la joie d'apprendre à observerà remarquer ce que peut-être vous n'aviez pas l'habitude de voir. Compter les oiseaux autour de nous, c’est prendre le temps d’admirer leur beauté, leur diversité, leur lutte quotidienne pour la vie, de découvrir un monde qui, souvent, nous échappe.

Savoir se rendre disponible à la beauté gratuite du vivant, à sa diversité, son ingéniosité… Savoir prendre soin de plus fragile que soi, non seulement pour nous-mêmes, mais pour ceux qui nous entourent, et aussi ceux qui nous suivront et voudront aussi s’en émerveiller : pas de doute, il y a de la recherche de bien commun là-dessous. Pourquoi s'en priver ?

Non, on ne s'ennuie plus jamais quand on a pris l'habitude d'observer les oiseaux !

Rendez-vous le 26 ou le 27 janvier !

posté par Cyrille Frey
 
mardi 22 janvier 2019
Oiseaux
Résultats 2018: les oiseaux communs disparaissent de notre région...

En 17 ans, les oiseaux communs ont diminué de plus de 7% sur l’ensemble de la région Auvergne-Rhône-Alpes. Cette diminution est plus marquée encore pour les espèces des milieux agricoles et des villes et villages qui ont diminué respectivement de 20 % et 16 %.

Ces résultats sont issus d’un programme de sciences participatives faisant intervenir annuellement plusieurs centaines de bénévoles.

Depuis 2001, la LPO Auvergne-Rhône-Alpes coordonne sur la région un programme national de suivi de population des oiseaux communs. Ce suivi est piloté au niveau national par le Muséum National d’Histoire Naturelle de Paris.

Dans la région, plus de 300 personnes suivent chaque printemps, aux mêmes endroits, les populations d’oiseaux communs.

A partir de ces 750 000 données récoltées sur le terrain, il est possible d’évaluer les tendances d'évolution des populations d'oiseaux de notre région pour les 75 espèces les plus communes.

Ces espèces peuvent être regroupées en quatre catégories :

  • les espèces forestières,

  • les espèces des milieux agricoles,

  • les espèces des villes et villages,

  • les espèces généralistes qui occupent l’ensemble des habitats cités précédemment.

 

Les résultats 2018 montrent une forte diminution pour les espèces des milieux agricoles (-19.5 %) et des villes et villages (-14.6 %). Les espèces généralistes (+3.5 %) et forestières (+5.7 %) se portent un peu mieux mais plusieurs espèces de ces groupes diminuent malgré tout et cela est inquiétant.

 

Voici quelques exemples de tendances  :

  • l’alouette des champs a diminué de 14 %

  • l’hirondelle rustique a diminué de 28 %

  • la mésange charbonnière a diminué de 11 %

  • le rougegorge familier a augmenté de 11 %

  • le merle noir a augmenté de 10 %

 

Ce déclin majeur a de nombreuses causes liées aux activités actuelles de notre société comme :

  • la création de paysages homogènes et artificialisés ne laissant pas de place pour la nature,

  • l’utilisation de produits phytosanitaires dans les jardins ou l’agriculture,

  • la disparition des milieux naturels qui laissent la place à une forte urbanisation.

 

Ces différentes causes induisent une forte diminution de la ressource alimentaire et des pertes d’habitats nécessaires au cycle de vie de ces espèces.

 

Il est donc urgent d’agir pour réduire l’impact de ces différentes causes de perte de la biodiversité.

Il est encore possible d’enrayer ce déclin majeur des oiseaux dans notre région et en France. Tous les citoyens peuvent participer à leur échelle à préserver la biodiversité et la LPO peut les accompagner. Agissons ensemble maintenant (rendez-vous sur https://auvergne-rhone-alpes.lpo.fr/) !

 

Contact presse Rhône: cyrille.frey[@]lpo.fr 06 38 20 16 49

posté par Cyrille Frey
 
lundi 7 janvier 2019
Données 2018: n'oubliez pas de vider vos carnets

Bon allez ça y est, déjà une semaine dans la nouvelle année, c'est fini les voeux et la douce digestion des derniers restes de foie gras saumon: nous sommes repartis pour une année qui va nous faire transpercer comme un supersonique le mur du million de données; tout le monde sur le pont.

Mais avant cela, et tout en louvoyant entre les plans d'eau, le bocage et les galettes des rois traîtreusement embusquées sur les tables de réunion, n'oubliez pas de finir très rapidement de transmettre toutes vos données de l'année écoulée, s'il en reste.

Cela nous permettra de mettre à jour avec précision les imposants tableaux qui alimentent nos calculs d'abondance des différentes espèces ainsi que l'état de prospection des communes de notre département.

Et puis cela vous évitera le risque, horresco referens, de perdre votre carnet plein d'un an de données au beau milieu d'un marais !

Merci à tous,

L'équipe Faune-Rhône

posté par Cyrille Frey
 
vendredi 4 janvier 2019
Oiseaux
L'espèce du mois de janvier: l'Accenteur mouchet

Il y a plus de trente ans, Jean-Claude Roché, pionnier des enregistrements de chants d’oiseaux dans la nature, éditait une cassette (oui cette petite boîte en plastique que les moins de vingt ans, toussa…) consacrée aux « oiseaux des jardins », dont la jaquette figurait un Merle noir posé sur l’appui d’une fenêtre sur fond de Sacré-Cœur de Montmartre – message clair : on va parler d’oiseaux visibles « en plein Paris ». Sa toute première piste, sur la face A (idem…) dédiée aux oiseaux de la ville, était l’Accenteur mouchet...

Découvrez la suite ici

Document à télécharger :  Accenteur_jan_19-9301.pdf
posté par Cyrille Frey
page :
 
<
1
2
3
4
5
6
7
8
9
>
>|
Nbre/page :
nbre : 303

Ligue pour la Protection des Oiseaux délégation Rhône
Visionature
VisioNature est un outil développé avec la collaboration du réseau LPO. Grâce aux technologies Internet, débutants, amateurs et professionnels naturalistes, peuvent partager en temps réel leur découverte et ainsi améliorer la connaissance et la protection de la faune
Biolovision Sàrl (Switzerland), 2003-2019